Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 09:00
SE SOUVENIR DE SES BIENFAITS


- PSAUMES 103 : 1-2
Jésus a été puni afin que nous soyons pardonnés.
«Mon âme, bénis l'Éternel! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom! Mon âme, bénis l'Éternel, Et n'oublie aucun de ses bienfaits!» (Psaume 103:1–2)
Nous voyons ici que l’esprit de David dit à son âme ce qu’elle doit faire. L’esprit de David savait ce qu’il fallait faire, mais il ne le pouvait pas sans que son âme coopère avec lui pour relever le défi.
Enumérons brièvement les bienfaits que nous ne devons pas oublier. Beaucoup de chrétiens ne jouissent pas de ces bienfaits parce qu’ils ne s’en souviennent plus. Dans les versets suivants, on trouve une liste de six bienfaits de YHWH:
«C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités ; qui guérit toutes tes infirmités; qui retire ta vie de la fosse; qui te couronne de bonté et de compassion; qui rassasie ta bouche de biens, tellement que ta jeunesse est renouvelée comme celle de l’aigle.» (Versets 3–5, version Ostervald)
YHWH pardonne nos iniquités, guérit nos maladies, délivre notre vie de la destruction, nous couronne de bonté et de miséricorde, nous rassasie notre bouche de biens et nous fait rajeunir comme l’aigle. A mon avis, il y a un proche parallèle entre avoir la bouche remplie de biens et rajeunir comme l’aigle.
Je suis convaincu que la volonté de YHWH pour son peuple n’est pas qu’il vieillisse de la manière dont le monde vieillit. Je ne veux pas dire que la vieillesse n’occasionnera pas en nous des changements, mais plutôt qu’elle n’est pas nécessairement une période de défaillances, de misères et de maladies.
Merci Jésus d’être mort pour moi sur la croix. Je veux me souvenir de tes bienfaits et je proclame que Jésus a été puni afin que nous soyons pardonnés.
Amen.
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 10:34
ENTRER DANS LE CORTEGE DU ROI


- LUC 19 : 1-14
Cette lettre s’inscrit dans la perspective du défi «Progressez encore», relatif aux grands axes de notre vision pour cette année 2015 et par lequel nous avons conclu la lettre précédente. Nous allons nous focaliser dans ce message sur la fête de pâques, la seconde en importance dans les célébrations chrétiennes, et son impact sur notre foi.
En cette période pascale qui nous rappelle la mort et la résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ, nous avons jugé opportun de partager avec vous deux volets aussi significatifs l’un que l’autre, à savoir une invitation d’« ENTRER DANS LE CORTEGE DU ROI » (Luc 19.28-39) et «la résurrection et son impact sur notre foi» (1 Cor.15.1-14)
L’invitation d’ENTRER DANS LE CORTEGE DU ROI rappelle à notre souvenir cette population en liesse qui accueille Jésus-Christ à Jérusalem comme Roi pour la première fois (dimanche des rameaux). L’importance de cette entrée triomphale revêt cependant une importance particulière. D’abord, elle crédibilise la parole de YHWH comme la vérité (Zach.9.9). C’est ensuite un témoignage de la royauté et la messianité du Christ. Enfin, elle nous présente Jésus comme le modèle d’un héros qui va jusqu’au bout des choses en dépit des tensions et contradictions suscitées autour de lui, et de la diversité de motivations des différents acteurs qui sont témoins de ce cortège (les disciples, les pharisiens et la foule).
L’invitation d’entrer dans le cortège attire par ailleurs notre attention sur un certain nombre de faits qui risquent d’avoir un impact négatif sur notre vie chrétienne si nous n’y prenons garde. Il s’agit, entre autres d’un conflit intérieur, du manque de paix, de la perte de la passion de servir, etc. Ce qui à la longue pourrait nous entraîner dans la superficialité
La résurrection du Christ fortifie justement notre foi et nous donne cette certitude sur la puissance et la souveraineté de notre YHWH, sur le témoignage de sa fidélité, sur la preuve de la divinité du Christ et son couronnement; exerçant son ministère dans un sanctuaire divin, enfin la garantie de notre propre résurrection.
Pâques, c’est certes l’occasion de faire le point sur notre vie, notre marche chrétienne. Mais Pâques, c’est aussi une opportunité pour nous souvenir de ce qui caractérise des serviteurs de YHWH comme Moïse, Gédéon, David, Paul et d’autres : «TOUJOURS AVANCER!».
Ces hommes avaient quelque chose en commun : la passion pour une vie de rêves, une vie d’ambition (Phil.3.4-14).
Voilà pourquoi, à la lumière de ce qui précède et en cette année du progrès, nous vous invitons à découvrir le but de votre vie (connaître YHWH par une relation intime); avoir de la passion pour le Christ (un amour intense pour lui) et poursuivre votre but, armé de patience, déployant des efforts, dans un esprit de sacrifice.
Joyeuse fête de Pâques.
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 14:50
4 ASPECTS DE VISION DE BETHESDA (FIN )


- JEAN 5 : 1-9
C. 15 Quand Jésus apprit cela, il quitta cet endroit et un grand nombre de personnes le suivirent. Il guérit tous les malades, 16 mais il leur recommanda sévèrement de ne pas dire qui il était. (Mt 12.15-16)
D. 16 Une foule de gens accouraient aussi des localités voisines de Jérusalem ; ils apportaient des malades et des personnes tourmentées par des esprits mauvais, et tous étaient guéris. (Ac 5.16)
Jésus inaugure LE SYSTEME de l'abondance. Ce nouveau SYSTEME fonctionne sur la base de la foi en l'œuvre de la croix qu'il a lui-même accomplie lorsqu'il s'est écrié '' TOUT EST ACCOMPLI ''. (19.30)
4. LIEU DE SOLUTION AUX BESOINS
Le v3 rend témoignage : '' sous ces portiques était couchée une multitude de malades, d'aveugles, de boiteux, d'estropiés, [de paralytiques, qui attendaient le mouvement de l'eau ''. Les gens viennent à BETHESDA portant des fardeaux, fatigués, découragés, désorientés bref souffrant des divers maux de la vie. Ils sont à la recherche de solution, d'instruction, de consolation et de l'intervention divine. Ils ont des questions, ils attendent des réponses.
Christ se présente comme étant LA SEULE SOLUTION. Pendant trente-huit ans, le paralytique est venu chaque jour à la piscine sans trouver la guérison. Le jour qu'il a rencontré Christ, il a trouvé LA SOLUTION à son handicap.
LE DEFI DE BETSHEDA est d'annoncer Christ mort et ressuscité, d'invoquer et imposer au nom de Jésus les mains sur les malades selon ce qu'il a dit ; vous imposerez les mains sur les malades et ils seront guéris.
CONCLUSION
Entres dans la nouvelle saison ! Tel est le mot d'ordre de YHWH. La nouvelle saison annonce un temps de l'intervention de YHWH, bénédiction et de faveur de YHWH pour ta vie.
C'est pour ce mandat que le Seigneur met dans ma bouche de vous rappeler que vous êtes:
- UN LIEU DE REFUGE,
- UN LIEU DE REVELATION,
- UN LIEU DE CHANGEMENT DE SYSTEME,
- UN LIEU DE SOLUTION
Que le Seigneur vous aide à rester afin d'accomplir le mandat qu'il vous a confié dans cette région de Stockholm en Suède.
Amen
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 09:25
4 ASPECTS DE VISION DE BETHESDA (DEBUT)


- JEAN 5 : 1-9
À la lumière de ce que nous venons de dire, la piscine de Bethesda a quatre sens:
1. LIEU DE REFUGE
BETHESDA est le refuge de ceux qui souffrent : malades, rejetés, abandonnés, blessés bref des hommes et des femmes accablés par divers maux de la vie. Ce sont des amis, des collègues de travail, des membres de nos familles qui portent les fardeaux et sont en quête de solution aux problèmes qui les rongent. Au refuge de BETHESDA, il y a accueil et chaleur humaine. Les membres sont proches les uns des autres. Vous êtes une église avec vocation spéciale pour aider ceux qui portent les fardeaux, épuisés moralement, mentalement et physiquement. Vous aidez à trouver repos et solution à leur problème.
2. LIEU DE REVELATION
Il y a trois moments forts dans ce récit, d'abord la période sombre de souffrance qui a duré trente huit ans de vie de l'infirme (v5), en suite la visitation de Jésus qui a conduit à sa guérison (vv6-8) et enfin Jésus se révèle à lui. (v15). Pour se révéler, Jésus utilise une pédagogie bien différente, il n'utilise pas un discours pour convaincre son interlocuteur. Mais à BETHESDA, Jésus agit en donnant des solutions aux problèmes qui préoccupent : il soulage la misère, guérit, délivre, donne à manger aux affamés, renvoie libre les opprimés. L'action de Jésus les interpelle et les amène à découvrir que la main de celui qui leur a fait du bien, c'est Jésus !
3. LIEU DE CHANGEMENT DE SYSTEME
Autrefois pour guérir à BETHESDA, un ange agitait l'eau, un malade entrait dans l'eau pour y trouver la guérison. C'est le SYSTEME de guérison favorisant juste un malade à la fois. Et parfois même, toute la journée, l'ange ne descendait pas, ce qui veut dire qu'aucun malade n'était guéri.
Jésus met fin à ce SYSTEME. Il guérit par la puissance de sa parole : '' LEVE-TOI, PREND TON LIT ET MARCHE.'' (v8) Jésus est venu apporter un SYSTEME NOUVEAU, celui de l'abondance. Voici quelques exemples :
A. 21 A l'heure même, Jésus guérit plusieurs personnes de maladies, d'infirmités et d'esprits mauvais, et il rendit la vue à de nombreux aveugles. 22 Et il leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres. (Lc 7.21-22)
B. 16 Le soir venu, on amena à Jésus un grand nombre de personnes tourmentées par des esprits mauvais. Par sa parole Jésus chassa ces esprits et il guérit aussi tous les malades. 17 Il le fit afin que se réalise cette parole du prophète Ésaïe : « Il a pris nos infirmités et nous a déchargés de nos maladies. » (Mt 8.16-17)
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 16:21
VEUX-TU RETROUVER LA BONNE SANTE ? (FIN)


- JEAN 5 : 1-9
VISITE A BETHESDA
Le récit rapporte la visite de Jésus à la piscine de Bethesda. Le rempart de Jérusalem avait douze portes qui portaient chacune un nom. L'une d'elles du côté ouest s'appelait la porte des brebis (v2). C'est par là qu'on faisait entrer dans la ville les brebis destinées aux sacrifices; C'est aussi la porte qui donnait accès aux Mont des Oliviers et Jardin de Gesthsémané.
Tout près de cette porte, dans l'enceinte de la ville, se trouvait la piscine de Bethesda. L'étymologie la plus naturelle du mot Bethesda est certainement Beth- chesda (Bethsaïda, Bathzatha), ce qui signifie '' maison de la source, endroit de miséricorde, maison de grâce. N'est-ce pas la vision même de l'église comme lieu de miséricorde et de grâce? Cette piscine était faite de cinq portiques sous lesquels gisaient des malades de toutes sortes en quête de guérison. Le bord de la piscine ressemblait à notre salle d'urgence. La seule différence avec la salle d'urgence, est qu'à la piscine de Bethesda les malades n'attendaient pas la visite d'un médecin pour une consultation, examen et traitement. Les patients attendaient de plonger dans l'eau de la piscine lorsqu'il y avait un mouvement de l'eau produit par le phénomène mystique du passage de l'ange. (v4) Vous comprenez que c'est un système qui engendrait chaque jour : stress, pression, conflit, déception, amertume, querelles, violence et découragement. Car ce système favorise le malade qui avait un peu de force. Ajoutons un autre élément non négligeable, qu'un seul malade guérissait à la fois. Plusieurs autres malades rentraient chez eux malheureux et déçus.C'est dans ce cadre que Jésus se présente au bord de la piscine comme un simple pèlerin. Son regard croise celui d'un patient que Jean désigne par son infirmité : un impotent (infirme, paralytique) depuis trente huit ans.À lumière de son état, nous pouvons affirmer que ses rêves et ses ambitions n'ont jamais vus le jour. Il n'était pas marié et n'avait pas d'enfants. La pauvreté et la mendicité étaient son lot quotidien. C'était un homme malheureux, désespéré et révolté contre YHWH et le système mis en place pour recevoir la guérison.Lorsque Jésus s'approche, il lui pose une question embarrassante : Veux-tu être guéri? Au lieu de répondre à la question, il exprime, son impuissance, ses frustrations, son amertume, son désespoir et l'esprit de condamnation des gens autour de lui car ils ne font rien pour le jeter dans l'eau agitée lorsque l'ange descend et agite l'eau. ''Voilà trente huit ans que ça dure, l'échec et la déception me collent à la peau''.
Au lieu de l'aider à se jeter dans l'eau pour y trouver la guérison, Jésus lui dit : '' 8 Lève-toi, prends ton lit et marche. 9 Aussitôt, cet homme retrouva la santé ; il prit son lit et se mit à marcher. '' (vv8-9)
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 12:24
VEUX-TU RETROUVER LA BONNE SANTE ? (SUITE)


- JEAN 5 : 1-9
2. IL N'EST JAMAIS TROP TARD AVEC YHWH
Tout au long de l'histoire de la révélation biblique, les héros de foi ont expérimenté ce principe : ni l'âge avancé, ni la détérioration de la condition de vie, ni le diagnostic de la science, ni les limites de notre portefeuille n'empêchent YHWH d'intervenir dans notre vie. Après trente-huit ans d'échec et de désespoir, le Seigneur agit dans la vie du paralytique de Bethesda.
3. LE SEIGNEUR NE S'OCCUPE PAS DE L'OPINION DES GENS POUR TE BENIR.
Autrement dit, Jésus ne suit pas le sondage à ton sujet pour te bénir. Le texte que nous venons de lire illustre bien que le Seigneur te considère comme un homme (femme) précieux à ses yeux. Quand le monde autour de toi t'abaisse, lui te relève. Quand le monde autour de toi te rejette, lui t'accueille. Quand le monde autour de toi te considère comme un sans voix, lui prête l'oreille à ce que tu lui dis.
LE CADRE DU RECIT,
Le récit que nous avons lu nous introduit au cœur du ministère de Jésus. Le lecteur de l'Évangile de Jean remarque qu'à la différence des Évangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc) qui rapportent toute l'activité du ministère de Jésus en Galilée avec son quartier général à Capernaüm, Jean concentre son attention sur son ministère en Judée et à Jérusalem dont le quartier général se trouve à Béthanie, dans la maison de Marthe, Marie et Lazare.
Le ministère en Judée et à Jérusalem est caractérisé par une forte opposition de la part des chefs religieux : les pharisiens, les saducéens, les esséniens. Ce qui frappe le lecteur : au milieu de l'opposition, YHWH fait éclater sa gloire par des signes et des prodiges.
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 09:24
VEUX-TU RETROUVER LA BONNE SANTE ? (DEBUT)


- JEAN 5 : 1-9
Le Seigneur a mis dans ma bouche un message simple mais ayant une pointe prophétique :
VEUX-TU RETROUVER LA BONNE SANTÉ ?
Nous évoquons le YHWH qui prépare d'avance des bonnes choses pour chacun de ses enfants. Parmi ces bonnes choses, il y a de BONNES SANTES.
La BONNE SANTE désigne :
- LE MOMENT DE LA FAVEUR DE YHWH ;
- LE MOMENT DE L'INTERVENTION DIVINE ;
- LA PERIODE DE VISITATION DE YHWH ;
- LE TEMPS NOUVEAU que le Seigneur a préparé pour te bénir, t'amener dans une nouvelle dimension selon son plan divin, pour ouvrir de nouveaux horizons : TA DESTINEE.
J'affirme aujourd'hui qu'il y a une BONNE SANTE :
- POUR TON MINISTERE ;
- POUR TON MARIAGE ;
- POUR TES AFFAIRES ;
- POUR TA FAMILLE ;
Le récit de guérison du paralytique de Bethesda que le Seigneur nous a mis à cœur comme texte de prédication à cette date , porte un message prophétique sur ta vie et celle de l'église. Derrière ce miracle, il y a une révélation de YHWH qui nous donne une BONNE SANTE.
Avant de rappeler le cadre historique de ce miracle, relevons trois grandes vérités qui retiennent l'attention de tout lecteur :
1- YHWH EST UN YHWH DE SURPRISE.
Le récit met en lumière la condition de la race humaine. Elle est au prise avec toutes sortes de maux de la vie à l'exemple des malades désespérés de cette population couchée au bord de la piscine de Bethesda. Jésus vient les surprendre et leur apporte un secours exceptionnel.
Amen.
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 09:03
UNE COURSE TRIOMPHANTE


- HEBREUX 12 : 1
Courons avec persévérance.
Le neuvième «faisons» de l’épître aux Hébreux se situe dans le premier verset du chapitre 12:
«Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte.» (Hébreux 12:1)
Dans cette traduction, ce seul verset contient deux «faisons», ce qui est parfaitement légitime. Cependant, il se trouve que la première partie de la phrase, «rejetons tout fardeau,» ne se trouve pas sous cette forme dans le grec original. Il s’agirait plutôt d’un participe présent suivi d’un impératif qui se lirait comme suit: «En rejetant tout fardeau, courons avec persévérance.» Le réel impératif du verset ci-dessus, sur lequel nous devons nous concentrer est celui-ci «courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte.»
Ici, ainsi que dans d’autres parties du Nouveau Testament, la vie chrétienne est comparée à une course. Cette analogie suppose une course spécifique, tracée à l’avance devant nous. La réussite de la vie chrétienne consiste à achever la course en accord avec les règles de la compétition.
Comprenant donc que nous devrons relever le défi de cette course tracée devant nous, nous devons savoir qu’il y a quatre conditions à remplir pour l’achever avec succès. Chacune de ces conditions se trouve dans le nouveau Testament: (1) AVOIR UNE BONNE MENTALITE, (2) ETRE MAITRE DE SOI, (3) PERSEVERER, et (4) GARDER NOS YEUX FIXES SUR JESUS. Si nous gardons à l’esprit ces quatre conditions, nous pourrons achever la course et garder la foi.
Merci Seigneur de ce que tu m’aides à «continuer d’aller de l’avant.» Je proclame que je conserverai une bonne mentalité, que je serai maître de moi dans la pratique, que je manifesterai de la persévérance et que je garderai les yeux fixés sur Jésus. En agissant ainsi, j’achèverai la course et je garderai la foi. Je courrai avec persévérance.
Amen.
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 09:16
EN BONNE COMPAGNIE


- II CORINTHIENS 6 : 14-16
La communion avec YHWH et avec nos frères et sœurs chrétiens entraîne une conséquence d’apparence négative: nous ne pouvons plus avoir le même genre de relations avec les non chrétiens.
«Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l'iniquité? ou qu'y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres? Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle? Quel rapport y a-t-il entre le temple de YHWH et les idoles? Car nous sommes le temple du YHWH vivant, comme YHWH l'a dit: J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur YHWH, et ils seront mon peuple.» (2 Corinthiens 6:14–16)
La séparation d’avec les non-croyants dont parle Paul n’est pas essentiellement physique. Nous pouvons côtoyer des non-croyants tous les jours, à la maison, au travail ou dans d’autres activités de la vie quotidienne. Dans de telles situations, notre témoignage chrétien nous astreint à être amicaux, courtois et secourables. Mais nous n’avons pas la liberté de nous associer à ces incroyants dans ce qui est, moralement ou spirituellement, impur ou déshonorant pour Christ. Dans ces domaines, nous devons suivre l’exhortation de Paul en 2 Corinthiens 6:17: «Ne touchez pas à ce qui est impur.» Si nous sommes sensibles au Saint-Esprit, il nous mettra en garde constamment contre ces contacts qui nous souillent et il nous montrera comment nous en protéger.
Cependant, la protection la plus sûre contre ces mauvaises compagnies, ce sont les bonnes compagnies. En tant qu’enfants de YHWH, nous sommes héritiers d’innombrables joies et bénédictions desquelles le monde ne sait rien. En fait, Paul nous dit que YHWH notre père «nous a bénis de toute sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ!» (Ephésiens 1:3). Si nous partageons régulièrement ces bénédictions avec le reste de la famille de YHWH, nous ne serons plus attirés par les plaisirs tapageurs et impurs d’un monde qui marche dans les ténèbres.
Merci Seigneur de m’aider à aimer les autres. Je proclame que je me retire de la communion avec les ténèbres et que je m’entoure de la communion de la famille de YHWH, des mes frères et sœurs en Christ. Je veillerai sur les autres.
Amen.
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 14:41
CONSIDERER JESUS EN PREMIER


- HEBREUX 3 : 1-4
Le passage citant le huitième «faisons» dit, dans le grec original, «considérons les uns les autres» (Hébreux 10:24). Mais je voudrais revenir à Hébreux 3:1, où le mot, «CONSIDERER ,» est aussi utilisé. Nous lisons: «considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons». Si NOUS CONSIDERONS JESUS, nous finirons par NOUS CONSIDERER LES UNS LES AUTRES. Mais il est important d’agir dans cet ordre. Nous CONSIDERONS D'ABORD JESUS, puis nous nous CONSIDERONS LES UNS LES AUTRES. La différence est énorme si vous êtes considérés en tant que personne ou en tant que personne en Christ.
Je me souviens d’un incident qui est arrivé lorsque j’étais principal d’une école de formation de professeurs en Afrique centrale. Chaque poste vacant nous permettant d’accepter un étudiant suscitait au moins une dizaine de candidats acceptables. Une jeune fille a parcouru pieds nus une quarantaine de kilométrés juste pour obtenir un entretien. Vous n’avez pas idée de la soif désespérée d’éducation qu’ont les gens en Afrique. L’éducation représentait la clé du succès dans la vie, selon leur manière de voir les choses.
Un jour, une maman d’âge mûr est venue me voir pour son fils, un étudiant potentiel. Il ne convenait pas exactement à cette école, et nous ne l’avions pas accepté. Sa mère m’a harcelé à tel point que j’ai commencé à sortir de mes gonds. En Afrique, ils ne croient pas à la démocratie, mais ils croient au chef, à l’homme fort. C’est lui que l’on prend en compte. Cette femme n’arrêtait pas de me dire: «Vous êtes le plus grand, c’est ce que vous dites qui importe.» Je m’en suis tellement irrité que j’étais sur le point de lui dire le fond de ma pensée (un fond qui n’était pas sanctifié, lui non plus). Lorsque tout à coup, très gentiment, le Seigneur m’a parlé, Rappelle-toi, elle est une de mes enfants. Attention à ta façon de la traiter. Je me suis repenti. Elle était réellement une enfant de YHWH, chérie et précieuse pour lui. Si nous considérons Jésus en premier, cela fera toute la différence dans notre manière de nous considérer les uns les autres.
Merci Seigneur de m’aider à aimer les autres. Je proclame que je considère Jésus en premier, en permettant à cette perspective d’affecter ma façon de veiller sur les autres.
Amen.
LE COMMANDANT SECOND DU CAMP DE GUILGAL
L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article

Repost0

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes