Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 13:43

141.JPG 


« Apportez à la maison du trésor toute la dîme…et vous verrez si je ne déverse pas pour vous la bénédiction, au-delà de toute mesure. Pour vous je menacerai celui qui dévore…et toutes les nations vous diront heureux… »(Mal. 3:10-12). Pourtant, Dieu demande toujours que nous fassions le premier pas par la foi, sans attendre que « nous puissions nous le permettre », mais simplement en étant confiant dans les promesses de Dieu.
Oswald J. Smith, pasteur Emérite de l’église « People’s Church » à Toronto au Canada, racontait que durant les années de la grande dépression, il y avait des hommes qui venaient tous les jours, au bureau de l’église, pour demander une aide financière. A chaque homme, il demandait s’il avait l’habitude de donner la dîme. Et aucun d’eux ne la donnait. Oswald Smith finit par se dire, qu’en temps de crise, Dieu devait avoir ses propres moyens pour pourvoir pour ceux qui avaient été fidèles en l’honorant avec la dîme.
Objection N° 4: « Je me laisse conduire par l’Esprit pour donner mon argent. » Cet argument aussi paraît valable. Mais l’expérience prouve que les dons offerts de façon impulsive, irréfléchie et inconsidérée, ne sont peut-être pas toujours utilisés pour le mieux. La personne qui donne de cette façon, peut aussi passer à côté des bénédictions que Dieu avait en réserve pour elle. Quand c’est l’Esprit de Dieu qui conduit, le résultat est toujours en accord avec les principes et les modèles de l’Ecriture. Ces principes appuient la pratique de donner la dîme régulièrement à ceux qui sont dans le ministère pour Dieu.
Objection N° 5: « Je donne ma dîme directement au Seigneur. » J’ai du mal à imaginer comment cela se passe dans la réalité. A moins qu’une telle personne ne mette l’ordre suivant: « Exclusivement pour le Seigneur. » De toute façon, les exemples bibliques que nous avons regardés, montrent que les dîmes étaient données directement à ceux qui en avaient la charge. Abraham a donné ses dîmes à Melchisédek, les Israélites les donnaient aux Lévites, et les Lévites les donnaient à Aaron. Les croyants à Jérusalem déposaient leurs dons aux pieds des apôtres. Alors pourquoi chercher midi à quatorze heures quand nous avons devant nous des exemples aussi clairs?

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0

commentaires

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes