Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 10:14

Esaie 61 : 10, Esaie 64 :5,7.

"Je me rejouirai en l'Eternel, mon ame sera ravie d'allegresse en mon Dieu ; car il m'a revetu des vetements du salut, il m'a couvert du manteau de la delivrance, comme le fiancé s'orne d'un diadème , comme la fiancée se pare de ses loyaux." " Nous sommes tous comme des impurs, et toute notre justice est comme un vêtement souillé ; nous sommes tous flétris comme une feuille, et nos crimes nous emportent comme le vent. Cependant ,ô Eternel,tu es notre père ; Nous sommes l'argile, et c'est toi qui nous as formés, nous sommes tous l'ouvrage de tes mains. "

L’habillement est une parure externe honorant le corps afin de cacher la nudité. El-Shaddai depuis Eden ou il avait chassé Adam, considère l’homme comme un animal. L’homme a perdu sa gloire, il est appelé à se plier devant celui qui l’a créé.

Quand Elohim vit que Adam et Eve avaient perdu leur gloire, et qu’ils étaient devenue nus, El-Shaddai leur forma lui-même la peau d’animal afin qu’ils couvrent leur nudité. En effet, El-Shaddai n’aime pas la nudité. (Genèse 3 :21).

Ainsi, tous ont péché car Elohim décida de jeter Adam et Eve hors le Jardin car celui-ci avait manqué d’obéir à l’ordre divin. Alors Dieu aime Adam, il veut qu’il y ait la relation entre lui et Adam. Dieu comme père a besoin des ceux qui aime sa parole, ceux qui s’intéressent à lui. Comme l’histoire de Ruth la moabite et sa belle mère Naomi, Ruth n’a pas hésité de faire la joie de sa belle mère, pas même un instant.

Ruth 2 :19.

Sa belle mère lui dit : où as-tu glané aujourd’hui, et où as-tu travaillé ? Béni soit celui qui s’est intéressé à toi !  Et Ruth  fit connaître à sa belle-mère chez qui elle avait travaillé : L’homme chez qui j’ai travaillé aujourd’hui, dit-elle, s’appelle Boaz.

Une jeune fille qui fait la joie de sa belle mère, Naomi devait s’occuper de Ruth sa belle-sœur, étrangère qu’elle était.

Ruth 1 :16

Ruth répondit : Ne me presse de te laisser, de retourner loin de toi ! Où tu iras j’irais, où tu demeureras je demeurerai, ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu ;

Naomi à son âge, n’avait pas des moyens de supporter une charge telle que Ruth sa belle fille, ce n’est que Ruth elle-même qui devait faire son mieux pour chercher de quoi vivre pour sa belle mère et pour elle-même. Cependant une fois sortie, elle se pointe dans le champ d’un homme, Boaz, qui par sa grâce permettra à Ruth d’œuvrer aux cotés de ses ouvriers, lui qui connaissant déjà l’origine de la fille, ce qu’elle avait connu avec sa belle mère.

Par cela, nous saisissons que Ruth, bien que femme étrangère, n’a pas eu d’intermédiaire pour s’adresser à Boaz. La même façon pour nous avec notre maître, il n y a pas une catégorie de personnes spéciales lesquelles Dieu écoute par rapport aux autres… Dieu écoute tout le monde. Chacun doit, dans sa vie, avoir le courage de parler à son Dieu. La relation entre les mandatés de Dieu et les élus (croyants ou fidèles) doit être celle de la fille et sa belle mère, car le conseil de la belle-mère permet aux jeunes filles de saisir le fils.

Ainsi ceux quoi  marchent dans les ordonnances et enseignements donnés par les serviteurs aux fidèles verront l’époux. Le prophète c’est la belle mère, car ses conseils permettent à la belle fille de trouver grâce devant El-Shaddai qui est notre époux. (Ruth 2-12).

En effet, BOAZ est l’image de Ha Mahshyah, celui qui nous fait traverser le désert, nous amène au-delà du Jourdain et nous fait asseoir aux lieux paisible. Lui Boaz qui est le seul à connaître tout sur notre vie.

Ephésiens 2 :12.

Souvenez-vous que vous étiez dans ce temps-là sans Ha Mahshyah, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Elohim dans le Monde.

Tout ceux qui n’étaient pas fils de Jacob ont trouvé le droit de cité en Ha Mahshyah et ont eu droit à l’héritage par son sang et verront la gloire du fils lors de sa venue dans les airs. Nous avons intérêt de suivre la parole de Dieu prêchée par les ouvriers comme ceux de Boaz dans le champ. Si Ruth n’avait pas suivit les consignes données par les ouvriers dans le champ, Boaz n’allaient pas trouver l’intérêt en elle.


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes