Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 00:25
2 Chroniques 20 : 1-30 ; Ephésiens 6 : 10-18

Le combat spirituel est l’une des réalités indéniables de la vie. Et la prière est le cadre dans lequel ce combat s’exerce. Elle nous donne l’opportunité d’exercer notre autorité sur le diable, de combattre les forces du mal…

Dans notre premier texte, il y a un problème. Le premier verset nous présente la guerre de Josaphat car c’est contre lui qu’ils sont venus. Le verset quinze dit que c’est la guerre de l’Eternel car c’est lui qui combattra et non Josaphat. Les versets 24 et 25 nous présentent les dépouilles des ennemis sans nous montrer quand est-ce avait eu lieu le combat. C’est dire qu’il y a des saisons où Dieu décide de te donner des victoires sans que tu ne puisses combattre. Cette saison est arrivée, tes guerres deviendront les guerres de l’Eternel, et l’Eternel te donnera une grande victoire.

L’une des réalités indéniables de la vie, c’est le combat spirituel, les guerres et l’adversité de la vie. On peut tout dire, mais les réalités de la vie prouvent que le combat spirituel, les batailles de la vie sont implacables, sans merci, et il n’y a pas de fin à celles-ci. Ceux qui ne sont pas conscients de l’intensité des batailles, tomberont sur le champ de bataille. Ceux qui veulent se reposer ou s’opposent au combat spirituel, finissent par payer le prix. La vie est faite de combats et de guerres sans merci. Mais dans la vie, nous ne combattons pas contre la chair et le sang mais contre les dominations, les autorités et les principautés dans les lieux célestes. C’est pourquoi l’apôtre Paul dit à Timothée : « Combats le bon combat de la foi ». La foi qui nous a été enseignée, nous l’exerçons dans les combats de tous les jours. Et la vie est faite de combats.

Ne trouve pas étrange lorsque tu es attaqué ou combattu. Pierre dit : ne regardez pas comme une chose étrange la fournaise par laquelle vous passez. Que personne ne te fasse croire que tu es un cas exceptionnel parce que tu es tout le temps combattu. Nous sommes tous combattus dans un domaine ou un autre. Oui, nous sommes tous combattus d’une manière ou d’une autre. La bible dit que ce combat n’est pas contre la chair et le sang mais contre les dominations c’est-à-dire Satan et toute l’organisation du monde de ténèbres. Les forces du mal sont décidées à troubler notre paix, à faire reculer nos frontières, à envahir notre héritage. Nous devons par conséquent être prêts, déterminés à combattre. C’est pourquoi la bible nous donne la liste de toutes les armes de l’Esprit (Ephésiens 6 : 10-18) et nous exhorte à nous revêtir de toutes ces armes afin de tenir ferme car nous ne savons pas quand est-ce que le mauvais jour arrivera. L’intention de l’ennemi est de nous sommer jusqu’à la fin, et nous ne devons pas être distraits ni naïfs.

La première chose à ressortir dans notre deuxième texte : la bible nous dit qu’il y a un mauvais jour qui arrivera, et que nous devons nous revêtir de toutes ces armes spirituelles pour tenir ferme face aux ruses du diable. Après avoir cité toutes ces armes, la bible nous donne le cadre dans lequel ce combat s’exerce. Nous pouvons avoir toutes les armes sophistiquées du monde, mais si nous n’allons pas sur le champ de bataille, nous ne gagnerons aucune guerre. Les armes, c’est en fait pour nous permettre d’aller combattre. Parce que nous ne combattons pas contre la chair et le sang mais contre les dominations, les princes des ténèbres et les esprits méchants dans les lieux célestes, le cadre du combat est spirituel, et c’est la prière qui nous donne accès à cette dimension du combat. Le combat spirituel se passe donc dans la prière. Même si je sais que celui qui m’envoûte est là devant moi, je ne l’attaque pas physiquement mais je combats dans la prière contre les esprits mauvais qui sont derrière lui. C’est dire que les véritables ennemis, ce ne sont pas les hommes, même s’ils sont utilisés par le diable. Les véritables ennemis, ce sont les esprits qui sont derrière. Parce que la guerre est spirituelle, le cadre dans lequel nous devons l’exercer, ce n’est pas dans les discussions, ce n’est pas en se chamaillant ni en se bagarrant mais dans la prière. Celle-ci nous permet de tester les armes de l’Esprit. La prière est le cadre où nous exerçons le combat spirituel. Nous pouvons avoir toutes ces armes mais si nous ne prions pas, celles-ci ne seront pas opérationnelles, elles le deviennent dans le cadre du combat qu’est la prière. Notre combat à nous, c’est dans la prière. C’est dans le domaine de la prière que nous exerçons notre autorité. Toutes les armes spirituelles trouvent leur efficacité dans la prière. En dehors d’elle, elles ne seront que des ornements, un décor. Le combat spirituel est exclusivement dans le domaine de la prière. Pourquoi le combat spirituel ? Parce qu’il nous donne accès au domaine spirituel. Il n’y a que la prière qui nous permet d’aller dans le domaine de l’Esprit et de faire la loi, pour combattre. La deuxième chose : lorsque nous faisons l’étude de toutes ces armes, nous découvrons que le dos de ce soldat que décrit l’Epître aux Ephésiens, n’est pas couvert, protégé. Il n’y a aucune disposition de protection derrière lui. Cela veut dire que lorsque Dieu nous revêt des armes spirituelles, il ne nous autorise pas de tourner le dos à l’ennemi pour fuir. Si tu fuis le combat tu t’exposes à la mort. On ne fuit pas dans ce combat. Si tu abandonnes et essaies de fuir, c’est alors que tu tomberas car ton dos n’est pas protégé. Dieu sait que tu es de ceux qui vont de l’avant. Quel que soit ce qui arrive tu n’abandonneras pas, tu iras toujours de l’avant. Dieu te fait confiance. Tu es plus que vainqueur. Même si la guerre dure, tu n’abandonneras pas. La finalité est que tu dois gagner. Tu dois aller de l’avant jusqu’à la victoire finale, jusqu’à ce que ton héritage va te revenir.

La réalité du combat, c’est ce qui est arrivé à Josaphat. Notre premier texte commence par « Après cela », après quoi ? Après ce qui s’est passé au chapitre 19. En lisant ce chapitre, nous constatons que le roi Josaphat a entrepris des réformes dans son royaume, il était en train de rétablir la justice, il a rétabli l’autel de l’Eternel, il a ramené le cœur de tout le peuple à l’Eternel. Il était en train de faire de bonnes choses. Il était dans le plan de Dieu pour sa vie, en train d’accomplir sa destinée. C’est alors que le diable décide de l’attaquer. Le combat ne nous arrive pas parce que nous avons forcément péché. Non ! Cela veut dire que lorsque tu agis bien, tu es en train de préparer ton avenir, de l’autre côté dans le camp des sorciers, des occultistes, on se prépare pour te faire la guerre. Il y a des puissances qui combattent tout ce qui est bien. La bible parle de l’esprit de l’Antéchrist qui combat tout ce qui est bien.

Le diable ne joue pas un jeu franc, il ne respecte aucune règle, c’est un hors-la-loi. On ne peut pas attendre la justice de sa part. Il ne respecte pas les lois alors que Dieu les respecte. Lorsque Dieu nous châtie, c’est qu’il y a un péché quelque part dans notre vie. Mais c’est le diable, ne nous posons aucune question car tout est pour lui un prétexte pour t’attaquer. Lorsque nous prions pour une promotion, dans l’autre camp, le camp du diable, on est en train de planifier pour que des problèmes t’arrivent. Ne nous laissons pas culpabiliser lorsque nous sommes attaqués. Le diable est un hors-la-loi. Il suffit qu’il trouve une ouverture pour attaquer. Il a attaqué Josaphat alors qu’il n’avait rien fait de mal. Tu dois être conscient que tu as des ennemis, d’abord spirituels dans les lieux célestes. Les démons te connaissent et ils te cherchent mais ils ne t’auront jamais. C’est pourquoi Jésus a dit : depuis l’époque de Jean et jusqu’aujourd’hui, le royaume de Dieu est forcé et ce sont les violents qui s’en emparent. Le diable ne comprend que le langage de la force, de la brutalité. C’est lorsque ça chauffe, lorsque le feu arrive, lorsque nous nous levons dans la prière qu’il est prêt à fuir. Avec lui, il n’y a pas de dialogue, pas de négociation.

Face au diable, nous devons recourir à la prière car c’est elle qui nous donne l’opportunité d’exercer notre autorité sur le diable, de combattre les forces du mal. Nous devons être déterminés à engager ce combat jusqu’à ce que ce qui est écrit se manifeste, jusqu’à ce que ce que Dieu a prévu pour nous nous revienne.


L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes