Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 00:29


     GENESE 17:1-0


Un texte qui définit mieux le thème de cette série de messages se trouve dans 1chr 17.7-8

« 7  Voici maintenant ce que tu diras à mon serviteur David : « Ainsi parle l’Eternel, le Seigneur des armées célestes : Je suis allé te chercher dans les pâturages où tu gardais les moutons pour faire de toi le chef de mon peuple Israël. 8  Je t’ai soutenu dans toutes tes entreprises et je t’ai débarrassé de tous tes ennemis. Je te ferai un nom glorieux comme celui des grands de la terre. »

Les Écritures rendent témoignage que l’Éternel est le Dieu de passage d’un extrême à l’autre. À titre de rappel, voici quelques noms des hommes qui ont expérimenté cette vérité.

o     Daniel en captivité à Babylone, sans transition ni apprentissage,  devient le premier ministre du pays qui avait brisé sa jeunesse; (Dn 2.49)

o     Élisée, fermier en train de travailler dans la ferme de la famille, un jour, il voit passer Élie, celui-ci jette son manteau sur lui et lui dit suis–moi. Depuis, il passe de la position de fermier à celle de prophète international (1R 19.19ss)

o     L’aveugle né  assis au bord de la route, alors que Jésus passait par là, le Seigneur crache par terre et applique la boue sur ses yeux. Sans transition ni apprentissage, il se mit à voir ( Jn 9.1-7)

 

En 2009, El Shaddai te conduira d’un extrême à l’autre

ü Dans ton emploi - El Shaddai te conduira d’un extrême à l’autre

ü Dans tes affaires – El Shaddai te conduira d’un extrême à l’autre

ü Dans tes études- El Shaddai te conduira d’un extrême à l’autre

ü Dans tes activités personnelles – El Shaddai te conduire d’un extrême à l’autre,

2009 s’annonce une année de surprise dans ce que tu fais.

2009 s’annonce une année de plus avec Dieu.

El Shaddai s’adresse à un homme qui a désiré avoir un enfant toute sa vie mais sans fruit. Alors qu’il a dépassé l’âge d’en avoir, qu’il attend sa mort, il lui dit je te redonne la vie et tu procréeras et de toi sortira plusieurs enfants. Notre thème de prédication est tiré au v2 où El Shaddai dit à Abram : «  je te multiplierai à l’extrême »

Rappel L’Eternel donne l’ordre au patriarche de quitter son pays de Mésopotamie que la Bible  appelle Our en Chaldée sur la route vers la bénédiction, Abram fait face à trois dangers :

Ø  le stationnement;

Ø  bagage inutile;

Ø  sortie de route;

 

Nous continuons ce message sur l’invitation d’El Shaddai à Abram  et la grande promesse qui s’y attache. Je dis la grande promesse car elle changera sa vie et sa destinée : « marche devant ma face  et sois intègre… Je te multiplierai à l’extrême »

 

Sur cette route sur laquelle Abram marchera devant la face de El Shaddai, il doit savoir lire les panneaux de signalisation. Notre sous-thème de ce deuxième message :

 

                          

Bien lire les panneaux de signalisation

Une chose qui m’a beaucoup fasciné lorsque j’apprenais à conduire. Très tôt déjà, j’ai découvert, que ces panneaux ne sont pas des dessins pour orner la route, chaque signe est porteur d’un message de prévention pour aider le  chauffeur  averti de  s’y conformer afin de   bien conduire et pour arriver à destination.

 

1-   Panneau de signalisation no 1- La transformation (v5)

 

Le panneau de signalisation numéro 1 concerne la transformation. L’homme qui marche devant la face de Dieu accepte la transformation que Dieu opère dans sa vie au moyen de sa parole et son Esprit.

Cette vérité est exprimée au v5 : « On ne t’appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham »

Chez les Sémites, le nom est l’identité de quelqu’un. Le nom pointe votre destinée.

Abram signifie : Père éminent- un père distingué, supérieur, remarquable. Ce nom est terre à terre car il définit  d’Abram par rapport à ce qu’il a, ce qu’il a fait et ce qu’il a produit. Malgré toute cette longue liste, Abram est un homme insatisfait. Il n’est pas entré totalement dans son appel.

 El Shaddai ne va pas par mille chemins, il touche et apporte  le changement dont le patriarche avait besoin pour entrer dans son appel. On ne t’appellera plus Abram mais je change ton identité en te donnant un nom nouveau : Abraham ce qui veut dire  père d’une multitude.

 

 Ce nouveau nom repose sur  deux vérités :

 

v  nouvelle relation avec Dieu;

v   la promesse de père  d’une postérité;

 

El Shaddai invite Abraham à intérioriser la promesse pour créer la foi et l’assurance sans lesquelles la réalisation est incertaine. Il doit avoir un nouveau regard et un nouveau  langage face à sa stérilité. Il doit se voir comme El Shaddai le voit et commencer à parler un langage de foi en rapport avec sa situation c’est à dire vivre comme déjà, parler comme déjà. Abraham est invité à anticiper son miracle.

Quel bel exercice de  foi le patriarche est soumis. À force de dire que je suis père d’une multitude, je suis un père d’une multitude,  il crée la foi  inébranlable.

 

Cet exercice de changement de nom me rappelle le récit de la naissance de Benjamin le fils de Jacob.

« 18  Comme elle allait rendre l’âme, car elle était mourante, elle l’appela du nom de Ben–Oni (« Fils de mon mal ») ; mais son père l’appela Benjamin (« Fils de la main droite ». ( Gn 35.18)

Rachel a eu un accouchement difficile, alors qu’elle était sur le point de rendre l’âme, elle poussa un cri et donna naissance à un fils qu’elle nomme : Ben-oni ce qui signifie : fils de ma douleur.

Le patriarche Jacob qui était un prophète et un homme averti de Dieu réagit directement en disant : mon fils ne s’appellera pas fils de ta douleur mais je le nomme : Benjamin ce qui veut dire : fils de la droite.

Je saisis cette vérité pour prophétiser sur ta vie. En 2009, tu ne te rappelleras plus que tu as porté si longtemps :

 

·       je ne sais pas ;

·       je ne connais pas ;

·       je ne suis pas capable;

·       je ne peux pas;

·       je ne  réussirai pas;

·       Je n’y arriverai pas;

·       Je vais échouer;

 

Tu porteras un nom nouveau :

 

*   le fils (la fille) de la droite du Père;

*   le fils (fille) de la faveur de Dieu;

 

Agissez comme  Jacob face à vos anciens noms liés aux mauvaises expériences de la vie. Il n’a pas accepté que son fils porte un nom de circonstance « douleur ». Oui il est vrai Rachel que tu as eu un accouchement difficile qui emporte ta vie mais le fils qui est mis au monde aujourd’hui, s’appellera fils de la droite du père.

2-   Panneau de signalisation no 2 -  la limitation

Toute la révélation du nom El Shaddai (Je suffis) que nous avons appris au v1  trouve son sens dans la promesse que nous lisons aux vv 16-17

«. 16  Je la bénirai, et je te donnerai d’elle un fils ; je la bénirai, et elle deviendra mère des nations ; des rois de peuples sortiront d’elle.  Abraham tomba sur sa face ; il rit, et dit en son cœur : Naîtrait il un fils à un homme de cent ans ? Et Sara, âgée de quatre–vingt–dix ans, enfanterait-elle ? » (vv 16-17)

Je suffis pour faire revivre le sein de Sara, et lui donner la maternité qu’elle a enterré. Nous sommes en présence de qui a donné  même tard mais surtout qui donne plus.

Abraham n’a pas bien lu le panneau devant lui car sa réaction n’a pas tardé. Il dit amen à la parole de connaissance mais dans son fort intérieur, il dit que Sara a dépassé l’âge de la maternité et cette déclaration ne la concerne pas.

Ne limitez pas Dieu ;

Les témoignages abondent dans les écritures où l’homme limite Dieu     -  à cause de l’âge comme dans ce cas,

-  manque de ressources comme les disciples (Jn6);

-  notre incapacité de faire face à la crise (2R7)

 

L’Eternel dit à Israël cette parole :

 

«  27  Israël, peuple de Jacob, pourquoi est–ce que tu te plains en disant : « Le SEIGNEUR ne voit pas ce qui m’arrive. Il ne défend pas mon droit. 28  Pourtant, le SEIGNEUR est Dieu depuis toujours et pour toujours. Tu ne sais pas cela ? Tu ne l’as donc pas entendu dire ? Il a créé toute la terre. Il ne manque jamais de force, il n’est jamais fatigué. Personne ne peut mesurer la profondeur de son intelligence. »(Es 40.27-28)

Je vous invite à sortir de la zone de limitation. Dieu est Dieu, son intelligence est sans limite, sa sagesse est impénétrable, sa puissance est indescriptible. Lorsqu’il dit, il a la capacité d’accomplir. Il inaugure des miracles dans la vie de tous ceux et celles qu’il aime. Il va jusqu’à bousculer les règles de la science et amener les gens à changer de calcul.

Conclusion

D’un extrême à l’autre, tel est la voie sur laquelle le Seigneur me conduit en 2009. Ce qui signifie qu’il me bénira abondamment dans mon travail, dans mes études, dans mon ministère, dans mes affaires.

Je vous invite à marcher sur cette nouvelle voie en lisant attentivement les panneaux de signalisation pour entrer dans le projet que le Seigneur a pour votre vie en 2009.

Amen


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes