Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 17:26
BGJosué 18 : 1-6

Puisque Dieu a parlé, puisque tu es en alliance avec Dieu et que sa faveur est sur toi, lève-toi et possède le pays. C’est maintenant et pas demain.

Dans le livre de Genèse, Dieu dit à Abraham : tes descendants iront dans un pays étranger où ils seront asservis mais moi, je punirai la nation qui les aura asservis. Oui, les descendants d’Abraham s’étaient retrouvés esclaves pendant quatre cent ans en Egypte. Les Egyptiens ne savaient pas que ce peuple était un peuple de Dieu et qu’il avait un avenir. Dieu avaient ajouté qu’ils sortiront de là avec de grands biens. Mais les enfants d’Israël avaient du mal à croire à cela. Le problème, c’est que Dieu a parlé et cela avait suffi. Ce que tes ennemis devraient faire, c’est d’empêcher Dieu de parler. Puisqu’ils ne l’ont pas fait…

Pour sortir son peuple de l’Egypte, Dieu va susciter un homme, Moïse. A la suite de Moïse, le peuple marche dans le désert mais avec la promesse. A la mort de Moïse, Josué prend la relève et fait entrer le peuple dans le pays de la promesse. La bible dit que le pays était soumis devant eux. Ce pays qui leur était soumis, c’est un pays dont ils avaient entendu parler il y a longtemps, le pays où coulent le lait et le miel. Oui, il y a un temps pour entendre parler et il y a aussi un temps pour posséder. Job dit : « Mon oreille avait entendu parler de toi ; mais maintenant mon œil t’a vu ». Chaque fois que tu entends parler de quelque chose, Dieu est en train de te préparer. Ne sois pas jaloux du succès de l’autre, au contraire chaque fois que tu vois quelqu’un réussir, réjouis-toi puisque c’est un signe que ton succès est en chemin. Il y a un temps où tu entends parler de ceux qui voyagent, de ceux qui construisent, il y a aussi un temps où tu vas voyager, où tu vas construire. Pourquoi ? Parce que Dieu a parlé.

Le pays qui leur était soumis, c’était un pays dont ils avaient entendu les nouvelles rapportées par les douze espions envoyés pour l’explorer. Dix en ont donné un témoignage négatif : « Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays qui dévore ses habitants ; tous ceux que nous y avons vu sont des hommes de haute taille ; et nous y avons vu les géants, enfants d’Anak, de la race des géants : nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles » (Nombres 13 : 32-33). Le problème est qu’il y a des gens qui sont allés avant toi dans le pays où ils ont vu des impossibilités et sont venus te dire : C’est impossible ! Ce qui est impossible à eux est possible à toi. Si eux ont échoué, toi, tu n’échoueras pas. Ne te laisse pas affecter par les paroles négatives. Deux de douze espions, Josué et Caleb, ont donné un témoignage positif : « Le pays que nous avons parcouru, pour l’explorer, est un pays très bon, excellent. Si l’Eternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays et il nous le donnera : c’est un pays où coulent le lait et le miel » (Nombres 14 : 7-8). Tu dois être de la race de Josué et Caleb, de la race de ceux qui confessent la possibilité. Pourquoi ? Parce que Dieu a parlé. Quelqu’un a dit : « Le monde, quand tu le regardes, dépend des lunettes que tu portes ». Tu dois voir la possibilité parce que Dieu a parlé.

Le pays qui leur était soumis, c’était un pays qui, pendant des années, avait connu de grands rois : le roi de Jéricho, le roi de Aï, le roi d’Hébron… Ceux-ci étaient loin de s’imaginer qu’ils régnaient sur la terre d’autrui. Il y a des gens qui règnent sur ce qui est à autrui, à toi. Mais toi, ne règne pas sur ce qui est à autrui parce que le juste juge est vivant et il finit toujours par rendre justice. Restitue ce qui est à autrui et Dieu te donnera ce qui est à toi.

Là, les enfants d’Israël étaient rassemblés à Silo et Josué leur pose cette question : « Jusqu’à quand négligerez-vous de prendre possession du pays que l’Eternel, le Dieu de vos pères, vous a donné ? » Comme pour leur dire : Ne comprenez-vous pas que le temps est en train de passer ? Très souvent nous sommes maîtres dans l’art de reporter ce que nous devons faire aujourd’hui : je ferai, j’irai demain... L’apôtre Jacques nous prévient : « Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain ! Car, qu’est-ce que votre vie ? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît » (Jacques 4 : 14). Il y a des choses que tu dois faire aujourd’hui, des victoires à remporter cette semaine, des portes à ouvrir cette semaine… C’est maintenant, aujourd’hui que tu dois posséder. Il est facile de faire certaines choses à tout moment mais il est difficile de faire certaines choses à un certain moment. Refuse l’esprit du report, fais les choses maintenant, car maintenant est le temps favorable. Possède le pays car il est devant toi.

Josué a constaté que c’était la négligence qui empêchait les enfants de Dieu de posséder le pays. Mais qu’est-ce qui peut nous empêcher de posséder le pays ?

1° La satisfaction : « J’ai déjà ceci et cela, qu’est-ce que je dois encore posséder ». Dieu dit à l’Eglise de Laodicée : Tu dis que tu es riche mais tu es pauvre. Il y a des gens qui se disent riches alors que Dieu les voit pauvres. Dieu dit à Abraham : Je te bénirai et je ferai de toi une source de bénédiction. Nous sommes appelés à posséder toujours plus afin de devenir une source de bénédiction.

2° Il y en a qui se disent : « Je suis encore jeune pour posséder » L’apôtre Paul dit à Timothée : « Que personne ne méprise ta jeunesse » Tu peux avoir vingt ans et posséder le pays à cause de la faveur de Dieu qui est sur toi. Que personne ne méprise ta jeunesse. Possède le pays parce que la faveur de Dieu est sur toi.

3° D’autres peuvent se dire : « Je suis vieux ». La bible dit que Dieu a donné un fils à Abraham dans sa vieillesse. Il y a des gens assez âgés mais qui continuent à avoir des projets. Même si tu es assez âgé, que personne ne méprise ta vieillesse ! Sens-toi jeune et fais des choses de jeunes. Ne sois pas complexé.

4° Un autre peut se dire : « Je suis petit de taille », « Je suis noir ». Si ton complexe est ta taille, dis-toi : « Même au milieu des géants, je peux faire ! ». Si ton complexe est ta race, dis-toi : « Même en étant ce que je suis, je peux ! » Sors de ton complexe car ave la faveur de Dieu, tu peux posséder le pays.

Josué dans son adresse, n’oubliera pas de rappeler aux enfants d’Israël que s’ils possèdent ce pays, c’est à cause de l’Eternel, le Dieu de leurs pères. Sans Dieu que serions-nous ? Voyez Rahab, une prostituée méprisée de tous, mais à cause de l’Eternel, elle a eu la vie sauve ainsi que toute sa famille. Puisque Ruth avait réalisé que Naomie avait un Dieu, elle s’était attachée à celle-ci ; à cause de l’Eternel, elle a trouvé un mari et elle s’est retrouvée dans la lignée messianique. Accroche-toi à Dieu car c’est lui qui va t’amener dans ta destinée. Ce que tu posséderas, c’est à cause de l’Eternel.

Puisqu’il restait encore sept tribus des enfants d’Israël qui n’avaient pas encore reçu leur héritage, Josué ordonna qu’on choisisse trois hommes par tribus pour qu’ils aillent diviser le pays en sept parts pour les sept tribus. Oui, sept parts, sept tribus. A chacun est réservé une part. C’est pourquoi lève-toi et possède le pays car ton tour arrive.


L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes