Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 01:27

4- L'assurance

 

 

Il convient de souligner qu'en matière de foi, il y a deux cas de figures qui se présentent à nous : quand Dieu nous demande de poser un acte et quand la demande vient de nous. L'assurance, l'une des étapes fondamentales de la foi, n'intervient que dans le second cas.

 

Dans Luc 5 : 4-7, Jésus a ordonné à Pierre de jeter son filet. Pierre a hésité parce que la nuit de pêche a été infructueuse, néanmoins, il a obéi à la parole du Seigneur et a pu attraper beaucoup de poissons. Pierre a manqué d'assurance, mais seule l'obéissance à la parole de Dieu lui a permis d'obtenir ce qu'il cherchait car l'ordre est venu du Seigneur lui-même. Seule l'obéissance est, dans le cas présent, la démonstration de la foi en ce que Dieu a demandé de faire.

 

Mais lorsque la demande émane de nous, il nous faut de l'assurance. Dans Matthieu 14 : 28-31, si l'ordre venait du Seigneur, Pierre n'aurait eu qu'à obéir et, même sans assurance, il aurait marché sur l'eau. Mais la demande est venue de Pierre. Jésus a répondu positivement à sa demande mais, parce que Pierre a manqué d'assurance ferme, il a coulé. C'était la volonté de Dieu que Pierre vienne à lui sur l'eau puisque Jésus lui a dit « viens ». Mais Pierre a-t-il pu atteindre le Christ ? Non, parce qu'il a douté ! Il fallait que Pierre manifeste les cinq éléments de la foi.

 

La foi, selon la Bible n'est pas la ferme persuasion de ce qu'on espère, mais plutôt  la ferme assurance. L'assurance, c'est une certitude, c'est aussi une certaine confiance en soi, c'est la sérénité. L'assurance peut être définie comme une certitude, une garantie, une conviction.

 

Tout le monde croit que Dieu est infiniment  puissant et qu'il est capable de guérir, d'agir puissamment. Mais on manque d'assurance parce qu'on se demande s'il va agir dans notre cas spécifique. Nous pouvons comparer l'assurance à la stabilité que procure une chaise à quatre pieds. Lorsqu'on veut s'y asseoir, généralement, on ne se demande pas si elle va supporter notre poids ou pas. On s'y pose parce que la vue de ses quatre pieds bien stables nous inspire déjà confiance.

Quels sont alors les quatre pieds de l'assurance ?

 

a- La confiance en Dieu :

 

C'est un point capital qui nous donne l'assurance que notre prière sera exaucée. Dans Luc 8 : 25, les disciples étaient tellement effrayés par le vent qui soufflait que Jésus leur a demandé où était leur foi ? Le «  », on le sait, est un adverbe de lieu. Lorsque quelqu'un te demande « où est ta voiture », cela signifie que tu as une voiture mais qu'il ne la voit pas et, donc, cette personne t'interroge pour savoir où tu l'as mise.

 

Les disciples n'avaient pas été traités d'incrédules par le Seigneur, mais Jésus leur a demandé en quoi ils avaient mis leur foi. Ils avaient la foi, mais ils l'avaient déplacée et l'avaient mise dans la puissance de la tempête ! Ils savaient que Jésus est puissant, mais ils ont tellement regardé au vent, qu'ils ont commencé à croire en la force du vent. C'est de la même façon qu'Israël, face à Goliath, a plus eu confiance en sa force musculaire qu'en Dieu.

 

On manque d'assurance lorsqu'on met sa foi dans les circonstances, dans les difficultés. Notre foi est-elle dans la gravité de la crise financière qui frappe le monde ou dans la puissance du Dieu infiniment grand à qui l'or et l'argent appartiennent ? Notre foi est-elle dans le chômage qui sévit dans le pays ou dans la puissance de Dieu qui pourvoit et qui peut nous trouver du travail quelles que soient les difficultés du pays ? Où est ta foi ? La mets-tu dans ton âge et dans la ménopause qui avance à grands pas ou en ce Dieu qui a donné un enfant à Sara à 90 ans ?

 

C'est pour que nous ayons justement de l'assurance et de la confiance en Dieu que Jésus nous apprend, dans la prière du « Notre Père », qu'il est important, avant de formuler une demande quelconque, de contempler la grandeur de Dieu : « Notre Père qui est aux cieux, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » ! La progression dictée dans cette prière n'est pas fortuite, au contraire, c'est pour activer notre foi et notre confiance en l'Éternel. Josaphat, face à ses adversaires, dans 2 Chroniques 20 : 6, a compris ce principe et bien avant d'appeler Dieu au secours, il a commencé par magnifier sa grandeur. Son assurance en dépendait !

 

Comme nous le montre le « Notre Père », ne commençons pas par demander à Dieu de pardonner nos péchés et encore moins de combler nos besoins (demande du pain quotidien), car face à l'ampleur de l'adversité, nous perdons rapidement confiance en Dieu et, donc, notre assurance. Ayons le regard fixé sur l'Éternel et nous réaliserons, comme David face à Goliath, la petitesse de l'adversité et la puissance de Dieu pour la vaincre. C'est ainsi que nous verrons le règne de Dieu se manifester dans nos vies et la volonté de Dieu, qui est de nous bénir, s'accomplir.

 

b- Connaître son identité :

 

« Si tu es un homme, frappe-moi », disait une femme à son mari en pleine querelle. Le fait qu'il l'ait frappée pour lui prouver qu'il était un homme constitue un signe de doute qui engendre un besoin d'affirmation de ce qui est une évidence. La question de l'identité est tellement importante que Satan l'a compris et a voulu faire douter Christ de son identité dans (Matthieu 4 : 6). Jésus, sûr de son identité, ne s'est pas laissé faire.

 

Nous devons savoir comment Dieu nous considère, savoir que nous sommes ses fils et que nous avons part au Royaume de Dieu. En lui, nous obtenons ce que nous demandons parce que nous sommes des princes. Nous sommes créés à son image et la Bible dit que nous sommes des dieux (Psaumes 82 : 6). Changeons donc de mentalité et ne doutons pas de la considération que Dieu a pour nous. C'est ainsi que nous aurons l'assurance qu'il nous écoute et nous exauce.

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes