Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 10:53

 

El Shaddaï – je suffis;

El Shaddaï - je suffis;

À chaque jour de l’année 2009, je m’écrierai avec force : El Shaddaï, mon Dieu répondra- je suffis

El Shaddaï est le nom que Job emploie 31 fois pour invoquer son Dieu tandis que  le reste de l’AT emploie ce titre 17 fois.

Lisons

Genèse 17.1-2

1 Lorsqu’Abram fut âgé de 99 ans, l’Éternel apparut à Abram et lui dit : Je suis le Dieu Tout-Puissant. Marche devant ma face et sois intègre. 2 J’établirai mon alliance avec toi, et je te multiplierai à l’extrême.

Dimanche dernier, nous avons annoncé le thème de l’année  tiré de l’expression « Marche devant ma face ». Nous avons ainsi défini 2009- comme étant l’Année de repositionnement. Par la même occasion, nous avons annoncé les quatre sous-thèmes  (axes) de l’année :

1- Année de révélation;

2- Année d’intimité;

3- Année d’une foi audacieuse;

4- Année de progrès ;

 

2009, année d’excellence dans ma marche avec Dieu.

Alors que l’Eternel révèle son nom d’El Shaddaï à Abram, il ajoute « j’établirai mon alliance avec toi, et je te multiplierai à l’extrême »

Abram n’a pas d’enfant,  il est même au soir de sa vie. À ce centenaire, Dieu apporte une révélation originale : à partir de cette année ; je te multiplierai à l’extrême.

2009 est l’année des bénédictions extrêmes. Quel changement cette promesse de Dieu apportera dans la vie d’Abram. Il passe d’un extrême à l’autre :

Ø    De la stérilité à la multitude d’enfants – El shaddaï bénit à l’extrême

Ø    Du déshonneur à l’honneur   -  El Shaddaï bénit à l’extrême

Ø    De l’humiliation à l’élévation -  El Shaddaï bénit à l’extrême

Ø    De la confusion à la précision - El Shaddaï bénit à l’extrême

Ø    De la disette à l’abondance    - El Shaddaï bénit à l’extrême

Avec El shaddaï, il faut changer le calcul et la lecture de votre vie. Je vais développer une série de trois messages intitulés :

 

D’un extrême à l’autre (1)

 

Avec El Shaddaï,  dans ta situation, tu passeras d’un extrême à l’autre.  Ce n’est pas fini, la bonne nouvelle que j’ai à t’annoncer, c’est qu’il n’y aura  ni  transition ni apprentissage pour arriver à l’autre extrême.

Les témoignages bibliques attestent ce principe :

-        Joseph est passé de la prison au poste de premier ministre sans transition ni apprentissage;

-        Saül parti à la recherche des ânesses de son père n’a pas connu le temps de transition pour la royauté. Le juge Samuel verse l’huile sur sa tête et déclare, tu es le roi d’Israël ( 1 Sa 10.1)

-        Mardochée est passé de sa position d’agent de la conciergerie  habitué à acclamer  le  roi assis sur le cheval blanc à celui qu’on acclamait dans les rues de Suze.

-        Saul de Tarse est passé de statut de persécuteur de l’Évangile à celui de grand apôtre et prédicateur.

 

Sois prêt au changement qui arrive, El Shaddaï te fera  passer d’un extrême à l’autre. Cette année, Dieu corrige et recrée ton histoire.

 

1-  Sens de l’expression multiplier

La promesse de Dieu à Abram est claire, elle ne cherche pas d’interprète: je te multiplierai à l’extrême (à l’infini)

Multiplier  rendu en hébreu par rabhah et en grec par plêthunô ou bien pleonazô a le sens de reproduire, croître ou d’ajouter.

Le récit  de la Bible relate plusieurs témoignages des opérations de multiplication de Dieu. Rappelons quelques-uns:

o      El Shaddaï multiplie les jours et augmente des années de notre vie. «11  Car, par moi, tes jours se multiplieront, et des années de vie te seront ajoutées. »(Prov 9.11) , voir aussi 2R 20.6

o      El Shaddaï multiplie le peuple d’Israël en Égypte

« 20  Dieu fit du bien aux sages–femmes ; le peuple se multiplia et devint très fort. » (Ex 1.20)

o       El Shaddaï multiplie l’huile de la veuve de Sarepta (1Rois17.14),

o       les pains pour les disciples d’Élisée (2Rois 4.42 ss),

o       Jésus multiplie cinq pains et deux poissons (Mt 14.13ss)

o       le nombre des disciples (Ac 6.7);  la paix (1Pi 1.2)

  Ces textes triés dans la Bible montrent qu’El Shaddaï est le Dieu de multiplication. La multiplication se présente à nous comme la bénédiction de Dieu « je te multiplierai à l’extrême (à l’infini, en abondance).

 El Shaddaï promet à Abram de le multiplier à l’extrême. Cette intervention  concerne d’abord la fécondité et par extension tous les autres domaines de sa vie. Je te multiplierai signifie que je bénirai. À l’extrême a le sens  abondamment. Ce qui veut dire : malgré ton âge avancé, je te donnerai la progéniture, la paix, la joie, ton bétail, ton champ,  la santé, tu vivras longtemps et tu ne seras pas malheureux mais comblé matériellement. Il n’y a aucun domaine de ta vie qui ne sera pas touché. (Hb 6.14)

 

II  Sur le chemin d’un extrême à l’autre

L’Eternel s’est révélé à Abram  à Our en Chaldée (Bas Mésopotamie) et lui a dit : quitte ton pays et ta patrie, va dans un nouveau pays que je vais t’indiquer. Sans discuter, le Patriarche a saisi la vision de Dieu et s’est engagé en route vers ce nouveau pays selon la volonté de Dieu. À mi-chemin,  à 1000 Km de sa ville, dans la ville de Charan, il établit ses tentes et s’installe. Dans ce premier message, je parle de stationnement.

 

1- Stationnement

Le patriarche retardera le temps de Dieu dans un stationnement qu’il a délibérément choisi. Il est vrai qu’il a connu un certain succès dans cette ville. Cela n’est pas à comparer à ce qu’El Shaddaï lui réserve.  Nous ne connaissons aucun contemporain de ce patriarche, lui seul a un nom aussi grand  que ses contemporains. Les grandes religions comme l’Islam  et le judaïsme le considèrent comme leur père. Abram a demeuré dans la ville de Charan jusqu’au jour où la mort de son père va survenir comme un coup dur pour reprendre la marche.

Retenez ceci : le plus grand malheur, c’est d’avoir le succès en dehors du but pour lequel Dieu nous a appelés. Dieu n’a pas appelé Abram au succès à Charan mais à donner naissance à une nation de laquelle naitra le messie.

 

En ce qui te concerne, comment s’appelle ton Charan ?

Depuis quand y habites-tu?

Ne retardez pas le plan de Dieu pour 2009 en demeurant dans la ville de Charan. C’est la ville de:

Ø   Épuisement spirituel;

Ø   Relâchement dans la foi ;

Ø   Silence de Dieu;

Ø   Culte de mélange;

Ø   Mort et de larmes;

Ø   Désespoir et de questionnement;

Ø   Confusion et de doute;

Ø   Révolte  et de refroidissement spirituel;

Ø   Perte de ce qui nous est cher.

 

Le patriarche entend de nouveau la voix de l’Eternel  lui dire de quitter le stationnement  et d’avancer pour prendre possession du pays de la promesse. Cette fois, il déménage  en reprenant la direction du pays promis.

Nous voici au début d’une année porteuse des meilleures promesses de Dieu pour ta vie. La première chose importante à faire est de quitter le stationnement pour marcher devant la face d’El Shaddaï.

 

2-  Le bagage inutile

« 5  Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, son neveu, avec tous les biens et les gens qu’ils avaient acquis à Charan. Ils partirent pour Canaan, et ils arrivèrent en Canaan. » (Gn 12.5)

Lot était un orphelin, mais son oncle âgé pense à lui et veut  lui donner un avenir. La bénédiction d’Abram l’affecte. Le patriarche est vieux, il fonde son espoir sur Lot. Même quand le pays de Sodome était en guerre et que Lot est capturé, Abram prend le risque d’aller le libérer contre des rois puissants. Lorsque Dieu décide de détruire le pays de Sodome, Abram pense à Lot et intercède en sa faveur.

Mais le fond du cœur de Lot est révélé comme un bagage intitule, c’est un profiteur. C’est un égoïste  qui ne pense qu’à lui et à ses intérêts. Lorsque l’oncle lui propose de se séparer, il est le premier à faire le choix du lieu à habiter. Il choisit le côté fertile où il peut bien prospérer. Il ne se pose pas la question de savoir ce que deviendra l’oncle par qui est venue la bénédiction.

Il y a des gens que tu as assez aidé. Pose-toi la question s’il y en a qui sont animés de l’esprit de Lot et par conséquent sont des bagages inutiles. Le compagnon inutile est content que ta bénédiction l’affecte mais jamais ne pense que l’arrosoir peut aussi être arrosé. Il te revient de revoir la liste de  tes compagnons pour rayer ceux et celles qui sont inutiles et profitent de toi.

 

3-  Sorties de route

 

« 10  Il y eut une famine dans le pays ; Abram descendit en Egypte pour y séjourner en immigré, car la famine pesait sur le pays. »

Après la bonne tempête de neige de mercredi, je ne peux pas faire un cours sur la sortie de route. Abram arrive dans le pays selon le cœur de Dieu. Il réalise qu’il y a une crise économique, pas assez de vivres, c’est la famine. Il panique et décide sans consulter El Shaddaï  de  s’enfuir en Égypte pour trouver refuge.

La panique te rend instable et insécure. El Shaddaï est le rocher sur lequel il faut s’appuyer dans les jours mauvais. Là où il t’établit, là est ta bénédiction. Ne suis pas le mouvement de masse ni ce qui  attire les autres car tu es spécial dans le cœur de Dieu.

 

Conclusion

Quelqu’un peut–il pousser un cri de foi en disant El Shaddaï  bénis-moi à l’extrême! Le Seigneur peut refaire ton histoire en 2009 et te corriger  et   récréer ton histoire en 2009 jusqu’à te bénir à l’extrême.

Je t’invite à faire trois choses importantes :

a- Quitter Charan

b- Te débarrasser de bagages inutiles;

c- T’engager de ne pas paniquer dans  les jours mauvais, de garder la foi et les yeux fixés sur El Shaddaï

2009 est une année différente non parce que les chiffres ont changé mais parce que tu dois te repositionner vis-à-vis du Seigneur, de ta marche comme enfant de Dieu, de ta famille et des amis.

 

Amen !


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes