Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 00:58

146-copie-1.JPG 

II Quatre  caractères de la foi d’impact

Voici quatre caractères d’une foi d’impact :


   1. La foi d’impact est morte au doute

    La Bible parle de la foi d’impact d’Abraham, il avait 75 ans lorsque l’Éternel lui fait la promesse d’avoir un enfant. Il saisit la promesse et croit de tout son cœur que ce que Dieu a dit, il va le faire. Lorsque l’apôtre Paul  cite en exemple la foi d’Abraham, il dit que même si son corps était usé, et que les années passaient, il continuait à croire que Dieu ferait, il ne succomba pas au doute (Rm 4.21). Le patriarche est resté convaincu que  Dieu ne ment pas, qu’il lui donnerait un enfant.

La foi a le sens de se cramponner aux promesses comme Alpiniste sur un rocher en se disant que s’il lâche ma main, je tombe dans un ravin et le bilan sera irréparable.

Les doutes prennent  place pour de multiples raisons :

    * Le temps d’attente peut devenir un facteur qui entraîne celui qui attend dans le doute;
    * Les raisonnements;
    * La pression de la vie;
    * L’ignorance du plan de Dieu pour notre vie de disciple;

Malgré le temps qui passe, la raison et la pression de la vie, Dieu est fidèle, il finit par réaliser ce qu’il a promis.

 

2-La foi est muette devant le découragement

La scène qui illustre le mieux le principe de la foi muette devant le découragement se trouve dans le livre de 1 Samuel 17. Vous vous souvenez de ce récit qui relate le combat de Goliath contre David. Deux choses à rappeler, il y a d’un côté le peuple d’Israël découragé et vaincu par la peur et de l’autre un homme sans expérience de la guerre mais confiant en Dieu. Le découragement est une arme fatale contre la foi. Israël bat en retrait pendant quarante jours. David, homme de foi, ne se laisse pas prendre dans le piège du découragement. Il nourrit sa foi en Dieu en se rappelant  les bienfaits de Dieu à son égard. Il se dit, la façon dont Dieu a agi hier n’a pas changée, il agira encore aujourd’hui. Fort de cette confiance, David marche contre Goliath ayant en mains cinq cailloux, un bâton et sa gibecière (v40). Et Dieu lui donne la victoire avec une armée non conventionnelle que l’ennemi a méprisée.

Le langage de découragement te fait voir des montages élevées devant toi comme  les espions d’Israël qui rendent un témoignage malheureux : nous avons exploré le pays promis, c’est un beau pays comme l’Éternel l’a dit. Mais c’est un pays où habite les géants, à nos yeux, nous étions comme des sauterelles (Nb13.32-33).
 
 

Le découragement amène le langage de larmes, des plaintes, d’échec, de défaite et de l’inutilité de la vie. La foi vient avec le langage de succès, changement et victoire avec Dieu.

 

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes