Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 11:13

Lc 1.26-38

 Est-ce que les préparatifs de Noël vont bon train chez vous? La naissance de Jésus est un fait historique que nous en tant qu’église nous ne pouvons ignorer. Il est certain que le 25 décembre n’est pas la date exacte de la naissance de Jésus. Les chercheurs suggèrent la date probable du 15 janvier. Ce qui est vrai, la fête du 25 décembre  a pris un tournant commercial avec des pratiques qui ne figurent même pas dans les écritures. Cela ne nous empêche pas de réfléchir sur les circonstances de la naissance de Jésus.

 

Lecture

26   Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,

27  auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.

28  L’ange entra chez-elle, et dit: Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi.

29  Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.

30  L’ange lui dit: Ne crains point, Marie; car tu as trouvé grâce devant Dieu.

31  Et voici, tu deviendras enceinte, et tu enfanteras un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus.

32  Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.

33  Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin.

34  Marie dit à l’ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme?

35  L’ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.

36  Voici, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils en sa vieillesse, et celle qui était appelée stérile est dans son sixième mois.

37  Car rien n’est impossible à Dieu.

38  Marie dit: Je suis la servante du Seigneur; qu’il me soit fait selon ta parole! Et l’ange la quitta.

 

Le récit de la nativité  relate le plus grand et beau miracle de la Bible. À chaque miracle, il y a des principes qui amènent Dieu :

Ø à se manifester, 

Ø à libérer sa puissance

Ø à tendre sa main et produire  des  fruits que la science ne peut expliquer.

Le principe qui rend ce miracle de la nativité possible est résumé au v38 « Je suis la servante du Seigneur; qu’il me soit fait selon ta parole » Après avoir résisté à la voix de Dieu dans la bouche de l’ange,  Marie cède à la volonté de Dieu. Je peux traduire autrement ce bout de verset : Que ta volonté soit faite Seigneur. Voici une prière que Dieu veut entendre en ce lieu, des voix qui se lève en disant que ta volonté soit faite dans mon travail, dans mes études, dans la recherche de l’âme-sœur.

Le miracle de la nativité est une affaire d’obéissance à Dieu. Sachez que Dieu ne prive d’aucun bien l’homme et la femme qui marche dans sa volonté. Juste en prenant les deux chapitres de Luc consacrés à la naissance de Jésus.; nous découvrons que les héros de foi que Luc cite, sont des hommes et femmes ordinaires mais qui ont tous un dénominateur commun : Obéissance.

ü Zacharie & Élisabeth obéissent malgré la stérilité;

ü Joseph & Marie, un couple de fiancés obéissent malgré leur honneur dans la société.

ü Le sacrificateur Siméon obéit malgré son âge avancé

ü Anne obéit malgré qu’elle a perdu très jeune son mari. Elle est restée avec des points d’interrogation

 

I Sens de l’expression « obéissance »

Dans l’AT comme dans le NT, le verbe est apparenté au verbe écouter (chama, (hupakouô). Ce qui signifie écouter et obéir. L’obéissance est la soumission à l’autorité, plier aux ordres d’un souverain. Dans le cas qui nous concerne la soumission  à la volonté de Dieu. Cette volonté est exprimée par les Écritures saintes. Les écritures constituent l’autorité dans la matière de la marche chrétienne. L’obéissance à Dieu implique trois choses importantes :

1-    Reconnaitre le statut de notre Dieu- Souverain Roi.

2-    La révélation de sa volonté (Écritures);

3-    comprendre sa volonté

L’obéissance est fondamentale à la marche chrétienne. Il n’y a pas de vie chrétienne sans accueil et soumission à la volonté de Dieu exprimée par les Saintes  Écritures. 

 

II L’obéissance à Dieu a comme domaines de combat

Je cite  pour ce matin quatre domaines dans lesquels beaucoup des enfants de Dieu sont pris dans un combat pour obéir à Dieu.

1-     Renoncement

2- Chroniques 25.1-9

1   Amatsia devint roi à l’âge de vingt-cinq ans, et il régna vingt-neuf ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Joaddan, de Jérusalem.

2  Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Eternel, mais avec un coeur qui n’était pas entièrement dévoué.

3  Lorsque la royauté fut affermie entre ses mains, il fit périr ses serviteurs qui avaient tué le roi son père.

4  Mais il ne fit pas mourir leurs fils, car il agit selon ce qui est écrit dans la loi, dans le livre de Moïse, où l’Eternel donne ce commandement: On ne fera point mourir les pères pour les enfants, et l’on ne fera point mourir les enfants pour les pères; mais on fera mourir chacun pour son péché.

5  Amatsia rassembla les hommes de Juda et les plaça d’après les maisons paternelles, les chefs de milliers et les chefs de centaines, pour tout Juda et Benjamin; il en fit le dénombrement depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, et il trouva trois cent mille hommes d’élite, en état de porter les armes, maniant la lance et le bouclier.

6  Il prit encore à sa solde dans Israël cent mille vaillants hommes pour cent talents d’argent.

7  Un homme de Dieu vint auprès de lui, et dit: O roi, qu’une armée d’Israël ne marche point avec toi, car l’Eternel n’est pas avec Israël, avec tous ces fils d’Éphraïm.

8  Si tu vas avec eux, quand même tu ferais au combat des actes de vaillance, Dieu te fera tomber devant l’ennemi, car Dieu a le pouvoir d’aider et de faire tomber.

9  Amatsia dit à l’homme de Dieu: Et comment agir à l’égard des cent talents que j’ai donnés à la troupe d’Israël? L’homme de Dieu répondit: L’Eternel peut te donner bien plus que cela.

Amatsia , roi de  Juda au neuvième siècle, est mal pris. Il a un projet dans son cœur, faire la guerre contre Israël. Le prophète de Dieu vint lui dire de renoncer à son projet. Amatsia n’est pas prêt pour renoncer à cause de ce qu’il va perdre et de son honneur.

§ Renoncer à une relation qui vous empêche d’avancer;

§ À la haine , jalousie, violence, colère; critiques etc…

2-    La séparation

GENESE 13.14-17

14   Après le départ de Loth, le SEIGNEUR dit à Abram : « Regarde bien autour de toi, vers le nord et vers le sud, vers l’est et vers l’ouest.

15  Je te donne pour toujours tout le pays que tu vois. Je le donne aussi à tes enfants et aux enfants de leurs enfants.

16  Tes enfants et les enfants de leurs enfants, je les rendrai aussi nombreux que les grains de poussière sur le sol. On ne pourra pas les compter, comme on ne peut pas compter les grains de poussière.

17  Va ! Déplace– toi dans le pays de long en large. Oui, c’est à toi que je le donne. »

 

Ce récit indique qu’après la séparation, Dieu se manifeste. La séparation touche :

Les hommes et les femmes qui nous empêchent de suivre Dieu ou le servir,

Les lieux, les biens

 

3-   L’appel  (Actes 9.3-6 )

 Il était en chemin et approchait de Damas quand, soudain, une lumière venant du ciel resplendit tout autour de lui.

  Il tomba à terre et entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes tu ?

  Il répondit : Qui es–tu, Seigneur ? –– Moi, je suis Jésus, celui que, toi, tu persécutes.

  Mais lève toi, entre dans la ville, et on te dira ce qu’il faut que tu fasses.

Une histoire passionnante de l’appel de Saul de Tarse. Il a lutté et résisté pendent des années. Sur la route de Damas, Le Seigneur utilise des moyens forts que Saul ne pouvaient plus résisté : Que veux-tu que je fasse. A chaque appel Dieu sollicite l’abandon.

 

4-    Changement de direction (Actes 16.6-10)

6   Empêchés par l’Esprit saint de dire la Parole en Asie, ils passèrent par la Phrygie et le pays galate.

7  Arrivés près de la Mysie, ils tentaient d’aller en Bithynie ; mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas.

8  Ils longèrent alors la Mysie et descendirent à Troas.

9  Pendant la nuit, Paul eut une vision. Un Macédonien était là, debout, qui le suppliait : Passe en Macédoine, viens à notre secours !

10  Dès qu’il a eu cette vision, nous avons cherché à nous rendre en Macédoine, concluant que Dieu nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle.

La vie chrétienne est une marche dynamique car Dieu veut conduire nos pas de façon nouvelle. Tel est le cas de ce récit où Dieu ferme les portes et en ouvre d’autres. Paul était sensible et prêt à changer son plan et ses calculs pour voir Dieu agir. (1chr 14.15)

 

5-    La raison (2chr 20.16.17)

16  Demain, descendez contre eux ; ils arrivent par la montée du Tsits, et vous les trouverez au bout de l’oued, en face du désert de Yerouel.

17  Vous n’aurez pas à combattre : postez–vous là, tenez–vous debout, et regardez le salut que le SEIGNEUR vous accorde. Juda et Jérusalem, n’ayez pas peur, ne soyez pas terrifiés : demain, sortez au–devant d’eux, et le SEIGNEUR sera avec vous !

Le récit que nous venons de lire est un puissant témoignage de l’obéissance. Josaphat est dépassé par la crise qui secoue sont pays. Il se tourne vers Dieu et Celui lui donne un moyen ridicule de faire la guerre. Il accepte ce plan et il gagne la victoire.  L’obéissance relève de la foi mais non de la raison.

 

Amen.


L'APOTRE DE REVEIL L.G PENIEL

Partager cet article
Repost0

commentaires

Fabrice 30/12/2008 02:35

Merci pasteuer Guy pour votre predication je suis vraiment benis.

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes