Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 00:04


Beaucoup de choses se sont passées entre Balak et Balaam, mais un peu plus loin, la bible dit : « Balaam se leva, partit, et retourna chez lui. Balak s’en alla aussi de son côté » (Nombres 24 : 25). Ils s’étaient associés contre toi, mais le temps est arrivé où l’un doit aller à gauche et l’autre à droite, et toi, tu resteras au milieu avec la bénédiction de l’Eternel. La bible dit que Balak rentre chez lui, mais que derrière lui les gens commencent à mourir. Comment la mort pouvait-elle frapper Israël, un peuple béni ? Qui l’a maudit ? La bible nous dit qu’en un seul jour, il y a eu vingt-quatre mille morts. Balak est parti mais derrière lui, il y a eu des morts dans le camp d’Israël. Que s’est-il passé ? Israël s’est corrompu, il est allé avec des femmes étrangères (Nombres 25 : 1), il a oublié l’alliance qu’il avait avec son Dieu, il s’est retrouvé dans le péché. Et comme Dieu est saint et qu’il ne supporte pas le péché, il s’est retiré. La bible dit : « Si Dieu est pour toi, qui sera contre toi ? » Et si Dieu est contre toi ?

Tu es un peuple de l’alliance. Quand le peuple de l’alliance se retrouve dans le péché, il devient ennemi de sa propre vie. Tu peux avoir des ennemis extérieur, Dieu t’aidera à les vaincre, mais quand tu deviens ennemi de ta propre vie à cause de ton péché, qui combattra pour toi pour te donner la victoire ? Le temps est arrivé où Dieu cherche un peuple d’alliance qui marche dans la crainte de son nom, qui fuit le péché sous toutes ses formes. Pourquoi ? Parce que si tu marches dans le péché, tu deviens ennemi de ta propre vie. N’accepte pas de devenir l’ennemi de ta propre vie. Voilà pourquoi tu dois marcher dans la crainte de Dieu. Refuse que Balak se réjouisse à ton compte. Pour qu’il ne se réjouisse pas, marche dans la crainte de Dieu, et ton Dieu qui voit dans le secret, te le rendra. détours. Ici, Israël était déjà passé par plusieurs peuples, oppositions, difficultés. Il arrive dans la plaine de Moab. Là, le roi de Moab, Balak, fils de Tsippor, vit tout ce qu’Israël avait fait aux Amoréens. La version « Français courant » de la bible dit : « Balak apprit tout ce qu’Israël avait fait aux Amoréens ». Ta réputation arrive toujours avant toi. Il y a des endroits où tu n’es pas encore arrivé mais où les gens ont déjà entendu parler de toi. Ils ont entendu parler de tes victoires. Il y a des endroits où tu n’es pas encore arrivé mais Dieu y a déjà emmené ton nom. C’est ainsi que quand Israël avance, peut-être qu’il n’en était pas conscient, il y avait déjà quelque part où l’on parlait de ses victoires, ses succès. Tu peux être là, mais quelque part, très loin, Dieu t’a déjà précédé. Il a déjà fait parler de toi afin que quand tu y arriveras, tout le monde t’accueille. Voilà pourquoi, la bible dit que la réputation vaut mieux que les richesses. Il ya aussi des endroits où, quand tu y arrives pour la première fois, tout le monde est contre toi. C’est que la nouvelle qui t’a précédé, a parlé de ta force, de ta bénédiction, de ta puissance. Puisqu’il y a des faibles qui ne supportent pas la puissance des autres, ils sont fâchés. Ton arrivée va provoquer des agitations. Ils peuvent t’accueillir contre leur gré, mais le temps arrive où ils se mettront à tes pieds. Ta réputation te précédera, voilà pourquoi tu dois la protéger. Protège ta renommée. Fais tout ce qui t’est possible en tant qu’homme et laisse Dieu faire ce qu’il peut faire en tant que Dieu.

C’est ainsi que quand Israël arrive, c’est l’arrivée d’un homme fort. L’agitation entre dans le camp de l’ennemi. L’homme fort ne vient pas proclamer sa force. Israël n’est pas entré en vantant sa force. Un homme fort se tait et les œuvres parlent. Du reste, lorsque tu vois un homme se proclamer fort, c’est qu’en réalité il n’est pas fort, mais il veut par ses paroles amplifier sa force. Tu n’as pas besoin d’amplifier ta force par tes paroles, tes œuvres parleront mieux que toi. Avance, avance encore parce que tu es un homme fort. Ton Dieu ordonne que tu sois puissant. Sois puissant dans ce que tu fais. Ne regarde pas le niveau que tu as aujourd’hui car Dieu t’appelle à la grandeur. La bible dit que tu seras la tête et non la queue. Mais sache une chose : quand l’homme fort s’avance, il y a l’opposition. C’est là où il y a l’opposition que Dieu veut que tu aies ta position. Sois un homme fort dans le ministère, un homme plein d’onction et sur qui coule la grâce de Dieu. Un homme à l’approche de qui les démons sont en débandade. Quand Jésus arrive à Gadara, il ne s’est pas présenté, mais les démons savaient qui il était. Un homme ou une femme qui s’entoure des faibles n’ira jamais loin. Aime avoir des hommes forts autour de toi car ils sont un défi pour ta vie. Dans tout ce que tu fais, aie autour de toi des hommes forts. Ils vont te pousser à faire mieux. Balak aurait pu se poser la question : « Maintenant qu’Israël est en train d’avancer, quelle stratégie mettre en place pour le combattre ? » Quand tu vois l’homme fort avancer, demande-toi : quelle est la stratégie pour le combattre ? Si tu ne peux lui poser la question, renseigne-toi auprès d’un autre homme puissant. C’est alors que tu monteras, que tu seras élevé. Devant l’homme puissant, les hommes s’associent pour le combattre. Moab va s’associer à Madian pour combattre Israël. Et tous les deux vont aller chercher Balaam. Balak envoya des messagers auprès de Balaam lui dire : « Viens, je te prie, maudis-moi ce peuple, car il est plus puissant que moi ; peut-être ainsi pourrai-je le battre et le chasserai-je du pays, car je sais que celui que tu bénis est béni, et que celui que tu maudis est maudit » (Nombres 22 : 6).

Il y a toujours des gens comme Balaam dans nos familles, nos quartiers, nos sociétés, des gens que tout le monde craint, parce quand il se lève et parle, ce qu’il dit est un ordre. Mais il est temps que les « Balaam » qui se lèvent dans ta vie se rendent compte que partout où ils ont réussi, il y a des exceptions. Toi, tu es l’exception de Dieu. Balaam viendra avec assurance pour maudire mais il va se rendre compte qu’il y a un peuple qu’on ne peut pas maudire. Pourquoi ? Parce que Dieu l’a béni. Il y a des choses qu’ils ont l’habitude de faire, mais cette fois-ci ça ne marchera pas parce que tu es un peuple béni. La bénédiction dont il est question ici ne se mesure pas en termes d’argent, de maisons ni de voitures mais il s’agit de la faveur de Dieu qui repose sur la vie d’une personne et qui la rend intouchable. Quand tu es dans tes droits, n’aie pas peur de parler. Lève-toi et parle. Qui peut maudire celui que Dieu a béni ?


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes