Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 09:29

00500.jpg Dans Ephésiens 1:22, Paul dit que Dieu a donné Jésus « pour chef suprême à l’Église ».

Le mot grec pour Eglise est ekklesia. Dans sa signification originale, ekklesia dépeint un groupe de citoyens dans une cité (telle qu’Athènes) qui formait le gouvernement collectif de la ville. Quand on utilise ce mot pour des chrétiens, cela implique que par son acte de rédemption, Jésus exerce son autorité à travers l’Eglise qui est son ekklesia.

Etre sous l’autorité de Christ implique donc être correctement « imbriqué » dans son Eglise. Nous ne pouvons pas demander la protection de son autorité sur nous si nous ne respectons pas l’autorité qu’il a placée dans son Eglise.

Voilà qui est clairement illustré dans l’établissement de Paul en tant qu’apôtre. Dans 1

Timothée 1:1, Paul se présente comme « apôtre de Jésus-Christ, par ordre de Dieu notre Sauveur et de Jésus-Christ notre espérance ». L’autorité finale décidant de l’apostolat de Paul était une décision prise au ciel par Dieu le Père et Dieu le Fils. Comme par définition le mot « apôtre » signifie « quelqu’un qui est envoyé », c’est seulement lorsqu’il a été envoyé par l’église locale d’Antioche que son apostolat a commencé.

Dans Actes 13:1 Paul (encore appelé Saul) est inclus dans la liste des cinq hommes appelés « prophètes et docteurs ». Puis, sous la direction du Saint-Esprit, les trois autres hommes imposèrent les mains à Barnabas et à Saul et les envoyèrent. Après cela, les deux hommes sont appelés apôtres (voir Actes 14:4, 14). L’apostolat de Paul avait été établi au ciel, mais il n’a été validé que lorsqu’il a été constaté et reconnu par une église locale sur terre.

Durant plus de quinze années de ministère international, j’ai toujours cherché à reconnaître et à respecter l’autorité de Christ opérant à travers une église locale. Nous nous sommes toujours intégrés dans une assemblée locale là où nous avons habité. Lorsque nous nous déplacions pour le ministère, nous étions toujours officiellement « envoyés » à partir d’une église locale et au retour, nous faisions un rapport à l’église qui nous avait envoyés. C’était la pratique établie par Paul et Barnabas dans Actes 13:3 et 14:26-27.

Certains chrétiens recherchent l’église parfaite. Je dois admettre qu’en plus de  quinze  ans, je ne l’ai pas encore découverte. Je dois bien sûr aussi admettre que si je trouvais une telle église, je ne pourrais pas alors en faire partie sinon elle ne pourrait plus être parfaite! En attendant, je suis reconnaissant pour toutes les bonnes choses que j’ai reçues à travers des assemblées locales imparfaites.

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes