Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 14:28
A chaque besoin, il faut une nouvelle foi. C’est l’idée générale qui sort de la prédication de ce mardi 20 janvier. En effet, l'apôtre LG. PENIEL s’était inspirée de la prédication du dimanche dernier pour montrer combien était un élément important dans la vie d’un chrétien. Pour la parole du jour, l’orateur a lu les passages suivants :

Hébreux 11 : 6, Esaïe 43 : 18 – 1 9 et Lamentations 3 : 19-22.

Il est de la tradition de Dieu de faire des nouvelles choses. C’est en fait sa passion, sa faiblesse de faire des nouvelles choses. Une fois la chose accomplie, elle devient ancienne. Aussitôt Dieu commence à penser à faire une nouvelle autre chose. Si c’est vrai qu’il est le Dieu des nouvelles choses, pourquoi alors les choses n’avancent pas et stagnent dans nos vies ? Nous avons l’impression de beaucoup prier et nous recevons peu de Dieu. La réponse est que tout ce que Dieu fait commence par l’invisible parce qu’il est lui – même invisible. A la création, l’homme était d’abord spirituel. Et Dieu l’enveloppa d’un corps. Lorsqu’Esaïe dit que je suis sur le point de faire une chose nouvelle, ne la voyez-vous pas ? Cela veut dire que la chose existe déjà spirituellement .Il reste seulement de la matérialiser. Pour cela, il faut respecter certains préalables.

1. Le principe d’échange Pour avoir une chose, il faut qu’il y ait un échange .Donner de l’argent et vous recevrez la marchandise. Ceci est un principe que Dieu lui-même a établi .Ce que l’homme refoule par la respiration, les arbres le récupèrent. Et ce que les arbres refoulent, les hommes le reçoivent. Et de cette façon que le monde évolue. Et qu’est-ce qui fait qu’il y a manque d’eau dans le désert ? C’est parce qu’il n’ y a rien qui monte et rien qui descend. Et pour que le feu descende sur l’autel du prophète Elie face aux prophètes de baal, il a fallu verser l’eau et en échange le feu était descendu. La monnaie d’échange dans le royaume de Dieu, c’est notre la foi.

Ainsi nous recevrons les bénédictions célestes. Sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu. Sans argent, il nous sera impossible de recevoir quelque chose du vendeur. La foi nous donne la victoire sur notre ancienne vie. Quand bien même nous travaillons, nous ne nous appuyons pas sur nos revenus. Dieu est le bon berger. Et comme il nous a sorti de l’Egypte, il a pris soin de nous dans le désert et il bénit les travaux de vos mains dans la terre promise. La foi est aussi faire ce que la bible déclare. Et pour prouver notre ferme assurance, nous devons poser un acte de foi ; c’est ça la démonstration de notre foi. Si nous croyons réellement au bon berger, nous ne marcherons pas dans les péchés ; car Dieu est notre père, mais pas celui des oiseaux. Et pourtant il les nourrit et prend soin d’eux. A combien plus forte raison nous qui sommes ses enfants ?

Pour être heureux, nous n’avons pas besoin de gagner beaucoup d’argent, mais d’avoir la faveur de Dieu. C’est pourquoi Psaumes 23 dit qu’il oint d’huile ma tête et ma coupe déborde. Dans désert, Dieu a nourri les israéliens avec la viande et la manne .Et pourquoi pas nous ses enfants ? .C’est pour cela que nous devons engager notre foi pour vivre cet échange. Grâce à l’argent, l’homme est capable de changer son environnement. Il en est de même pour la foi. Elle peut changer notre environnement. Tout celui qui utilise la foi, sa condition change et il atteindra un niveau élevé. Lorsque nous croyons, nous vivrons le miracle. Agissons dans le sens de la parole de Dieu. A la piscine de Bethesda, Jésus guérit un paralytique, pas selon le modèle ancien qui consistait à plonger le premier dans l’eau. Il fut guéri par la simple parole de Jésus. Une force entra en lui et il posa un acte de foi, quand Jésus lui ordonna de prendre son lit et de marcher. Jusqu’à ce que nous obéissions pour démontrer que la foi marche. Les 4 lépreux à la porte de Samarie ont posé un acte de foi. Rester là où ils étaient, ils mourraient de faim ; entrer dans la ville, ils risqueraient la mort parce qu’ils étaient chassées hors de la ville à cause de leur maladie. Alors ils se décidèrent de tenter une nouvelle chose. Pour vivre les nouvelles choses, nous devons tenter une nouvelle chose. Posons un pas de foi. Quand vous avez la faveur, cela ne dépend pas de quand vous êtes arrivés. Ruth avait la faveur, alors Boaz l’a remarqué .Lorsque Dieu a demandé à Abraham de quitter son pays, sa patrie et la maison de son père, Abraham ne savait pas où il allait. Il avait agi par la foi. Puis que nous aspirons à des choses nouvelles, nous devons poser un acte de foi. Quand nous croyons, nous le démontrons. La foi, c’est également l’action. S’il n’y a pas d’actions, il n’y a pas d’évidence de la foi. D’autres lépreux ont sollicité la guérison auprès de Jésus. Il leur demanda d’aller se montrer aux sacrificateurs alors qu ‘ils n’étaient pas encore guéris. Ils ont fait ce que les personnes guéries font, c’est-à-dire aller se montrer aux sacrificateurs pour la vérification de la guérison. Au fait Jésus les a envoyé dans le voyage de la foi. Celle-ci inclue aussi le courage. Si Saül avait tué Goliath, cela n’aurait pas été un miracle. Il fallait seulement que David le fasse. Dieu aime faire des nouvelles choses dans nos vies pour démontrer que lui seul peut accomplir cela. Dieu ne partage pas sa gloire avec un homme.

La foi n’est pas de l’imagination, ni de l’illusion. Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées ; Dieu les renouvelle chaque jour. Si une sort, une autre la remplace. Ce qui nous reste à faire, c’est de saisir une parole de la bible et la proclamer pour démontrer notre foi.



L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes