Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 00:05

La première chose que nous remarquons, c'est que le Seigneur parle de membres du corps importants dont la séparation sera douloureuse et handicapante, donc un choix difficile. Qui pourrait de bon cœur s'arracher un œil, se couper une main ou un pied ?

Nous comprenons qu'il s'agit de se séparer de choses qui sont une source de convoitise dans notre vie, auxquelles cependant nous sommes très attachés.

Je suis toujours frappé par le récit de la rencontre et de la lutte de Jacob avec Dieu, lorsqu'il en ressort infirme.

Jacob demeura seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu’au lever de l’aurore.
Voyant qu’il ne pouvait le vaincre, cet homme le frappa à l’emboîture de la hanche; et l’emboîture de la hanche de Jacob se démit pendant qu’il luttait avec lui.
Il dit: Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. Et Jacob répondit: Je ne te laisserai point aller, que tu ne m’aies béni.
Il lui dit: Quel est ton nom? Et il répondit: Jacob.
Il dit encore: ton nom ne sera plus Jacob, mais tu seras appelé Israël; car tu as lutté avec Dieu et avec des hommes, et tu as été vainqueur.
Jacob l’interrogea, en disant: Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit: Pourquoi demandes-tu mon nom? Et il le bénit là.
Jacob appela ce lieu du nom de Peniel: car, dit-il, j’ai vu Dieu face à face, et mon âme
a été sauvée.
Le soleil se levait, lorsqu’il passa Peniel. Jacob boitait de la hanche. Genèse 32.2-31

Dès la première ligne de ce récit, nous remarquons une rencontre personnelle d'un homme avec Dieu. C'est ce qui est le plus important dans la vie d'un vrai croyant, un face à face avec le Seigneur, dans lequel tout est mis à plat, découvert, réglé et l'on ne sort jamais indemne d'une telle expérience, du moins en ce qui concerne notre nature charnelle, la nature du péché.

Jacob rentrait dans son pays, selon ce que Dieu lui avait ordonné dans une vision :

Je suis le Dieu de Béthel, où tu as oint un monument, où tu m’as fait un vœu. Maintenant, lève-toi, sors de ce pays, et retourne au pays de ta naissance. Genèse 31.13

Cependant le contentieux qui existait entre lui et son frère Esaü n'avait pas été réglé et Jacob avait peur, surtout lorsqu'il appris qu'Esaü venait à sa rencontre avec 400 hommes.

Les messagers revinrent auprès de Jacob, en disant: Nous sommes allés vers ton frère Esaü; et il marche à ta rencontre, avec quatre cents hommes. Jacob fut très effrayé, et saisi d’angoisse.  Genèse 32.6

Alors Il se tourna vers Dieu pour implorer son aide.

Jacob demeura seul

Il y a des moments où nous avons besoin de nous tenir à l'écart dans la réflexion. Nous ne réfléchissons pas assez souvent en solitaire et c'est certainement une lacune. C''est dans ces moments où nous nous isolons pour un examen sérieux de notre vie que nous pouvons faire le point sans tricher, sans nous voiler la face en nous cachant derrière des excuses faciles. Il est nécessaire de se retirer à l'écart de temps en temps, seul, loin du bruit des autres qui nous sert souvent de refuge, dont nous ressortons avec nos problèmes non résolus.

Alors dans sa solitude, Jacob a vu venir vers lui un étrange visiteur. Un homme qui vient se battre avec lui.

Nous pensons trop souvent que les visitations de Dieu ont pour but unique de nous entourer de douceur et de tendresse. Or parfois Dieu vient pour se battre avec nous, engager un combat dans un but bien précis : changer notre façon de marcher, notre manière de vivre.

Si nous refusons cette lutte avec Dieu, nous continuerons notre chemin de peurs, de craintes et de défaites. Mais si nous luttons jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'il nous bénisse, nous en sortirons différents, peut être avec un handicap naturel, mais avec une victoire spirituelle.

Jésus a livré un grand combat dans le jardin de Gethsémané avant d'affronter la croix et l'ignominie et il en est ressorti déterminé et victorieux de l'effroyable tentation du renoncement à la souffrance et à la mort.

C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété, a appris, bien qu’il fût Fils, l’obéissance par les choses qu’il a souffertes ... Hébreux 5:7

C'est un combat difficile parfois que de nous séparer de ce que Dieu nous demande pour obéir à sa volonté de nous sanctifier, en coupant ce qui nous entraine au mal. Mais, tandis que notre être charnel frappé par Dieu restera diminué, notre être spirituel sera affermi.

Le soleil se levait, lorsqu’il passa Peniel. Jacob boitait de la hanche. Genèse 32.2-31

Quelle leçon : Peniel ... j’ai vu Dieu face à face, et mon âme a été sauvée

Je vous l'écris souvent :

"l'essentiel de notre vie chrétienne, c'est une relation personnelle avec Dieu qui va bouleverser et transformer notre façon de vivre."

Nos problèmes, les contentieux que nous pouvons avoir avec Lui ou avec les autres, ne peuvent réellement se régler que dans un face à face personnel et vrai avec Dieu. C'est là que nous trouverons la solution, mais parfois nous devrons y laisser une partie de nous-mêmes, couper ou laisser le Seigneur couper ce qui nous entraine à la chute.


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes