Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2010 4 16 /12 /décembre /2010 13:30

APOTRE-PHOTOS-003.jpg 

II. LA SOLUTION SPIRITUELLE APPORTÉE PAR JÉSUS

Lorsque Jésus vint dans le monde, l'humanité se débattait dans les ténèbres spirituelles. L'ignorance parmi les non-Juifs était si profonde qu'ils adoraient des milliers de dieux et de déesses. Lors du premier voyage missionnaire de Paul, il se trouvait souvent dans des régions où l'on adorait des faux dieux et où l'on pratiquait des religions multiples. Plus tard, en Macédoine et en Achaïe, à Éphèse et ailleurs en Asie Mineure, il trouva la même chose. A Athènes, Paul se tint dans l'Aréopage et déclara : "Athéniens, je vois que vous êtes à tous égards extrêmement religieux. Car, en passant, j'ai observé tout ce qui est l'objet de votre culte, et j'ai même trouvé un autel avec cette inscription : A un dieu inconnu ! Ce que vous vénérez sans le connaître, c'est ce que je vous annonce" (Ac 17.22-23). A Thessalonique, un grand nombre de païens sans la connaissance du Dieu véritable, entendirent l'Évangile et se tournèrent vers lui. Paul leur écrivit plus tard : "Vous vous êtes convertis à Dieu, en vous détournant des idoles pour servir le Dieu vivant et vrai" (1 Th 1.9).

Les non-Juifs ignoraient la nature de Dieu, les Juifs ignoraient sa justice. Ils croyaient au vrai Dieu mais le considéraient comme le Dieu d'une seule nation, ne comprenant pas que sa justice s'adressait également aux païens et qu'il voulait "que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité" (1 Tm 2.4). Paul dit des Juifs : "Je leur rends ce témoignage, qu'ils ont du zèle pour Dieu, mais sans connaissance. En ignorant la justice de Dieu, et en cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu" (Rm 10.2-3). Aux environs de 750 avant Jésus-Christ, Osée se lamenta : "Mon peuple périt, parce qu'il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai de mon sacerdoce ; comme tu as oublié la loi de ton Dieu, moi de même j'oublierai tes fils" (Os 4.6).

Lorsque Jésus vint dans le monde, il put satisfaire le besoin de l'homme de comprendre le vrai Dieu, le Dieu vivant. Dieu s'était révélé en partie dans la nature. Pour se révéler davantage, il fit appel aux prophètes. Mais lorsqu'il désira révéler sa personne et sa vérité complètement et de manière définitive, il le fit par une personne, Jésus-Christ, qui dit : "Moi, je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant, vous le connaissez et vous l'avez vu. Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit. Jésus lui dit : Il y a si longtemps que je suis avec vous, et tu ne m'as pas connu, Philippe ! Celui qui m'a vu, a vu le Père. Comment dis-tu : Montre-nous le Père ?" (Jn 14.6-9).

Paul dit aux Colossiens : "En lui, habite corporellement toute la plénitude de la divinité" (Col 2.9). Jean écrivit : "Personne n'a jamais vu Dieu ; Dieu [le Fils] unique, qui est dans le sein du Père, lui, l'a fait connaître" (Jn 1.18). Pendant qu'il était sur la terre, Jésus enseigna la volonté du Père ; une fois retourné au ciel, il envoya l'Esprit Saint aux apôtres afin de les guider dans toute la vérité. Ainsi, en faisant connaître le Père, Jésus apporta la délivrance de l'esclavage à l'ignorance. Bien que l'ignorance spirituelle plane comme un nuage sombre sur la plupart du monde moderne, la révélation de Dieu est disponible à tous. Les saints doivent la prêcher à tous, jusqu'à ce que la connaissance de Dieu et de sa volonté remplisse la terre "comme les eaux recouvrent [le fond de] la mer" (Es 11.9).

Lorsque Jésus vint dans le monde, les hommes étaient esclaves du péché et de Satan, ils avaient besoin d'un Sauveur. Parce que l'homme ne pouvait pas se sauver lui-même, Dieu lui donna pour Sauveur son Fils unique. Les non-Juifs étaient étrangers, sans espérance et sans Dieu dans le monde (Ep 2.12). Les Juifs étaient esclaves du péché, ayant transgressé la loi que Dieu leur avait révélée. Ainsi, Jésus vint pour sauver tous : "Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde" (Jn 1.29). "Le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu" (Lc 19.10). "C'est une parole certaine et digne d'être entièrement reçue, que le Christ-Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis, moi, le premier" (1 Tm 1.15). "C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup" (Mt 20.28).

 

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes