Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 12:01

3- La fermeté :

 

Avoir de l'espérance, c'est bien, mais que les obstacles ne nous fassent pas reculer. Nous devons garder fermement nos rêves. Celui qui est ferme reste résolu. Il ne vacille pas (Jacques 1 : 6-8) !

 

a- L'inquiétude au sujet du « comment » et les circonstances contraires

 

L'espérance est mise à rude épreuve lorsque nous nous inquiétons du « comment » le rêve va se réaliser. Pierre a manqué de fermeté dans Matthieu 14 : 28-33. Il s'est demandé comment il pouvait marcher sur l'eau et ne pas se noyer, alors qu'un vent fort s'était mis à souffler sur la mer sur laquelle il marchait. Ne nous préoccupons pas de la manière dont nous serons exaucés. Le « comment » regarde le Seigneur.

 

Très souvent, les circonstances qui surviennent juste avant la réalisation de nos rêves, sont contraires à nos espérances. Mais la réalité n'est pas la vérité. La vérité est ce que ce vous êtes capable de créer dans l'atmosphère par vos pensées, qui vient de la parole de Dieu et qui est à même de changer toute circonstance sur la terre. Tout est une affaire de foi ! C'est pour cela que Jésus a cité l'exemple de la montagne qui semble être l'élément le plus inamovible possible car pour notre Seigneur, tout peut bouger, il suffit de croire.

 

Un projet à réaliser qui nécessite un gros financement ? On regarde au salaire et aux revenus disponibles et on est découragé car on ne sait comment faire face aux dépenses à effectuer…..On attend un enfant depuis des années et on prie pour cela avec foi ? Le temps passe, l'enfant ne vient pas….Dans les deux cas, le doute s'installe peu à peu car on se demande comment le rêve peut se réaliser face aux obstacles : le salaire insuffisant, l'âge et la ménopause qui avancent à grands pas ou la stérilité avérée… L'espérance prend un coup et la foi devient vacillante…Non, il ne faut pas qu'il en soit ainsi car la foi est la ferme assurance des choses que l'on espère ! S'inquiéter du « comment », c'est ce qui fait vaciller.

 

Prenons exemple sur la femme cananéenne qui a tenu ferme jusqu'au bout, en dépit de l'opposition des disciples et même de Christ ; sa fille a été guérie parce qu'elle a eu une foi ferme ! (Matthieu 15 : 21-28). La femme qui avait la perte de sang pendant douze ans, n'a pas regardé la foule. Elle a eu une pensée pleine d'espérance : sans prononcer un seul mot, elle a cru fermement dans son cœur que si elle parvenait à toucher Jésus, elle serait guérie. Pas une seule seconde elle ne s'est demandé pourquoi les personnes dans la foule qui, pourtant touchaient le Seigneur, n'étaient pas guéries. Elle a eu une seule pensée : « si seulement je parviens à le toucher, je serai guérie ». Sa foi ferme l'a sauvée et guérie ! (Marc 5 : 25-34)

 

b- La hantise du temps fixé

 

            Proverbes 18 : 9 nous révèle que « celui qui se relâche dans son travail est frère de celui qui détruit ». Trop de gens ne sont pas fermes dans leur foi lorsque le délai qu'ils se sont fixés pour voir l'accomplissement de leur rêve vient à passer.

 

            Imaginons un monsieur qui décide de se construire une villa et qui se donne six mois pour l'achever totalement. Mais pour une raison ou une autre (soit un retard de la banque dans le décaissement des fonds, ou le contremaître qui tombe malade), il ne parvient pas à respecter la date butoir qu'il s'est fixée. Il abandonne cette maison, qui est pourtant bien avancée, et en passe de s'achever, pour aller recommencer la construction d'une autre. Cette fois-ci, il se donne un an pour l'achever,  mais, pour d'autres raisons, il ne parvient pas à finir…et ainsi de suite. Il en recommence une autre ! Finalement, il passe maître dans la construction de maisons inachevées. C'est insensé !

 

            Beaucoup se comportent ainsi dans leur foi et parce qu'ils se sont fixé des dates limites qui n'ont pas été respectées par les circonstances, ils se découragent et abandonnent la foi.

 

            Il est écrit dans Habacuc 2 : 2 -3 : « L'Éternel m'adressa la parole et il dit : Écris la prophétie, grave-la sur des tables afin qu'on la lise fréquemment. Car c'est une prophétie dont le temps est déjà fixé. Elle marche vers son terme et elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la, car elle s'accomplira, elle s'accomplira certainement >>. Comment une prophétie dont le temps est fixé peut accuser du retard dans son accomplissement ? Y aurait-il une contradiction dans la parole de Dieu ? Loin de là ! La Bible n'est pas contradictoire, mais elle se complète.

 

            La Bible nous montre ce qu'est le temps de Dieu. En effet, le soleil, la lune et les étoiles sont les astres qui déterminent notre calendrier du point de vue humain. Mais le livre de la Genèse nous apprend que Dieu a commencé à compter les jours bien avant de créer les astres qui déterminent notre temps. Relisons bien les Saintes Écritures (Genèse 1 : 3-19) et nous verrons que le soleil, la lune et les étoiles n'ont été créés que le quatrième jour. Et pourtant, Dieu commençait à compter les jours avant de créer  ces astres, ces mêmes astres qu'il a choisis pour déterminer le calendrier humain ! Oui, en vérité, il y a un autre jour supérieur au jour selon l'entendement humain. C'est une question d'échelle de temps. Il y a le temps fixé par rapport au soleil, à la lune et aux étoiles, et il y a le temps fixé par Dieu dont le jour est différent du jour du soleil. Un délai peut donc être fixé, mais il sera conforme au temps de Dieu, ce temps qui peut ne pas être en accord avec le calendrier humain. Une chose est sûre, elle s'accomplira au temps fixé par Dieu et, certainement, elle parviendra à son terme !

 

            Ne nous décourageons donc pas. N'arrêtons pas de bâtir la maison que nous avons commencée. Sachons que pendant que nous attendons l'accomplissement, Dieu travaille en nous et forge notre être intérieur. Si tu es désordonné, ton entreprise ne peut pas connaître la floraison à laquelle tu t'attends, jusqu'à ce que tu laisses le Dieu d'ordre, le maître de l'organisation, te transformer en un entrepreneur ordonné et organisé. Plus malléable tu seras entre les mains du potier, plus vite se réalisera ton rêve.  Il en est ainsi dans différents domaines de notre vie. 

 

            S'il existe un temps de Dieu et un temps selon l'entendement humain, est-ce encore nécessaire de se fixer un délai ? Oui, c'est important pour renforcer notre motivation à relever le défi.

 

            Plus nous sommes dociles et à l'écoute du Saint-Esprit lorsque Dieu cherche à travailler notre être intérieur, plus nous favoriserons la symbiose entre notre calendrier et le temps de Dieu. C'est un exercice spirituel auquel nous devons nous prêter. Demeurons ferme quelles que soient les circonstances. Ne nous relâchons pas lorsque les choses semblent tarder car, ne l'oublions pas, celui qui manque de fermeté détruit tout ce que Dieu était en train de faire pour qu'il y ait la symbiose entre son temps et le nôtre.

 

            S'il arrive que nous tombions dans le relâchement, relevons-nous vite et poursuivons notre course et nous verrons la gloire de Dieu.

 

 
c- Comment demeurer ferme et garder l'espérance ?

 

On peut demeurer ferme et garder l'espérance en veillant sur nos cœurs, comme nous le conseille la Bible dans Proverbes 4 : 23 : c'est du cœur et donc de nos pensées que viennent les sources de la vie.

 

Lamentations 3 : 14-23 : Jérémie souffrait tellement qu'il s'apprêtait à perdre espoir. Puis, pour parvenir à garder la fermeté, il a décidé, comme l'indique le verset 21, de repasser dans ses pensées, dans son cœur, juste ce qui lui donnera de l'espérance : la fidélité de Dieu.  Faisons de même et nous verrons Jéhovah Jireh agir.

 

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes