9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 08:03

“Ils dirent (encore): Allons ! Bâtissons–nous une ville et une tour dont le sommet (touche) au ciel, et faisons–nous un nom, afin que nous ne soyons pas disséminés à la surface de toute la terre.” (Genèse 11:4 SER)

L’idée maîtresse dans le chef des ces gens était de se faire un nom, une institution et un gouvernement qui touche au ciel. Une vision unique et commune qui permet à ce que les gens soient unis et ambitieux, alors, ces gens, qui de leur nature cherchaient à se doter une habitation précieuse, qui sont-ce ?

“Partis de l’orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Chinéar, et ils y habitèrent.” (Genèse 11:2 SER)

“Puis Él-Shaddaï planta un jardin en Éden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé.” (Genèse 2:8 SER)

Pourquoi Elohim a choisi l’Orient pour planter son Jardin ? Pourquoi l’orient ? L’orient est le lieu du soleil levant, en fait le soleil lors de sa parution chaque matin il vient pour donner lumière à l’Homme. En d’autres  termes le soleil portait l’image de la divinité. Selon notre premier verset, les hommes ont quitté le lieu que Dieu avait prévu pour eux et ils se dirigèrent vers le pays de Chinéar, pays d’occident pour vivre loin de la face de Dieu, aller loin du pays de Soleil levant, le pays où le soleil n’a pas de lumière. Ces gens ont fuit la volonté de Dieu de rester là où ils ont été placé et aller loin de la face de Dieu.

“L’Éternel Dieu prit l’homme et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. L’Éternel Dieu donna ce commandement à l’homme : Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.” (Genèse 2:15-17 SER)

Selon la vision de Dieu, l’homme devait rester au lieu indiqué afin de recevoir l’enseignement de son Dieu à tout moment, être illuminé par le Soleil levant. Cependant quand l’homme cherche à quitter ce lieu et aller ailleurs c’est un acte rebelle, car au pays de Chinéar où il est parti, Elohim n’est pas là. Au pays de Chinéar, il y a la facilité de ne pas rencontrer Elohim, il y a l’idolâtrie, toute l’iniquité et des pratiques d’inspiration non divine et d’un Nom de ce monde.

“Le messager qui parlait avec moi sortit et me dit : Lève les yeux, je te prie, et regarde ce qui sort là. Je demandai : Qu’est–ce que c’est ? Il répondit : C’est l’épha qui sort. Il ajouta : C’est ce que l’on voit d’eux dans tout le pays. Alors un disque de plomb se souleva : il y avait une femme assise dans l’épha. Il dit : C’est la méchanceté. Il la rejeta dans l’épha et jeta la masse de plomb sur son ouverture. Je levai les yeux et je vis deux femmes qui sortaient. Le vent soufflait dans leurs ailes ; elles avaient des ailes comme celles de la cigogne. Elles enlevèrent l’épha entre la terre et le ciel. Je dis au messager qui parlait avec moi : Où emportent–elles l’épha ? Il me répondit : Elles vont lui bâtir une maison au pays de Shinéar ; quand elle sera prête, il sera déposé là à demeure.” (Zacharie 5:5-11 NBS)

L’Epha avait démontré aux vus des tous que le monde vivait dans l’iniquité, alors les femmes ont une pensée de construire une maison et amener l’Epha à y siéger. L’Epha est la présence d’Elohim, cet Epha était toujours apte à mettre au clair l’iniquité, c’est ainsi que le Sauveur ayant vu le mal qui sortait de l’Epha est venu lui-même couvrir ce mal par un disque de plomb (couvercle), c'est-à-dire, il  a mis fin à l’iniquité et a racheté ceux qui devaient vivre sans péché. Durant des années, les femmes ont trouvé bon d’aller déposer le siège de l’Epha dans le pays de Chinéar. Est-ce que cet Epha dont le siège est au pays qui vit loin de la face de Dieu saura-t-il exhiber l’iniquité ?

Au pays de Chinéar, il n y a pas de prescriptions de Dieu. Loin de la face de Dieu, comme la femme, sexe faible est conviée à vivre auprès de l’homme pour recevoir les injonctions de l’homme afin de ne pas tomber dans le mal. L’Eglise doit également vivre la volonté du Créateur et rester dans les limités fixées par Le Messie.

“Vous de même, maris, menez la vie commune avec compréhension, en tenant compte de la plus grande faiblesse du sexe féminin. Honorez votre femme puisque, avec vous, elle hérite la grâce de la vie, pour que rien ne fasse obstacle à vos prières.” (1 Pierre 3:7 NBS)

“Le serpent était le plus avisé de tous les animaux de la campagne que le SEIGNEUR Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a–t–il réellement dit : « Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ! » La femme dit au serpent : Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : « Vous n’en mangerez pas, vous n’y toucherez pas, sinon vous mourrez ! » Alors le serpent dit à la femme : Pas du tout ! Vous ne mourrez pas ! Dieu le sait : le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux qui connaissent ce qui est bon ou mauvais. La femme vit que l’arbre était bon pour la nourriture et plaisant pour la vue, qu’il était, cet arbre, désirable pour le discernement. Elle prit de son fruit et en mangea ; elle en donna aussi à son mari qui était avec elle, et il en mangea.” (Genèse 3:1-6 NBS)

Ici l’ennemi le Serpent Ancien voudrait vérifier si l’être faible savait conserver la vérité. Et si l’être faible ne le saura pas, alors il dira, qu’y a-t-il de bon en orient ? La femme n’a pas pu se justifier devant la vérité et n’a pas pu la garder. Ainsi la vie pour une telle femme est préférable au Chinéar qu’en Orient devant la face de Dieu.

Puisse le Seigneur vous bénir.

Amen

L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Published by APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL - dans EVANGILE ET EDIFICATION
commenter cet article

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog