Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 23:25
 Le passage de Psaumes 127 nous apprend que les enfants sont comme des flèches entre les mains du guerrier. La flèche ne va pas d’elle-même. C’est le guerrier qui détermine sa direction. Quand Dieu oint un père, il lui donne les enfants pour héritage. Et par conséquent, il lui dote le pouvoir d’orientation et de direction sur eux. Le père a le pouvoir de veiller sur la destinée de ses enfants. Le rôle d’une flèche est d’être lancée vers une cible. Elles ne doivent pas être gardées dans le carquois, de même que les enfants. Nous sommes lancés comme des flèches par le pasteur responsable pour atteindre la cible. Et ce but ne sera pas possible par la force humaine, mais par une puissance surnaturelle .Dieu est fidèle à l’alliance et nous sommes les fils de l’alliance. Ce passage fait allusion d’une part aux conquêtes que nos ennemis veulent exercer sur nous, d’autre part à l’action de Dieu pour nous faire avancer. Car c’est Dieu qui bâtit. L’Eglise est une famille et c’est Dieu qui la garantit. Il existe toujours un responsable dans chaque famille. De même pour une Eglise. Le pasteur est le responsable qui a reçu des fils de la part de Dieu. A cause de cette qualité, il a le pouvoir spirituel de les orienter. Au jour de la contestation, les enfants (les flèches) pourront parler devant les ennemis. C’est pourquoi il est bon aux enfants de Dieu d’accéder au poste de commandement, au niveau de contrôle, à des dimensions supérieures pour répondre à un problème lorsque le besoin viendrait à se faire sentir. David avait déclaré la parole et Salomon fut devenu roi parce qu’il fut dirigé au trône par son père, contrairement à Adonija, un autre fils de David. Il s’était dirigé lui-même. Il fut désavoué et tué. Dans Genèse 49, il est montré qu avant de mourir, Jacob avait parlé prophétiquement pour diriger et lancer chacune des tribus d’Israël dans son héritage. Nous ne devons pas être toujours des personnes qui reçoivent des faveurs, mais des personnes des sources de faveurs. Il n’est pas normal que le guerrier aille plus loin que les flèches. Elles doivent, par contre, aller plus loin que lui lorsqu’elles sont lancées. Il y a des niveaux (politique, managérial, économique, décisionnel, etc.) atteints par les fils (les fidèles de l’Eglise) que le pasteur ne peut pas arriver. Il le sera par ses fils.

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes