Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 20:13
CE N'EST PAS FINI...MON LEGISLATEUR N'A PAS ENCORE RENDU VERDICT.


- DANIEL 2 : 12, 19-23
LE LEADER NATIONAL, L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL DECLARE CECI : " MALGRE QUE LA COUR POLITIQUE DES IMPERIALISTES EN SIGLE CPI VIENT DE TRANCHER QUE LE CHAIRMAN DU MLC JEAN-PIERRE BEMBA COMME ETANT COUPABLE MAIS MON YHWH N'A PAS ENCORE DONNE SON DERNIER VERDICT ET JE VOIS LE CIEL OUVERT POUR LE SENATEUR ET VICE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE JEAN-PIERRE BEMBA
Daniel signifie : L’Éternel sera mon juge. Pour Daniel, les évènements sont tragiques. Ils bouleversent sa vie, celle de sa famille et de cette nation. Le roi Nebucadnetsar et son armée se réjouissent de voir Jérusalem humilié. Ensemble ils jubilent pour la victoire et pour les conquêtes réussies. Ils affirment avec raison que Jérusalem est à genoux.
Mais rappelez-vous toujours de mon nom : Législateur qui n’a pas encore rendu verdict. Le jour de leur arrestation a créé tout un émoi à Jérusalem, les amis, les parents et les voisins pleuraient, se frappaient la poitrine selon la tradition; se jetaient du sable et déchiraient leurs habits. Daniel est d’un calme inhabituel. Il s’est tourné vers sa mère et son père et leur dit : Ce n’est pas fini…. Mon législateur n’a pas encore rendu verdict.
Ce principe fonctionne bien. L’Évangile selon Jean rapporte le témoignage de la résurrection de Lazare. Il était mort, le médecin avait sans doute attesté son décès, le certificat était émis. La famille y croyait. Elle a procédé à son inhumation. Jésus est même allé au lieu de deuil. Il a constaté la blessure et la douleur de la famille. Avant de quitter la famille, il a dit aux deux sœurs, que cette histoire est finie aux yeux du médecin, de la famille et du village mais… devant YHWH, ce dossier sera reouvert. Si vous avez foi, votre frère vive encore.
Un homme de YHWH a dit que « la foi est un oiseau qui perçoit la lumière et qui chante alors que l’aube ne s’est pas encore levée. »
Face à la tragédie, la ville de Jérusalem pleure et se questionne : pourquoi YHWH nous a laissé tomber? Tous voyaient un avenir sombre devant ces quatre adolescents qui voyageaient vers l’inconnu surtout avec une armée violente.
Mais Daniel se relève et dit à ses compagnons de captivité : Hanania, Mischaël, Azaria, cessez de pleurer comme si c’était la fin du monde. Nebucadnetsar et son armée doivent savoir que cette affaire n’est pas la fin car mon Législateur n’a pas encore rendu son verdict. Je vous le dis, affirme-t-il, ce n’est pas fini. Je vois les choses autrement devant nous.
Les yeux de la foi nous amènent à lire l’histoire autrement.
« La foi est morte au doute, muette devant le découragement, aveugle aux impossibilités et elle ne connait rien d’autre que le succès en YHWH. »
Un témoignage
Un cher frère et ami que j’appellerai pour la circonstance Changement, était membre d’une assemblée de Belgique, un homme fidèle et engagée dans l’église. Il n’a jamais manqué une réunion sauf pour raison de santé ou de voyage. Dans les échanges avec lui, j’apprends qu’il était condamné à payer à la justice un gros montant de francs belges pour un dossier qui relevait de son passé, la justice ayant rendu son verdict depuis longtemps. Il avait même des arrangements pour payer chaque mois. Je l’ai vu soupirer afin de joindre les deux bouts à la fin du mois.
Je lui fais voir que malgré le verdict rendu par le tribunal, son YHWH est un dernier Législateur, il peut rendre un verdict différent. Nous sommes entrés dans un jeûne et prières pendant trois jours. Le dernier jour, j’ai eu un rêve étrange. J’ai vu un juge comme président du tribunal, vêtu en toge rouge entré dans la salle d’audience ayant dans ses mains un gros dossier. Appelant le frère dans les bancs il crie, ’’c’est fini!’’
Le lendemain matin, je lui ai rapporté mon songe. Il était sceptique affirmant que le dossier était fermé depuis bien longtemps. ‘’Apotre, tu ne connais pas la loi de notre pays.’’ Avant la fin de la semaine, il reçut la convocation de la cour. Les choses se sont passées telles que le Seigneur me l’avait montré.
MALGRE TOUT, JE VOIS LE CHAIRMAN JEAN-PIERRE BEMBA DEHORS ET LOIN DE CPI. SINON A MA PAROLE.
APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
LE LEADER NATIONAL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes