Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 00:48

L'onction d'huile

Pour la guérison des malades dans l'église, il y a plusieurs démarches

- la prière personnelle

- la prière de l'église ou de plusieurs qui s'assemblent au Nom du Seigneur

- l'imposition des mains aux malades

- l'onction d'huile 

Selon l'enseignement de Jacques, l'onction d'huile est préconisée en accompagnement de la prière de la foi.

Qu'elle en est la raison ?

L'onction d'huile est une ancienne pratique, que nous trouvons dans l'Ancien Testament, pour la consécration au service de Dieu, des sacrificateurs, des rois et des prophètes. Mais aussi dans la réintégration parmi le peuple des lépreux guéris.

Nous constatons qu'il y a dans la plupart des cas, une relation entre l'onction d'huile et le Saint-Esprit, comme le montre le passage suivant et bien d'autres.

1 Samuel 16:13 Samuel prit la corne d’huile, et l’oignit au milieu de ses frères. L’esprit de l’Éternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite

Lorsque nous sommes devenus enfants de Dieu, nous avons été oints par le Saint-Esprit et Il est venu habiter en nous. Notre corps est devenu le temple du Saint-Esprit.

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?1 Corinthiens 6:19

L'onction d'huile pour enfants de Dieu qui tombent malades est donc le signe visible d'une réalité intérieure : le Saint-Esprit qui demeure en nous opère la guérison, restaure notre santé.

Attention, l'onction d'huile n'est pas un acte magique, mais l'accompagnement de la prière de la foi. L'onction d'huile, pratiquée au Nom du Seigneur Jésus-Christ, exprime la réalité que nous sommes le temple du Seigneur qui habite en nous par son Esprit et que nous attendons de LUI qu'Il restaure son temple.

La prière de la foi

Nous remarquons premièrement qu'il s'agit de la prière des anciens, appelés par les malades : "que les anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur"

Seconde remarque : il s'agit de "la prière de la foi"

Qu'est-ce que la prière de la foi ?

Jésus nous en donne la définition dans cette parole :

Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. Marc 11.24

L'auteur de l'épître aux Hébreux ajoute : 

Croire en Dieu, c’est une façon de posséder déjà les biens qu’on espère, c’est être persuadé que les choses qu’on ne voit pas existent vraiment. Hébreux 11:1  (Version Parole de Vie)

Voici donc comment les anciens doivent prier pour les malades qui leur font appel : "Avec la ferme assurance que ce qu'ils demandent existe vraiment dans la main de Dieu et va s'accomplir."

Jésus, lors de son enseignement concernant la foi, fait ressortir l'autorité que cette foi donne à ceux qui l'exercent :

Jésus prit la parole, et leur dit: Ayez foi en Dieu ! Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir.
C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. Marc 11.22/24

C'est la foi de Dieu.
Peut-être n'y avons-nous jamais pensé, mais aussi étonnant que cela puisse paraître à nos yeux d'humains, Dieu a la foi et il communique sa foi par le Saint-Esprit, "le don de la foi", selon 1 Corinthiens 12.9.

Les pasteurs (anciens) devraient être les premiers à aspirer à ce don et à le demander au Seigneur, afin d'exercer convenablement leur ministère auprès des malades dans l'église dont ils ont la charge. Certains pensent peut-être que la guérison s'opérera toujours instantanément. C'est la règle, mais il peut y avoir exception.

La prière pour la guérison des enfants de Dieu est un combat spirituel, dans lequel nous affrontons notre adversaire le diable, pour la guérison, la délivrance et le rétablissement de ceux que Dieu aime et veut bénir.
Ce combat requiert l'assurance et l'autorité de la foi, mais aussi de la ferveur et de la persévérance, auxquelles on associe souvent le jeûne. C'est pourquoi l'apôtre Jacques cite l'exemple du prophète Élie qui pria avec instance :

La prière fervente du juste a une grande efficace. Élie était un homme de la même nature que nous: il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit. Jaques .5.16/18

Pendant que le roi Achaz descendait vers son palais pour y manger, Elie est monté au sommet de la montagne pour y prier, jusqu'à ce qu'il eut la certitude de la réponse de Dieu. 1 Rois 18.41/46

 
Jésus, lui même bien qu'il fut Fils de Dieu, nous donne l'exemple de la prière fervente ou ardente :

C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété. Hébreux 5:7

Le combat de la prière et de la foi pour la guérison de nos frères et sœurs malades n'est pas une simple formalité, mais un engagement total et persévérant de ceux qui sont appelés auprès de ceux qui ont besoin d'être secourus, jusqu'à la victoire.

Confessez donc vos péchés

A la lecture de Jacques 5.15, nous remarquons enfin une parole qui pourrait passer inaperçue et qui a une grande importance dans la guérison des enfants de Dieu :

"et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris."

Le ministère des "anciens ou pasteurs", a donc une fonction de relation d'aide dans la réflexion et l'examen de conscience de ceux pour qui ils vont intercéder.

Nous constatons à l'étude des Écritures que la confession des péchés est indispensable pour restaurer notre relation avec Dieu. Or c'est le Seigneur qui intervient, en réponse à la prière de la foi, pour guérir ses enfants malades. Il est donc nécessaire que notre communion avec Lui ne soit pas troublée par le péché, d'où cette parole "et s'il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés".

Nous voyons ainsi que le pardon de nos péchés et la guérison de nos maladies sont associés dans la miséricorde et la grâce de notre Père céleste.

Relisez : "Confession et pardon" et "Pardon et Guérison"

Si quelqu'un parmi vous est malade, qu'il ait confiance dans la promesse du Seigneur :

Je suis l'Éternel qui te guéri. Exode 15

Et qu'il fasse appel à quelques frères fidèles, croyant et pratiquant les instructions du Seigneur, afin qu'ils prient pour lui et qu'ensemble, le malade et ceux qui ont répondu à son appel, s'unissent pour prier et supplier le Seigneur pour la guérison.

Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.
Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux" Matthieu 18:19,20 

La prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui sera pardonné. Jacques 5:15


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes