Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 10:44

combattant_heros3.jpg

 

Très chers amis,
Shaloom au Nom de JESUS-CHRIST !
Notre source intarissable de sagesse, le Dieu des cieux et de la terre, nous conduit à partager sur les quatre dimensions dans lesquelles l’Eternel se révèle à nous.

Premièrement :D’abord, notre Dieu se révèle comme le Dieu de nos pères dans la foi » (Abraham, Isaac, Jacob, …) A l’époque, l’Eternel délivrait, guérissait, libérait prodigieusement son peuple. C’est ainsi qu’il s’est révélé à Moise (Exode 3 :15).

Deuxièmement :Il faut ensuit noter une deuxième dimension, dans laquelle Dieu se révèle comme le Dieu des alliances «  A cet effet, il convient de rappeler qu’il réitérait a chaque génération, et selon les besoins de l’époque.  
Ses bontés qu’Il avait montrées aux «  pères ». Et le serment en vertu duquel Il n’abandonnerait jamais son peuple trouvera sa pleine réalisation en Jésus-Christ, l’homme parfait Et le Dieu véritable, alliance «plus excellente » puisque établie sur de meilleures promesses (Héb. 8 :6)

Troisièmement :La révélation du Nom de Dieu, où Il se découvre dans ses différentes facettes : Tout-Puissant et (El-Shaddai), Miséricordieux, fidèle à ses promesses, le Dieu qui affranchit et délivre (Exode 6 :1- 13).
Si nous n’entrons pas en détails dans les différents Noms, c’est tout simplement parce que Dieu s’est révélé en fin des comptes, par « le Nom au-dessus de tous les noms », le Nom de JESUS-CHRIST, le «  Je suis » de l’Ancien Testament (Jean 8 :58). C’est en lui qui habite corporellement toute la plénitude de la dignité.
Avec l’avènement de Jésus-Christ, c’est une véritable révolution qui s’opère, où Dieu non seulement habite avec nous, mais « est » en nous, nous faisant par ce fait-même des dieux ». Le Dieu qui, autres fois, ne partageait pas sa gloire avec qui que ce soit, dit désormais qu’Il donne celle-ci à les enfants ‘Jean 17 :22), accomplissant l’affirmation des Psaumes 82 :6- 7a).
C’est donc dans cette sublime dimension que Dieu veut nous voir évoluer, non seulement quand nous serons au ciel, mais déjà sur cette terre des hommes. Il a dit : que vous êtes dans ce monde, mais vous n’êtes pas de ce  monde » d’échecs, d’envoûtement et de toutes sortes d’influences du monde satanique. En Christ, Dieu nous a recréés, faisant de nous des hommes et des femmes libérés des liens familiaux, ancestraux qui nous retenaient captifs.  
C’est donc dire, au vu de ces quatre dimensions, que vous n’êtes pas vous qui êtes en Christ, ce que le monde dit que vous êtes. Et nous pouvons déjà prédire, si vous accepter ces vérités que très bientôt «on vous appellera d’un nom nouveau », comme on a appelé Paul « un dieu » (Actes 14 :11-13), que la bouche de l’Eternel a déterminé (Es 62 :2). Tout ce que Dieu dit de Jésus-Christ, c’est ce que qu’Il dit de vous, héritier de Dieu et cohéritier de Christ !  
Votre Serviteur dans les chaines,
L’Archbishop KUTINO Fernando
Partager cet article
Repost0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 08:59
nEW-dEBU-AFFICH-ntoma.gif - JONAS 1:1-16

 I. Une expérience à ne pas revivre

« va à Ninive ».

 

Voici un récit très émouvant qui ne laisse aucun lecteur indifférent. Je ne sais pas pour ce qui vous concerne mais ce texte me coupe le souffle. Je suis tenté  à pousser  un cri d’étonnement en ces termes; quel cauchemar pour Jonas et les marins!

Tout  commence  dans le territoire de Zabulon, au nord de Nazareth en Galilée, village natal de Jonas. Le prophète  entend la voix de Dieu  de manière claire 

Nous lisons pour la première fois la mention de cette ville dans le livre de la Genèse 10.11. Cette ville était l’ancienne capitale de l’empire  de l’Assyrie située sur la rive orientale du Tigre.

 L’Éternel  définit la mission de Jonas :
  - va à Ninive – prêche au peuple
 - dis-leur de se repentir de leurs péchés
 - sinon j’exerce mon jugement contre toute cette nation.

Au lieu d’aller à l’est vers Ninive, Jonas résiste à l’appel de l’Éternel et prend la direction de l’ouest  et va à Tarsis, probablement l’Espagne. Ce qui étonne dans ce récit, Jonas  n’a pas eu le temps d’arriver à destination, l’Éternel le coince. Le récit de la tempête arrive à mi-chemin entre Jaffa le port d’embarcation,  et Tarsis le port de destination.

  1. Ne résiste pas à l’appel de Dieu

 

  1. Il y a sur ta vie l’appel de Dieu  pour le servir comme chantre, organisateur des événements, rédacteur dans le bulletin dominical (Écho CEP), intercesseur, placier, membre de l’équipe de maintenance. Ne résiste pas à l’appel,  tu perds du  temps  car l’Éternel finira par te coincer, pas sur le bateau comme Jonas, mais dans ton bureau ou dans ta maison, comme il le voudra. Saul de Tarse a bien longtemps  résisté à l’appel mais un jour, le Seigneur l’a arrêté sur la route de Damas.

    La manière dont l’Éternel va coincer Jonas  me révèle qu’il est le Dieu :
    Omniscient, ses yeux parcourent toute la terre. L’Éternel dit au prophète Jérémie : « 24  Le SEIGNEUR déclare : « Si quelqu’un se cache, je peux le voir. Je suis partout, dans le ciel et sur la terre. Vous ne savez donc pas cela ? » Voilà ce que le SEIGNEUR déclare ». (Jérémie 23.24)

    - À la notion de l’omniscient est liée celle de l’omniprésence de Dieu :
    «7 Où irais–je loin de ton Esprit Et où fuirais–je loin de ta face  ?
    8  Si je monte aux cieux, tu y es ; Si je me couche au séjour des morts, t’y voilà.
    9  Si je prends les ailes de l’aurore, Et que j’aille demeurer au–delà de la mer,
    10  Là aussi ta main me conduira, Et ta droite me saisira.
    11  Si je dis : Au moins les ténèbres me submergeront, La nuit devient lumière autour de moi ;
    12  Même les ténèbres ne sont pas ténébreuses pour toi, La nuit s’illumine comme le jour, Et les ténèbres comme la lumière
    » (Psaumes 139.7-12)

    L’Éternel se révèle comme le Tout–Puissant. Il a l’autorité sur la mer, le vent, le poisson, les marins et l’eau.
    Voici le Dieu qui t’appelle au saint ministère. Saint François d’Assise, alors qu’il était missionnaire aux Indes, envoie un message important aux jeunes restés en Europe : dites aux jeunes de laisser tomber leurs petites ambitions.
  2. APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 09:36

043

E- Jésus immortalise le ministère d’héros  dans l’ombre

  À veille de sa mort, Jésus était reçu à souper  dans la maison de Simon le Lépreux. Une femme du nom de Marie se fraye un chemin jusque à la table où était Jésus, elle sort de son sac un parfum de grande valeur, brise le flacon et verse le contenu sur Jésus. Ce geste scandalise même les disciples qui trouvent qu’elle a en fait trop : « Qu’est-ce qu’elle veut montrer ». Curieusement, Jésus prend la parole et  libère une bénédiction sur sa vie : «Je vous le dis en vérité, partout où la bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu’elle a fait.» (Marc 14.9)
Jésus déclare qu’il bénit cette femme en immortalisant son don. Deux mille ans plus tard, ce don est un monument que le peuple de Dieu regarde à travers les âges.
 
Pour terminer cette section consacrée aux témoignages sur les bénédictions que l’Éternel accorde aux héros dans l’ombre, je vous invite à reprendre l’histoire de Jonathan. C’est vrai que ce héros dans l’ombre est tombé au combat qui opposait Israël aux Philistin, mais il n’a pas manqué sa bénédiction car, lorsque David a pris le pouvoir en Israël, il a posé une question pertinente dont la réponse ouvre la porte de la bénédiction que l’Éternel accorde à Jonathan même mort : 
«2  Il y avait un serviteur de la maison de Saül, nommé Tsiba, que l’on fit venir auprès de David. Le roi lui dit: Es-tu Tsiba? Et il répondit: Ton serviteur!
3  Le roi dit: N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui de la bonté de Dieu? Et Tsiba répondit au roi: Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
4  Le roi lui dit: Où est-il? Et Tsiba répondit au roi: Il est dans la maison de Makir, fils d’Ammiel, à Lodebar.
5  Le roi David l’envoya chercher dans la maison de Makir, fils d’Ammiel, à Lodebar.
6  Et Mephiboscheth, fils de Jonathan, fils de Saül, vint auprès de David, tomba sur sa face et se prosterna. David dit: Mephiboscheth! Et il répondit: Voici ton serviteur.
7  David lui dit: Ne crains point, car je veux te faire du bien à cause de Jonathan, ton père. Je te rendrai toutes les terres de Saül, ton père, et tu mangeras toujours à ma table.
8  Il se prosterna, et dit: Qu’est ton serviteur, pour que tu regardes un chien mort, tel que moi?
9  Le roi appela Tsiba, serviteur de Saül, et lui dit: Je donne au fils de ton maître tout ce qui appartenait à Saül et à toute sa maison.
10  Tu cultiveras pour lui les terres, toi, tes fils, et tes serviteurs, et tu feras les récoltes, afin que le fils de ton maître ait du pain à manger; et Mephiboscheth, fils de ton maître, mangera toujours à ma table. Or Tsiba avait quinze fils et vingt serviteurs
. » (2 Samuel 2.1-10)
Même après la mort, l’Éternel  bénit les fruits des entrailles d’un héros dans l’ombre. Le roi David dit : «  je vais faire du bien à la maison de Jonathan ». Il y a dans ces paroles, une attitude  de reconnaissance. Dieu nous invite chacun à être reconnaissant envers tous ceux et celles qui ont été des instruments entre ses mains pour investir dans notre vie afin que nous portions les fruits que nous avons dans nos vies.

Conclusion
En terminant cette série de messages, je vous rappelle que nous avons découvert un dénominateur commun à tous les héros : ils sont tombés mais ils se sont relevés :
  • Samson a pris un mauvais virage en dévoilant le secret de son ministère à une femme étrangère qui l’a vendu. On lui a crevé  les yeux, il a fait la prison et, du fond de la prison, il a crié à Dieu. L’Éternel l’a entendu et le jour de sa mort, il a tué plus de Philistins que durant toute sa carrière;
  • Gédéon est un héros qui ne connaissait pas le potentiel qui était en lui mais l’Éternel lui est venu en aide;
  • Débora est cette héroïne qui a relevé le défi  en allant au-delà des limites fixées aux femmes dans sa société.  
Un héros tombe et se relève. Plusieurs héros dans  l’ombre sont tombés au combat par le découragement, les critiques qui les ont blessés, des épreuves à n’en pas finir, etc.
Aucun héros ne tombe sans se relever. Cette série de messages est un rendez-vous divin pour te relever et rentrer dans ton appel.
Amen !
APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 09:29
044Les héros désignent des hommes et des femmes qui ont reçu et  saisi un appel  spécial  sur leurs vies respectives afin d’être des instruments que Dieu utilise :        
  •  pour préparer;
  • pour  protéger;
  • pour  soutenir;
  • pour  investir et s’investir;

Afin que  le plan de Dieu se réalise. Voici  trois témoignages des héros dans  l’ombre de l’AT et  deux  témoignages dans le  NT.
A. Josué le successeur de Moise

Josué fils de Noun est ce héros dans l’ombre qui a accepté avec joie de servir dans l’armée d’Israël sans aucune prétention d’être conducteur de la nation à la place de Moise.  Lorsque Moise allait à la rencontre de l’Éternel sur le mont Sinaï, il restait caché au pied de la montagne. Voici le témoignage que la Bible rend de Josué : «Moïse se leva, avec Josué qui le servait, et Moïse monta sur la montagne de Dieu.» (Exode 24.13).

Lors que les autres collaborateurs ont  parlé mal contre Moise et ont  laissé l’esprit de contestation et de révolte gagner leurs cœurs, Josué a fait preuve de fidélité, d’obéissance et de serviabilité. Sa bénédiction est venue au temps choisi par Dieu comme remplaçant et successeur de Moise (Exode 17.8-14; Josué 1.1-6).

Josué est un héros dans l’ombre dans son rôle de soutien qu’il a apporté à Moise.

B. Obed –Edom de Gath
L’histoire  est rapportée dans le livre de 2 Sa 6. Lorsque  David ramena l’arche de l’Éternel à Jérusalem, un incident malheureux s’est produit. L’Éternel a frappé Ouzza car il n’était pas lévite, il a touché l’arche. David a eu peur, il a cherché un endroit où déposer l’arche. Un homme du nom d’Obed- Edom de Gath se porte volontaire, comme un héro dans l’ombre. Il garde l’arche dans sa maison. Il a joué un rôle logistique dans l’œuvre de Dieu. La  bénédiction du ministère de ce héros dans l’ombre est dévoilée au v 12 du chapitre 6 du livre de 2 Samuel :« On vint dire au roi David: L’Eternel a béni la maison d’Obed-Edom et tout ce qui est à lui, à cause de l’arche de Dieu
C- La veuve de Sarepta
Le récit de cette femme dont la Bible  ne dévoile pas le nom est un puissant témoignage d’une héroïne dans l’ombre. Elle a offert un logement et un seul repas au prophète Elie alors qu’elle-même était dans le besoin. Le ministère d’une héroïne dans l’ombre s’appelle la libéralité. L’Éternel ordonne une  série de miracles : la multiplication de la farine et de l’huile qui ne finit pas, la résurrection d’un petit enfant (1 Rois 17.8-24).
 
D- Une révélation pour un héros dans l’ombre
Il s’agit d’une autre veuve, cette fois dans le Nouveau Testament.  Les veuves  de l’AT et du NT sont un modèle de l’engagement. Anne est celle qui avait vécu sept ans avec son mari. Après la mort de celui-ci, au lieu de se révolter contre Dieu, elle vient loger au temple et donner son temps pour l’entretien de la maison de Dieu. Anne est une héroïne dans l’ombre sans titre de prêtre, sacrificateur ou pharisien ou scribe, elle vient au temple chaque jour pour balayer, enlever la poussière, arranger les meubles et  prier. Sans avoir aucun titre, Anne était cette bénévole qui donnait son temps, après chaque réunion, elle venait au temple le lendemain  pour  mettre de l’ordre.  Tout semblait normal aux yeux des fidèles.
Un héros dans l’ombre a toujours sa bénédiction. Dans l’exercice de son bénévolat. Anne a reçu la révélation que les grands prophètes d’Israël auraient aimé vivre comme expérience mais en vain. Elle a vu le sacrificateur Siméon porter l’enfant Jésus dans ses bras et le Saint Esprit lui dit : « c’est le Messie d’Israël » (Luc 2.38).
APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 07:41
DSC01021David est le jeune hébreu de la tribu du Juda qui avait reçu l’onction royal  de la main du Juge Samuel  (1Samuel 16.13). Pour arriver à l’accomplissement  de ce plan divin, il avait besoin d’un héros dans l’ombre comme instrument entre les mains de Dieu.

La victoire  de David contre Goliath a été une fenêtre ouverte par Dieu pour que le futur roi « selon de le cœur de Dieu » rencontre Saül, le roi en exercice, mais rejeté  par Dieu. C’est lors de cette rencontre que  Saül et Jonathan font une connaissance approfondie du jeune David. Saül et Jonathan  ont sans doute  reçu  au même  moment la révélation du Saint Esprit que Dieu a rejeté Saül et va transférer le trône de la tribu de Benjamin (Saül) à  la tribu de Juda (David).
 Face à la volonté de Dieu deux attitudes se dégagent  entre ces hommes  au palais royal:

a. Attitude de destruction

 Saül voit l’appel, le talent et le potentiel que l’Éternel a mis dans la vie du jeune David. Son cœur s’accroche au pouvoir et il met tout en place pour empêcher la réalisation de ce plan :

• en piégeant le jeune David lorsqu’il lui confie des missions dangereuses;
• en ouvrant son cœur à la jalousie et à l’esprit de meurtre;
•  en  soulevant et en opposant  son fils Jonathan contre David. Il traite Jonathan de lâche et de mou car il est conciliant avec David sur qui  repose l’onction royale;
• en mobilisant  toute l’armée et le peuple contre David afin de l’écarter de la voie  du trône.

Le comportement de  Saül attire la colère de Dieu sur sa vie. Jusqu’à sa mort, l’Éternel lui a caché sa face.
b. Une attitude  visant à construire selon Dieu

Jonathan manifeste une deuxième attitude opposée à celle de son père; attitude que je nomme « le ministère d’un héros dans l’ombre ». Il s’engage à protéger  son cœur contre la  jalousie  de peur  d’étouffer l’appel du  futur roi et de s’opposer au plan de sa marche vers sa destinée. Jonathan s’engage à mettre tout en œuvre pour voir David entrer dans son appel comme roi d’Israël. Voici en quelques mots la description du ministère  de ce  géant et  héros dans l’ombre :
APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 08:49
042Luc 15,11-32

DIEU attend toujours avec impatience ou mieux va à la rencontre du pécheur qui retourne à LUI, c’est une jouissance dans le ciel lorsqu’un pécheur se repent.

« Le plus jeune dit à son père : donne-moi la part des biens qui doit me revenir ». Ce qui signifie implicitement qu’il souhaite la mort de son père car le fils n’avait droit à aucun héritage tant que son père était en vie.

Bien de fois, on se sépare de DIEU et demandons des choses dans nos prières avant le temps voulu par LE SEIGNEUR. Cela ne nous apporte aucunes bénédictions au contraire des tourments. Remarquons qu’être loin de DIEU, nous perdons tous les privilèges d’Enfants de DIEU en laissant la place à une vie de péché. (Psaume 73,27). Tous les « amis » qui rodaient autour de lui, quand il avait l’argent, s’étaient volatilisés (L’AMI FIDÈLE c’est JÉSUS-CHRIST)

La famine fut pour lui « une bénédiction » dans le sens  qu’elle l’obligea à réfléchir, à revenir à son bon sens. Peut être la situation déplorable que traverse témoigne seulement du degré de ton éloignement avec DIEU et te permet de réaliser en même temps la gravité de tes transgressions.

Notre SEIGNEUR, JÉSUS-CHRIST, n’arrête pas de chercher à sauver les pécheurs, ne nous reproche pas de notre passé, mais exprime toujours Sa Joie de retrouver le (la) fils (fille) perdu(e).

Le fils ainé qui s’est mis en colère, est incapable de dire « mon frère ». Celui qui n’aime pas son frère n’a pas connu l’Amour de son Père (1 Jean 4:8 et 20). N’a-t-il pas eu aussi la part de l’héritage ? Même le double en tant que ainé !

Biens aimés, si DIEU manifeste sa bonté envers le pécheur, à quoi peut servir notre justice ? Cette attitude de mépris, que tous nous manifestons, révèle des motifs égoïstes et hypocrites car nous n’acceptons pas nos péchés et de nous repentir. Le fait de croire à sa propre justice est aussi grave que la débauche du jeune frère et nécessite la repentance.

Ne soyons pas des hypocrites religieux, des orgueilleux pour ne pas voir la distance qui nous sépare de DIEU, mais comme des pécheurs coupables et se repentir pour le grand bonheur de Notre PÈRE.
APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 08:48

Matthieu 25,1-13

Es-tu prêt pour le Retour du CHRIST dans n’importe quelle éventualité ?
Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie selon les principes élémentaires du monde, et non selon CHRIST. (Colossiens 2,8)

Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâce (Colossiens 4, 2)

Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu la Parole, garde-La et repens–toi. Si tu ne veilles pas, JE viendrai comme un voleur et tu ne sauras point à quelle heure Je viendrai te surprendre (Apocalypse 3,3)

Dans nos églises, tout le monde(les dix vierges) semble être prêt, mais hélas ! Au milieu de la nuit=dans les tribulations, nous distinguons 2 types de disciples :

  • Les sages = les disciples vrais ayant reçu LE SAINT-ESPRIT (huile) avec une profession de foi (lampes) en JÉSUS-CHRIST.
  • Les folles = n’ayant jamais reçu LE SAINT-ESPRIT (huile), toutefois professant nette leur espoirs dans LE MESSIE sans jamais être vraiment convertis. (une lampe sans huile)=ils sont les plus nombreux dans nos églises.

Lorsque les dix vierges étaient toutes endormies, elles n’étaient différentes les unes des autres. Il y a eu la différence dans la manière de saisir l’opportunité d’une Visitation Divine (Bénédiction) malgré l’obscurité (=contrainte et diversion crées par le diable). Il faut avoir de l’huile pour attiser votre lampe afin de mieux voir dans la nuit. « La lumière des justes est réjouissante, mais la lampe des méchants s’éteint ». Proverbes 13:9 Le refus des sages est sans nul doute une ironie car le salut ne s’achète pas. Alors comment tu peux manquer ce qui est gratuit ?

Lorsque les sages entrèrent avec L’ÉPOUX dans la salle des noces, et la porte fut fermée. IL renvoya les folles en affirmant ne pas les connaitre, ce qui est une preuve évidente qu’elles n’étaient pas nées de nouveau.

Es–tu né de nouveau car il n’y aura pas de seconde chance ?

 

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

 

Partager cet article
Repost0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 08:53
028Un héros est un homme normal (ordinaire)  mais qui a réussi à se battre contre une situation ou un problème qui l’accable et a réussi  à prendre le dessus. Parmi nous ce matin, il y en a qui   luttent   avec un  problème  de :
  • Santé (maladie)
  • Finances;
  • Combat intérieur (mauvaises pensées, angoisse, inquiétudes, jalousie, suicide, divorce, etc.)
  • Chômage;
  • Climat malsain  au travail
  • Mariage ou célibat;
  • Sécheresse spirituelle;
  • Rejet ;
  • Etc.

Chaque problème ou situation qui te prive la joie (paix) est un géant qui se dresse contre toi. Tu dois parler avec foi comme Caleb : « nous serons vainqueurs » (Nb 13.30)
Les écritures saintes abondent de promesses de Dieu pour quiconque est sur le terrain du combat :
  • « Nul ne tiendra devant toi tous les jours de ta vie» (Josué 1.5)
  • «Dieu a dit dans sa sainteté: Je triompherai» (Psaumes 60.7)
  • «Je vous ai écrit, pères, parce que vous avez connu celui qui est dès le commencement. Je vous ai écrit, jeunes gens, parce que vous êtes forts, et que la parole de Dieu demeure en vous, et que vous avez vaincu le malin » (1Jean 2.14)

Ces promesses citées parmi tant d’autres sont une garantie que  le Seigneur  combattra pour toi et  te donne comme  un héros (Exode 14.14).

II- Le témoignage de revirement

Le récit que nous venons de lire relate l’histoire  de Gédéon fils de Joas,  cinquième Juge en Israël. Son nom porte un message  puissant pour chacun de nous. Il signifie : frappeur, bagarreur . La prière de mon cœur est que tu ne sois pas celui qui encaisse des coups et s’effondre  devant les géants qui te combattent  mais sois un homme capable de frapper. Que les géants sur ta route  déclarent tout haut : « c’est un  bagarreur ».

Gédéon n’est pas né Juge en Israël,  il l’est  devenu par la force de son caractère qu’il a développé à la suite de sa rencontre avec l’ange de l’Éternel (v11). Il fait partie de la génération des jeunes gens  qui souffraient de ne pas voir la main de Dieu dans les conditions déplorables de leur pays car l’Eternel avait tourné le dos à son peuple à cause de son péché (v22).
APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 01:16

Portrait13.jpg

Bien-aimé dans le Seigneur,


Très chers amis,


Shaloom au Nom merveilleux de JESUS-CHRIST !


Nous sommes à un moment très décisif de notre vie ; moment auquel vous ne pouvez plus croiser le bras ; ne plus être distrait mais, plutôt  vous lever pour conquérir votre territoire, selon qu’il est écrit réveille-toi, toi qui dors. (Eph. 5 :14).
Notre thème du mois met l’accent sur Josué qui doit se lever maintenant et saisir Aï. Il ya des choses qu’il faut faire maintenant, ne remettez pas à demain ce que vous pouvez faire aujourd’hui.
Aï  est donc l’image de bénédictions (territoires, promesses …) que Dieu nous a données d’avance.
Même si l’ennemie donne l’impression de s’en accaparer encore jusqu’à maintenant, levez-vous et saisissez-le car, c’est à vous !

Cependant Quoiqu’encore occupé par les adversaires du peuple de Dieu, Aï était un territoire que Dieu a promis à son peuple. (Gén 12 :7-8).
Malgré que les ennemis occupaient encore ce territoire, cela ne pouvait en aucun cas empêcher à ce que le peuple de la promesse en redevienne propriétaire.  Nous sommes donc propriétaires de nos benedictions quoi que présentement nos ennemies les détiennent, c’est pourquoi ; vous êtes enfant de la promesse, ce que Dieu vous a promis s’accomplira certainement (Habakuk 2 :3)
Par ailleurs, notre Dieu nous est favorable (Nombres 14 :8), notre territoire est à nous et personne ne nous le ravira. Quelque soit le temps qu’a pris l’ennemi pour posséder ou utiliser ce qui était à nous ; Dieu nous l’a promis et nous nous en réjouirons certainement car, notre Dieu n’est pas un homme pour mentir, ni fils de l’homme pour se repentir ; ce qu’il promet il l’exécute. (Nombres 23 :19, Esaie 55 :10-12).
Cependant, Aï  n’était qu’une petite ville (par rapport à Jéricho : fortifiée et barricadée).  Malgré cela, Josué et son peuple ont dû croupir devant Aï à la 1ère tentative de conquête. (Josué 7 :2-6).
Il ne faut donc jamais minimiser l’adversaire.
Revêtons-nous donc de toutes les armes nécessaires afin de renverser l’ennemie (Eph. 6 :10- 18). L’heure à sonné pour que vous passiez à l’offensif être plus rester à la defensive.
Cher ami, la plus grosse erreur que notre ennemie peut commettre c’est de chaque fois croire que par le simple fait qu’il ait remporté la petite bataille d’hier, il remportera également la victoire à la guerre d’aujourd’hui,ou de demain (Josué 8 : 5-8). Aujourd’hui c’est à vous.  Si hier ça n’a pas tenu aujourd’hui ça tiendra. Si hier ça n’a pas marché, aujourd’hui ça marchera.
Par conséquent, il a fallu pour Josué s’associer ou collaborer avec les gens de même nature que lui, c.à.d hommes de guerres, ayant les mêmes aptitudes et conviction ;  bref de même genreque lui (Homme de guerre).
Ne jamais collaborer avec n’importe qui. Ne jamais associer la personne qui n’a pas la même vision que vous en ce que vous faites (Amos 3 :3 ; Marc 5 :37 -42 ).
Pour clore, Josué savait qu’il a les promesses de Dieu : « Tout lieu foulera la plante de tes pied je te le donne en possession … Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras… fortifie- toi, et prends courage »  (Josué 1 :2 -7).
Chers amis, l’heure a sonné pour que vous vous leviez ; ne plus croiser les bras ; fortifiez-vous et prenez courage. Même si hier ça n’a pas marché, recommencer encore aujourd’hui ; ça va marcher.
Ne soyez pas lâche, au contraire soyez courageux et violent (Mat.11 :12), un gagnant ne lâche jamais, un lâche ne gagne jamais.
Ayez donc en vous cette ferme conviction et décision dès maintenant et pour toujours dans votre vie tant spirituelle, physique, morale, professionnelle … au Nom de Jésus-Christ, Amen !
A la Prochaine par la grâce de Dieu.

L’Archbishop Kutino FERNANDO
Serviteur de Jésus-Christ dans les chaines.,

Partager cet article
Repost0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 10:53

054 Or l'amour bannit la crainte 1Jean 4 :18, et ne cherche pas son intérêt 1Corinth 13 :5.
Vous convenez avec moi que le premier commandement qui doit exister entre un homme et une femme marié c'est l'amour, ils doivent avant toute chose s'aimer, sans cela les autres

principes de respect et fidélité ne tiendront pas longtemps. Lorsque que l'amour existe dans un couple l'homme et la femme ne font pas l'effort de se faire plaisir mutuellement

par peur d'un divorce, mais par amour. La peur, ou la recherche d'intérêts personnels peut amener un individu à fournir beaucoup d'effort. Mais les motivations de son cœur

finiront toujours par reprendre le dessus soit il deviendra hypocrite, ou perdra son zèle lorsqu'il aura l'impression d'avoir obtenu ou perdu ce pourquoi il servait Dieu.
Une personne peut vivre la sanctification par peur ou par recherche d'intérêt personnel tandis qu'une autre la vit par amour pour son Dieu.
Quelle différence y a-t'il à vivre la sanctification par la peur ou par intérêts et la sanctification par amour pour Dieu ?
Selon vous quelles peuvent être les conséquences des deux attitudes ?
L'expression « Premier commandement » signifie le commandement à appliquer en premier. c'est-à-dire que celui qui désire s'approcher de Dieu doit d'abord le faire par amour pour

Dieu, doit d'abord AIMER DIEU. La parole de Dieu est pleine de principes très importants à appliquer, Mais par ce terme « premier commandement » Dieu nous commande de commencer

par l'amour et de faire suivre les autres par la suite.
Analysez vous, vous-même. Quel est le premier principe qui a conduit vos débuts dans le Seigneur ou qui vous conduit maintenant?

L'amour de Dieu n'est pas seulement le premier commandement, il est aussi le plus important. Qu'est ce que cela signifie ?

 

APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL





Partager cet article
Repost0

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes