Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 00:09

3. La sainteté

Lorsque nous traitons de la sainteté, il faut savoir de quoi on parle, tellement les points de vue sont nombreux et parfois divergents. Aussi je vais essayer de vous présenter cette étude en me tenant au plus près de la Bible, Parole écrite et inspirée de Dieu.

La sainteté est un concept divin. Dieu seul est entièrement et parfaitement saint. Si nous voulons savoir ce qu'est la sainteté, c'est à lui qu'il faut regarder, quoique notre connaissance est, dans ce domaine comme dans d'autres, limitée.

Dieu est saint

La sainteté de Dieu est sa qualité essentielle, fondamentale. Sa pureté absolue, immaculée, manifeste sa gloire rayonnante, éternelle.

" Saint, saint, saint est l’Eternel... Toute la terre est pleine de sa gloire". Esaïe  6:3; 57:15

La racine hébraïque du mot "sainteté" ou "saint" a deux sens fondamentaux. Elle peut signifier

  • soit "mis à part pour un usage exclusif", "séparé", "considéré comme sacré par opposition au profane",

  • soit "éclat", idée liée à celle de la pureté absolue, la gloire de Dieu.

Le mot hébreux "kadosh" signifie pur, physiquement, rituellement, et surtout moralement,  spirituellement.

Le Nouveau Testament emploie le terme "hagios", qui signifie aussi parfois séparé, consacré, mis à part ( Luc 2:23),  mais le plus souvent "pur".  Etre saint, c’est être "sans tache, ni ride, ni rien de semblable" (Ephésiens  5:26-27). Dans 2 Corinthiens 7:1 nous lisons:

"Purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sainteté (ou sanctification) dans la crainte de Dieu."

Dieu est dépeint comme parfaitement pur, saint et majestueux, et son peuple est appelé à reconnaître sa sainteté et ses droits souverains sur lui (Esaïe 6.3; 8.13). Un texte de l'apôtre Paul donne une idée très élevée de la sainteté de Dieu :

Il habite  une lumière inaccessible, qu’aucun homme n’a vu ni ne peut voir. 1 Timothée 6:16

Nous pouvons avoir dès maintenant une notion assez précise de ce que signifie "être saint". Certains pensent qu'il suffit d'être séparé, dans le sens d'être mis à part pour une tâche. comme nous l'avons vu, il s'agit de beaucoup plus que cela.

La sainteté dans son expression divine, c'est être séparé du péché, d'une manière absolue, être dans un état de pureté parfaite. Nous comprenons bien que seul Dieu atteint cette perfection de la sainteté. Cependant Il nous appelle à être saints.

Appelés à être saints

"Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit:  Vous serez saints, car je suis saint." 1 Pierre 1:15

Dieu ne change pas.

Avec Israël dans l'Ancienne Alliance ou l'Église dans l'Alliance Nouvelle, Dieu a toujours appelé à la sainteté ceux qu'il rachète et sanctifie, qu'il met à part, pour être son peuple , car c'est le moyen de donner au monde le témoignage de ce qu'il est lui même.

Deutéronome 14:2 Car tu es un peuple saint pour l’Eternel, ton Dieu; et l’Eternel, ton Dieu, t’a choisi, pour que tu fusses un peuple qui lui appartînt entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre.

Avec l'Église, le peuple de la Nouvelle Alliance, ceux qui ont été lavés de leurs péchés par le Sang de son fils Jésus-Christ, Dieu a la même exigence : 

Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. 

La réalité de la vie d'enfants de Dieu, c'est que nous annoncions les vertus de notre Père céleste et entre autres, la sainteté. Le fait d'être sous la grâce ne nous autorise pas à vivre dans la souillure du péché.

Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde?
Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? Romains 6:1,2

La sainteté de ceux que le Seigneur a rachetés fait l'objet de nombreuses exhortations. C'est une vertu essentielle, fondamentale, de la vie chrétienne, car elle marque d'une manière évidente notre appartenance à un Dieu saint. La sainteté démontre que le péché est une souillure.

C'est peut être aussi l'élément le moins attrayant pour ceux qui croient, car elle demande un effort constant et une véritable séparation du péché et du mal, qui sont tellement attachés à notre nature humaine. Cependant elle est la marque distinctive de ceux qui appartiennent au Seigneur.

Elle est aussi le témoignage évident d'une vie nouvelle qui provoque le rejet et la haine de la part des incrédules. Elle leur rend le témoignage que leurs œuvres sont mauvaises et c'est pour cette raison qu'ils haïssent ceux qui la pratiquent. Jésus a dit à ses disciples que le monde le haïssait parce qu'il rendait par sa conduite, le témoignage que les œuvres des hommes sont mauvaises. (Jean 7:7).  II ajoute qu'il en sera de même pour ceux qui le suivent.

Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. Jean 17:14

Nous comprenons alors pourquoi elle est si difficile à vivre pour ceux qui sont appelés de Dieu, car en plus de surmonter la tendance naturelle de cotre cœur à pratiquer le péché, nous devons encore affronter l'opposition et la haine de ceux parmi lesquels nous vivons, que notre conduite condamne et exaspère. Pourtant c'est le témoignage que Dieu nous appelle à rendre :

Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite. 1 Pierre 1:15

C'est là ce qui fait la vraie différence.  Les non-croyants peuvent  pratiquer  de bonnes œuvres. Nous avons des exemples évidents avec  de personnes athées ou encore avec de nombreuses associations caritatives fondées et animées par des incrédules notoires. Mais il leur est impossible d'être saints.

Comprenez bien ce que je vous dis maintenant. Il est normal que des enfants de Dieu pratiquent la charité et se montrent secourables envers ceux qui souffrent ou sont dans le besoin, cela aussi les gens du monde le font et ce n'est donc pas ce qui marque notre différence.  Il faut que nous soyons sensibles à "la charité qui s'exerce en faveur des saints" comme le fruit de l'amour fraternel, et à l'égard de ceux qui nous entourent comme la compassion de Dieu qui inspire notre cœur. C'est un comportement qui va de soi, si nous sommes enfants de Dieu. Mais ce qui fait la différence avec les inconvertis c'est la sainteté de notre conduite, la pureté de notre vie.

La sainteté est la marque des rachetés du Seigneur Jésus-Christ, du peuple de Dieu. Nous sommes appelés à être saints dans le monde, comme notre Père céleste, à l'image de Jésus notre Sauveur et selon la nature de l'Esprit de Dieu qui nous habite et nous inspire. Il est écrit que la sainteté convient à la maison de Dieu.

Tes témoignages sont entièrement véritables; La sainteté convient à ta maison, O Eternel! pour toute la durée des temps. Psaumes 93:5

Etre saint est une nécessité

C'est indispensable pour maintenir notre bonne relation, la communion avec Dieu, notre père céleste, avec Jésus, notre Seigneur et avec le Saint Esprit notre compagnon de route. Nous devons comprendre que Dieu veut un peuple saint, c'est à dire des hommes et des femmes qui rachetés par le sang de son Fils Jésus-Christ, marchent dans la sainteté.

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée.
Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. Tite  2:11

La sainteté est le seul moyen de sanctifier la présence de Seigneur dans notre vie, selon qu'il est écrit : "Sanctifiez dans vos cœurs, Christ le Seigneur." 1 Pierre 3:15

La seule  façon de vivre la vie d'enfant de Dieu pour lui être agréable c'est de marcher dans la sainteté, c'est à dire pratiquer la justice, se conserver pur. Dieu ne peut pas accepter d'être uni avec quelque chose de souillé.

Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.
Et nous écrivons ces choses, afin que notre joie soit parfaite.
La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres.
Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.
Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. 1 Jean 1:3:7

En quoi consiste marcher dans la sainteté ?

Plusieurs expressions aident à le comprendre : marcher dans la lumière, marcher dans la vérité, demeurer en Christ, sanctifier le Seigneur dans nos cœurs, vivre selon l'Esprit. En fait, c'est vivre, dans le monde, notre vie de tous les jours, en se préservant des souillures du péché.

Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 7:1

C'est la condition pour maintenir une réelle communion avec le Seigneur.

C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. 2 Corinthiens 6:17

Ce passage a été parfois mal compris, interprété comme un appel à nous séparer des non-croyants dans notre vie familiale ou sociale. Il s'agit, tout en étant dans le monde, c'est à dire parmi les inconvertis, de ne pas participer à leurs péchés et de nous garder des associations ou unions dont nous ne pourrons pas maîtriser la morale.

Si nous nous souillons avec les péchés du monde nous perdons notre bonne communion avec le Seigneur et toute notre vie de prière et de foi en est altérée. Nous perdons notre paix et notre assurance devant Dieu.

Les lévites chargés d'entretenir le sanctuaire devaient se sanctifier et sanctifier la maison de Dieu :

Ecoutez-moi, Lévites! Maintenant sanctifiez-vous, sanctifiez la maison de l’Eternel, le Dieu de vos pères, et mettez ce qui est impur hors du sanctuaire. 2 Chroniques 29:5

Nous sommes le temple du Saint-Esprit, par lui Dieu demeure en nous et nous sommes appelés à être "un temple saint" :

Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.
En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. Ephésiens 2:20-22

Ne savez–vous pas que vous êtes le sanctuaire de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? 1 Corinthiens 3:16 ¶

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6:19,20

Il y a dans la Bible, beaucoup d'autres passages qui nous exhortent à la sainteté, il n'est pas difficile de les trouver, il est plus difficile de les pratiquer.

La sainteté c'est la seule façon de vivre qui plaise à Dieu et le glorifie. Le manque de sainteté nous prive de la joie de la communion avec le Seigneur, cela attriste le Saint-Esprit et empêche Dieu de nous exaucer et d'accomplir en notre faveur tout ce qu'il voudrait.

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.

Je crois que la parole que l'Eternel adressait à son peuple par le prophète Ësaïe est aussi valable pour le peuple de la nouvelle alliance, l'Eglise, que nous sommes

Non, le bras du SEIGNEUR n’est pas trop court pour sauver, son oreille n’est pas trop dure pour entendre.
Ce sont vos fautes qui vous séparent de votre Dieu, ce sont vos péchés qui le détournent de vous, qui l’empêchent de vous entendre. Esaïe 59:1

Il y a deux choses essentielles pour vivre selon la pensée de Dieu :

- Lorsque nous péchons, ne restons pas dans notre souillure mais confessons nos péchés en demandant sincèrement  pardon au Seigneur.

Mes enfants, je vous écris cela pour que vous ne péchiez pas. Mais si quelqu’un vient à pécher, nous avons un défenseur auprès du Père, Jésus–Christ, qui est juste.
Il est lui–même l’expiation pour nos péchés ; non pas seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 1 Jean 2:1

- Recherchons la sanctification, efforçons nous de vivre dans la sainteté

Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis; et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse.
Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Hébreux 12:12



L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL
Partager cet article
Repost0
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 11:43

2. Le péché

Il est important de prendre conscience de la nature, de la gravité et des conséquences du péché, si nous voulons avoir une notion plus juste de la valeur des souffrances et de la mort du Seigneur Jésus-Christ, de la grandeur de l'amour de Dieu et de la nécessité de notre sanctification. C'est la raison de cette étude : donner une meilleure connaissance d'une chose que nous devons haïr. : le péché.

Vous qui aimez l’Eternel, haïssez le mal! Il garde les âmes de ses fidèles, Il les délivre de la main des méchants. Psaumes 97:10
La définition biblique du péché se trouve dans 1 Jean 3:4, et il est intéressant de comparer plusieurs versions du texte, en commençant par la plus connue :

Quiconque pèche transgresse la loi, et le péché est la transgression de la loi. (Segond)

Voici le même texte dans d'autres versions qui aident à  mieux comprendre le véritable sens, non seulement du mot "péché", mais ce qu'il est réellement.

. Quiconque pèche s’oppose à la loi de Dieu, car le péché est la révolte contre cette loi.

. Quiconque commet le péché commet aussi l’iniquité ; car le péché, c’est l’iniquité.

. Quiconque fait le péché fait aussi le mal ; c’est le péché qui est le mal.

. Tous ceux qui commettent des péchés luttent contre Dieu. En effet, commettre des péchés, c’est lutter contre Dieu.

. Celui qui commet le péché viole la Loi de Dieu, car le péché, par définition, c’est la violation de cette Loi.

Il y a aussi une définition qui se rapporte au sens des mots hébreu (pour l'AT) et grec (pour le NT)

. hébreu : chatta’ah (khat-taw-aw’) ou chatta’th (khat-tawth’) : ce qui manque le but

. grec : hamartano (ham-ar-tan’-o : " erreur, faux état d’esprit"  ou encore :  "manquer le chemin de la droiture et de l’honneur, faire le mal"

Il faut préciser ce qu'est réellement le péché par rapport à la pensée de Dieu, car je crains que l'expression "manquer le but", comme une flèche qui manque la cible, nous fasse perdre la conscience de la gravité du péché et de ses conséquences.

Nous devons situer le péché d'une part, par rapport  à  Dieu, à sa sainteté, à ses lois , et d'autre part, aux conséquences  pour nous mêmes et pour les autres. Alors nous comprendrons la gravité du péché.

Dieu est saint et pur. Or le péché est une souillure à ses yeux, donc il nous sépare de Lui.

La loi de Dieu est une loi morale, droite et juste. Le péché enfreint cette loi, c'est une faute, un manque envers la droiture, la justice et la vérité

Enfin toute faute engendre des conséquences. Le péché détruit notre propre intégrité, mais aussi lèse les autres. Il provoque des blessures dans tous ceux qu'il atteint.

Au commencement, lorsque Dieu créa le monde et plaça Adam et Eve, dans le jardin d'Eden, ils ne connaissaient pas le péché. Puis, le diable est venu et les a séduits les entrainant dans la transgression à l'ordre divin. Genèse 3

Le premier péché de l'être humain a été la désobéissance. Cela peut nous paraître étrange qu'une "simple désobéissance" entraine de telle conséquences.

C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché. Romains 5:12

Parfois on peut dire : "Oh ! Ce n'est qu'un simple mensonge". Cependant, c'est comme cela que "le père du mensonge" a entrainé Adam et Eve à transgresser la Parole de Dieu. Le résultat a été terrible pour eux et pour toute l'humanité qui a suivi leur exemple : "La mort s'est étendue à tous les hommes, parce que tous ont péché"

Le jour où le péché est entré dans le monde tout s'est déréglé. Jusque là, le fondement sur lequel reposait l'harmonie de la création était la confiance. Le diable est venu semer dans le cœur d'Adam et Eve la défiance, par des paroles calomnieuses envers le Créateur : "Dieu a-t-il réellement dit ?"  puis "Vous ne mourrez pas, mais Dieu sait que ..."  Autrement dit  "Dieu vous a menti, pour préserver sa domination sur vous, il ne veut pas que vous soyez comme lui, des dieux !" Genèse 3:1-4

Alors, le soupçon est entré dans le cœur d'Adam, à l'égard de Dieu et de Eve, sa femme. Le fondement sur lequel reposait la vie dans le jardin a été détruit. Le péché est destructeur.

En observant les dégâts causés dans le monde par le péché nous devrions être horrifiés.

. L'adultère et la fornication produisent les divorces, la destruction des familles et la souffrance de ceux qui en sont victimes, parents et enfants.

. Les relations sexuelles en dehors du mariage sont la cause de ce qu'on appelle avec pudeur : Les MST (maladies sexuellement transmissibles) et parmi elles le terrible sida.

. Ll'homosexualité amène le dérèglement et la corruption de la société. Il faut voir le comportement provocateur et immoral de ceux qui en font la promotion.

. L'usage des drogues, du tabac et autres stupéfiants est la cause de dépendances douloureuses et de nombreuses maladies.

. Les excès de l'alcool occasionnent la déchéance, la violence et de nombreux accidents.

. Le mensonge, la tricherie, la malhonnêteté, engendrent une méfiance toujours plus grande entre les gens.

. L'orgueil, l'ambition démesurée, le goût et la recherche du pouvoir, provoquent des conflits, des querelles et des guerres meurtrières.

. L'injustice, l'égoïsme, le mépris des autres, produisent la révolte et la violence

. La jalousie, la colère, la méchanceté, provoquent des drames

. La cupidité, l'avarice, l'amour de l'argent et des richesses, sont la cause de toutes sortes de maux.

Le péché comporte de nombreuses formes que la Bible dénonce sans complaisance. Voici quelques listes du Nouveau Testament, en commençant par les paroles de Jésus :

Car c’est du dedans, c’est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie.
Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans, et souillent l’homme. Marc 7:21-23

D'autres passages sont aussi explicites, dans lesquelles il est question de passions infâmes, de choses indignes, d'abominations :

... des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
... livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence,  de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. Romains 1:26-31

Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères,  ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. 1 Corinthiens 6:9,10  ¶

Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Galates 5:19-21

Sache que dans les derniers jours surgiront des temps difficiles.
Car les gens seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles envers leurs parents, ingrats, sacrilèges, insensibles, implacables, médisants, sans maîtrise de soi, cruels, ennemis du bien, traîtres, emportés, aveuglés par l’orgueil, amis du plaisir plus que de Dieu ; ils garderont la forme extérieure de la piété, mais ils en renieront la puissance. Eloigne–toi de ces gens–là. 2 Timothée 3:1

Ces textes  ne nous laissent aucune illusion sur l'état du cœur humain. "Les péchés" sont appelés par leur nom et clairement dénoncés. De plus, la Parole de Dieu souligne que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront pas le royaume de Dieu.

Quant aux lâches, aux infidèles et inconstants, aux dépravés, assassins, noceurs et adultères, aux idolâtres et adeptes des pratiques occultes, bref à tous ceux qui s’écartent de la vérité, leur part sera l’étang ardent de feu et de soufre, la seconde mort. Apocalypse 21:8

Peut-être, quelqu'un dira : "Mais n'exagérez pas, nous ne sommes pas si mauvais, tous ne sont pas abominables."

Les Ecritures répondent sans ambigüité :

Quoi donc! sommes-nous plus excellents? Nullement. Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul;
Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis;  Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul; ... Romains 3:9-12

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; Romains 3:23

C'est pourquoi Jésus dit :  "Si vous ne vous repentez, vous périrez tous également." Luc 13:3

On entend parfois  parler du péché comme d'une faiblesse morale ou la conséquence de quelques antécédents familiaux, dont les gens ne seraient pas responsables. On pourrait faire remonter jusqu'à Adam et Eve, en passant par nos parents et grands parents, à qui nous en ferions porter la responsabilité. c'est toujours facile de trouver des excuses. Mais Dieu ne nous demande pas des excuses : il attend des pécheurs qu'ils se repentent en confessant humblement leurs péchés, puis qu'ils croient à la valeur du sang de son Fils Jésus, pour en être purifiés et enfin qu'ils se convertissent en se détournant du mal.

Reconnaissons le péché pour ce qu'il est vraiment et les conséquences qu'il engendre, afin de nous en repentir sincèrement et de nous en éloigner en marchant dans la sanctification.


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 00:18

En ouvrant ce dossier, vous trouverez en partie les articles parus séparément sur notre blog. J'ai voulu, pour faciliter l'étude de ce sujet, regrouper les chapitres dans un ordre qui me semble logique en commençant par présenter Celui qui de la part de Dieu le Père et du Seigneur Jésus-Christ, révèle et inspire la sainteté divine : l'Esprit de sainteté.

Dieu le Père est saint est saint

Jésus-Christ le Fils de Dieu est absolument saint et pur

Le Saint-Esprit de Dieu est parfaitement saint.

Le sommaire de ce dossier se présente sous forme de chapitres :

1 - L'esprit de sainteté

2 - Le péché

3 - La sainteté

4 - La sanctification du croyant

5 - la sanctification de l'Eglise

6 - Le combat de la sanctification

7 - Le principe de la sanctification

1. L'Esprit de sainteté

Lecture : Esaïe 6.1/7 

L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple.
Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler.
Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Eternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire!
Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée.
Alors je dis: Malheur à moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les lèvres sont impures, j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures, et mes yeux ont vu le Roi, l’Eternel des armées.
Mais l’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes.

Il en toucha ma bouche, et dit: Ceci a touché tes lèvres; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié.

Lorsque nous lisons des passages comme celui-ci et bien d'autres dans la Bible, nous prenons conscience de la nature de Dieu : La sainteté

La sainteté selon Dieu, revêt deux aspects :

  • Être séparé de

  • Être séparé pour

Vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai et pour attendre des cieux son Fils, qu’il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.1 Thessaloniciens 1.9

Les sacrificateurs du peuple d'Israël devaient être séparés des souillures, mis à part pour le service de Dieu

De même l'apôtre Paul écrit à Timothée :

Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. 2 Timothée 2:21 

Sous son premier aspect,  la sainteté selon la pensée de Dieu, c'est être séparé du péché, de toute souillure morale et bien sûr physique.

En lisant les ordonnances de la loi de Moïse sur la pureté, nous voyons que Dieu, l'Eternel, y attache une importance fondamentale  : 

Vous éloignerez les enfants d’Israël de leurs impuretés, de peur qu’ils ne meurent à cause de leurs impuretés, s’ils souillent mon tabernacle qui est au milieu d’eux. Lévitique 15:31

Dans sa vision, le prophète Esaïe a vu le Seigneur sur un trône très élevé, ce qui signifie la nature de la sainteté de l'Eternel, proclamée par les séraphins qui l'entourent : Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Eternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire!

L'apôtre Jean a eu la même vision de la sainteté de Dieu : 

Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis.
Celui qui était assis avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine; et le trône était environné d’un arc-en-ciel semblable à de l’émeraude.
Autour du trône je vis vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de vêtements blancs, et sur leurs têtes des couronnes d’or.
Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.
Il y a encore devant le trône comme une mer de verre, semblable à du cristal. Au milieu du trône et autour du trône, il y a quatre êtres vivants remplis d’yeux devant et derrière.
Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole.
Les quatre êtres vivants ont chacun six ailes, et ils sont remplis d’yeux tout autour et au dedans. Ils ne cessent de dire jour et nuit: Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient! Apocalypse 4:2-8 

Le Seigneur rappelle à son peuple la nécessité d'être saint, c'est à dire  de se séparer du péché et de ce qui est impur :

L’Eternel découvre le bras de sa sainteté, Aux yeux de toutes les nations; Et toutes les extrémités de la terre verront Le salut de notre Dieu.
Partez, partez, sortez de là! Ne touchez rien d’impur! Sortez du milieu d’elle! Purifiez-vous, vous qui portez les vases de l’Eternel! Esaïe 52:10,11

Nous retrouvons cette même exigence de Dieu dans la nouvelle alliance, c'est à dire pour l'Église :

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?
Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.
Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.   2 Corinthiens 6.14 à 7.1

Notre Seigneur Jésus-Christ, notre Sauveur et Seigneur est lui-même un modèle de sainteté :

Il nous convenait, en effet, d’avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux, Hébreux 7:26

Il pouvait en toute vérité dire aux pharisiens qui l'accusaient : Qui de vous me convaincra de péché? Jean 8:46

La nature de l'Esprit de Dieu c'est la sainteté.

Nous n'avons pas besoin d'observer longtemps pour découvrir que le Saint-Esprit est,  comme son nom l'indique, l'Esprit de Sainteté.

Il n'a jamais manqué au Seigneur Jésus, car ce dernier s'est toujours tenu éloigné du mal, toute sa conduite a été emprunte de pureté et de sainteté. 

Même lorsqu'il mangeait et buvait avec les publicains et qu'il côtoyait les gens de mauvaise vie, comme le disaient dédaigneusement les pharisiens, Jésus s'est toujours distingué par une attitude de pureté. Il aimait les pécheurs qu'Il voulait sauver, mais il haïssait le mal. C'est pour cela que Dieu l'a oint au dessus de tous. 

Tu as aimé la justice, et tu as haï l’iniquité; C’est pourquoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de joie au-dessus de tes égaux. Hébreux 1:9

Sous son second aspect,  la sainteté c'est être mis à part pour Dieu, consacré, selon la signification du mot hébreux : kaddosh 
Une des premières actions de Dieu envers nous, c'est de nous mettre à part pour Lui, c'est à dire nous sanctifier, nous séparer du péché. C'est la sanctification de l'Esprit qui est le résultat de sa présence dans le cœur de ceux que l'apôtre Pierre appelle les élus :

Ceux qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ:  1 Pierre 1:2 

C'est aussi ce qu'écrit l'apôtre Paul :

Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité. 2 Thessaloniciens  2:13 

La sanctification de l'Esprit s'opère de deux façons :

  • En nous mettant à part dès le jour de notre conversion à Dieu, comme un peuple qui lui appartient, qui va le servir et l'honorer.

  • En œuvrant en nous chaque jour par sa présence, produisant son fruit dans notre vie. Romains 6:22

La sanctification c'est la volonté de Dieu pour ceux qui lui appartiennent :

Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité; c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté, sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu. 1 Thessaloniciens 4.3/5

L'apôtre Paul écrivant aux membres de l'église de Corinthe, leur rappelait la nécessité de se séparer du péché, c'est à dire de se conserver saints à cause de la présence du Saint-Esprit en eux : 

Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?
Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes. 1 Corinthiens 3.16

Fuyez l’impudicité. Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps.
Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. 1 Corinthiens 6:18-20

Le Saint-Esprit nous inspire des désirs de sainteté, selon sa propre nature et si nous sommes enfants de Dieu nous devons nous laisser conduire par l'Esprit selon ce qui est écrit : 

Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père!
L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Romains 8.13/16  

Voici la vérité sur le Saint-Esprit. 

Ne croyons surtout pas que le Seigneur nous donnera un esprit au rabais. L'Esprit de Dieu est saint, comme le Père et comme le Fils.

Lorsque nous nous livrons au péché, nous attristons le Saint-Esprit

N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Éphésiens 4:30

Nous sommes des vases dans la maison de Dieu et nous devons veiller à nous conserver purs, si nous désirons être remplis du Saint-Esprit et utiles à notre Maître :

Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. 2 Timothée 2:21

Tes témoignages sont entièrement véritables; La sainteté convient à ta maison, O Eternel! pour toute la durée des temps. Psaumes 93:5

Devant la conduite de certains, nous sommes en droit de nous demander de quel esprit ils sont animés. S'il y a un esprit au rabais qui se manifesterait avec certains hommes se livrant au péché, ce n'est pas l'Esprit de Dieu, mais un esprit séducteur et malfaisant, même s'il produit des miracles.

Les hommes de Dieu, remplis du Saint-Esprit son reconnaissables aux fruits qu'ils portent : la sainteté et la vérité, le fruit de l'Esprit de Dieu.

Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons?
Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits.
Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.
Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu.
C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Matthieu 7.16

Vous serez saints, car je suis saint dit l'Éternel notre Dieu

Dieu nous interpelle par sa Parole :

Partez, partez, sortez de là! Ne touchez rien d’impur! Sortez du milieu d’elle! Purifiez-vous, vous qui portez les vases de l’Éternel! Esaïe 52:11

Si donc quelqu’un se conserve pur, en s’abstenant de ces choses, il sera un vase d’honneur, sanctifié, utile à son maître, propre à toute bonne œuvre. 2 Timothée 2:21

Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres?
Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle?
Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit: J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai.
Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.
Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu. 2 Corinthiens 6.14 à 7.1

Nous demandons à Dieu notre Père, que le même Esprit nous remplisse, nous inspire, nous conduise et nous sanctifie, faisant de nous de véritables disciples de CHRIST notre Maître béni. Que son Nom soit glorifié.


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 00:43

Apocalypse 22

1 à 6. Les choses les plus importantes sont mises en évidence :
· Le trône de Dieu et de l'Agneau, source de toute vie et de toute gloire. 22:1,3,5
· Le fleuve d'eau de la vie, sortant du trône. L'Esprit-Saint communicateur de la vie éternelle  est envoyé, donné, par Dieu lui-même et par le Seigneur Jésus-Christ, le Rocher qui donne l'eau de la vie gratuitement Jean 4:14 ; 7:3-39; 1 Cor. 10:4 ; Ap.22:17
· L'arbre de vie, un autre symbole de Celui qui donne la vie au monde (Jean 6:35).
Sa présence est indispensable dans le paradis de Dieu, le royaume de Dieu et dans la vie de tout croyant véritable. Il donne "la vie éternelle". Son fruit est permanent et ses feuilles persistantes guérissent, donnent la santé. Il occupe la place centrale dans l'Eglise, C'est lui que l'on voit en premier et de tous les endroits de la ville ! Celui à qui l'on a constamment recours ! Il donne le pardon et la guérison. De nombreux passages bibliques y font référence et nous en tenons compte !
· Dieu et l'Agneau règnent dans la ville et sur la nouvelle terre. Tout est lumière et gloire. Il n'y a plus ni malédiction, ni maudit. 22.3
· Ses serviteurs règnent avec lui, au siècles des siècles. Nous sommes entrés dans une situation irréversible pour l'éternité. 21:4,5
 

Arrêtons nous à l'attestation solennelle du Seigneur lui-même


Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon ce qu’est son oeuvre.
Je suis l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin.
Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville!
Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!
Moi, Jésus, j’ai envoyé mon ange pour vous attester ces choses dans les Eglises. Je suis le rejeton et la postérité de David, l’étoile brillante du matin.
Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement.
Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.
Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus!
Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous!

Cette proclamation solennelle souligne l'immutabilité et l'importance de la parole de Dieu. Elle attire aussi l'attention de ceux qui l'entendent et les exhorte à y prendre garde. Apoc.1:3

"Heureux celui qui garde" est en rapport avec ce qui précède : Voici je viens bientôt !

En fait l'objectif principal des paroles prophétiques de l'Apocalypse, est d'attirer notre attention sur le thème central du livre : 

La venue du Seigneur Jésus-Christ, dans sa gloire.


Le message du livre prophétique n'est pas voilé, dans son sujet essentiel. 22.10

Son but c'est de nous inciter à attendre fidèlement notre Seigneur et l'accomplissement de la prophétie, dans la recherche de la sanctification, car il y aura une rétribution. 22.11 et 12
La mise en garde répétée est adressée à toutes les églises et à tous ceux qui servent le Seigneur. 22.16, et 22.6
Attention à ce que nous faisons du message de Dieu. 22.18

Moi, Jean, j’adresse ce solennel avertissement à quiconque entend les paroles prophétiques de ce livre : si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu ajoutera à son sort les fléaux décrits dans ce livre.

L'apocalypse nous exhorte à vouloir et à rechercher avec ardeur : la sanctification, la pureté et la vie abondante de l'Esprit. 22:11,14;  22:17
Aspirons au retour du Seigneur et préparons nous à son avènement, car il vient bientôt (promptement)
Disons avec l’Esprit : 

Amen ! viens Seigneur Jésus.


Dernière salutation : Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous !


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 00:02

Le grand trône blanc

Puis je vis un grand trône blanc et celui qui est assis dessus. 20:11

Nous sommes arrivés au dernier chapitre de l’histoire de notre monde. Après sa dernière tentative de prendre le pouvoir, Satan vaincu est jeté dans l’étang de feu et de souffre qui a été préparé pour lui et ses anges.
C’est maintenant l’heure du jugement dernier, l’épreuve finale où tout être humain va comparaître devant celui qui ne fait acception en personne, mais qui juge avec justice.

La terre et le ciel s'enfuient devant la face de Dieu. Apoc.20.11

Les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feux, pour le jour du jugement et de la ruine des homes impies.
En ce jour les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu'elle renferme sera consumée. Toutes ces choses doivent se dissoudre…
Mais nous attendons, selon la promesse du Seigneur, de nouveaux cieux et une nouvelle terre sur laquelle la justice habitera. 2 Pierre 3:7,10,13

Le jugement dernier Apoc.20:12-13 

Lorsque le Fils de l'homme viendra dans la gloire avec tous ses anges, il s'assiéra sur le trône de sa gloire et toutes les nations seront assemblées devant lui. Matt;25.31 

· Et je vis les morts, les grands et les petits…pas de distinction, tous comparaissent. Personne n'échappera à ce jugement.
· Des livres sont ouverts. Jugés selon leurs œuvres. Rien de caché au yeux de celui à qui nous devons rendre compte.

Un autre livre,

Celui dans lequel sont écrits les noms de ceux qui ont été rachetés par le sang de Jésus. Luc 10.20. Phil.4.3 - Apoc.3.5….Ceux là ne viennent pas en jugement. Jean 5.24

L'étang ardent de feu et de souffre.

Un châtiment éternel préparé pour le diable et ses anges. Matt.25.41 - Apoc.20.10
La bête et le faux prophète y seront jetés. Apoc.19.20
Ainsi que tous ceux dont le nom n'est pas trouvé écrit dans le livre de vie.20.15

Toutes choses nouvelles Apoc.21

Les premières choses ont disparu. Les cieux et la terre d'à présent ont été consumés par le feu. La mer n'est plus. Apoc.21.1 - 21.4 - 2 Pierre 3:10,11,12.
Elles ne reviendront même plus à l'esprit. Elles seront complètement oubliées. Es.66.17
Elles auront laissé la place à une nouvelle création, entièrement différente. De nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. 2 Pierre 3.13

L'apôtre Jean voit un nouveau ciel et une nouvelle terre   Apoc. 21.1 –

La nature des matériaux qui composeront cette nouvelle création de Dieu n'est pas précisée, mais il est question d'un lieu idyllique où
· la mort ne sera plus, la souffrance, les larmes, la douleur, le deuil , n'existeront plus.
· Les pécheurs en seront exclus. 21:8,27
· Il n'y aura pas de nuit. Et il n'y aura même plus besoin de soleil, ou de lune. 21:23,24
· La présence et la gloire de Dieu et de l'Agneau y seront manifestes en permanence. 21:3,23, 24
· La justice y aura sa demeure. 2 Pierre 3.13 (Comme un état permanent du cœur)

L'Église dans la nouvelle création

Elle est la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, l'épouse, la femme de l'Agneau.
Jean reçoit une vision étonnante et glorieuse de l'Église du Seigneur Jésus-Christ, présentée dans d'autres passages du Nouveau Testament comme un corps, un temple, un édifice, une maison…

Ici, elle apparaît sous la forme d'une ville, qui descend du ciel, d'auprès de Dieu, revêtue de la gloire de Dieu, préparée comme une épouse qui s'est parée, ornée, tout particulièrement pour son époux. Apoc. 21. 2 et 10.

C'est l'Eglise, l'épouse, la femme de l'Agneau, la Ville "sainte". Apoc21.9
Le fait qu'elle soit présentée sous la forme d'une ville, est symbolique. Une ville c'est avant tout une agglomération de personnes qui y vivent, qui y demeurent et pas seulement un ensemble de construction, d'immeubles ou de maisons.
Il s'agit de l'assemblée("l'ecclésia")de ceux qui sont à Jésus-Christ. Une foule innombrable de personnes de toute nation, toute tribu, tout peuple, toute langue, rachetées par le sang de l'Agneau. Apoc.7.9
La sainteté de la ville est la première chose qui apparaît dans la description que l'apôtre Jean en fait. Son aspect est éclatant, semblable à une pierre très précieuse. Une pierre de jaspe transparente comme du cristal. 21.2,10
Cela nous parle à la fois de gloire et de pureté, mais aussi d'une chose de grande valeur. Apoc.21.11; Matthieu 13.44 et 45
Elle est revêtue de la gloire de Dieu. Elle doit son éclat à la gloire dont le Seigneur la revêt.
Sa forme est particulière : un carré dont les cotés sont égaux, plutôt un cube, égal dans sa largeur, sa longueur et sa hauteur. Une figure géométrique symbole de la perfection. 12000 stades = 2500 kms
Ses dimensions sont celles que Dieu lui-même lui a données : mesurée avec la mesure divine :un roseau d'or. 21:15
Sa composition : de l'or pur : symbole de sa nouvelle nature : la nature divine, la sainteté, la pureté, la transparence. 21:2,10 ;21:18 ; 21:11
C'est l'Église de Dieu, l'épouse du Seigneur Jésus-Christ, formée d'hommes et de femmes lavés et purifiés par le Sang de Jésus et nés de nouveau, nés de Dieu.
Elle est entourée d'une grande et haute muraille. Apoc. 21.12 (144 coudées = 70 à 80 m.)
Il s'agit de la fortification de la ville, la muraille qui l'entoure et la protège, qui a pour nom : salut. Esaïe 60:18
Une muraille avec douze portes, chacune formée d'une seule perle, dont le nom est : gloire. Es.60.18

Ses portes sont ouvertes en permanence, donnant  sur les quatre points cardinaux :ouvertes à tous les peuples… Apoc.21:25.
Elle a douze fondements, nommés du nom des douze apôtres de l'Agneau. Eph.2.20 ( des pierres précieuses, une pierre angulaire, principale, sur laquelle tout l'édifice repose.)
Une muraille construite en jaspe. Une pierre précieuse souvent nommée, qui par son aspect vert foncé, transparent comme du cristal, strié de veines rouges, évoque la gloire de Dieu siégeant sur le trône de sa gloire. Apoc.4.3
 
Ceux qui la composent sont purs.

 Mais rien d’impur n’entrera dans cette ville, ni personne qui se livre à des pratiques abominables et au mensonge. Seuls entreront ceux dont le nom est inscrit dans le livre de vie, qui est celui de l’Agneau. Apocalypse 21:27 (21:7; 22:3)

Rien de souillé…Une affirmation trois fois répétées dans les ch.21 et 22 : 21.8; 21.27; 22.15

Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d'avoir droit à l'arbre de vie et d'entrer par les portes dans la ville. 22.14

C'est une ville, l'Église, composée de ceux qui ont lavé leur cœur pécheur, dans le sang de l'agneau. Les rachetés du Seigneur Jésus-Christ, les pierres vivantes dont parle l'apôtre Pierre, sont le seul matériau qui entre dans la construction de la nouvelle Jérusalem, la ville sainte.
Il y aura une union parfaite entre Dieu et les rachetés, entre Christ, l'Agneau de Dieu et son épouse. Apoc.21.22 et 22.3-5
 
Les nations et les rois de la terre  21:24-26

Certains commentateurs supposent qu'il s'agit de tous ceux qui auront accepté le règne de Christ et pris position pour lui au cours du règne de mille ans, qui aura précédé le jugement et qui auront été justifiés par lui, échappant ainsi au jugement du grand trône blanc, les rachetés du millénium.
Le terme "les nations" est rendu dans certaines versions par le mot "les Gentils", que les juifs employaient pour désigner ceux qui n'appartenaient pas au peuple d'Israël.

L'Église de Christ sera alors "la demeure de Dieu avec les hommes", leur assurant un rassasiement éternel et permanent. Apoc. 21:3,4
 
Ces paroles sont certaines et véritables attestées par celui en qui sont toutes choses, qui soutient toutes choses par sa parole puissante. Héb.1:2,3
 
Bref rappel : Dans les visions de la nouvelle création (nouveaux cieux et nouvelle terre) l'apôtre Jean s'attache d'avantage à décrire l'Eglise, la Ville sainte, la Nouvelle Jérusalem, l'Épouse de l'Agneau, qu'à préciser les aspects de la vie sur cette terre nouvelle.
On sait seulement que :
· la justice y habitera, il ne s'y fera aucun mal,
· le Seigneur y règnera, il y sera présent parmi les hommes. 21.3
· la gloire et la lumière de Dieu éclaireront les nations. 21.24
· il n'y aura plus de maudits, ni de malédiction. 22.3
· toutes choses y seront nouvelles. 21.5

Toute autre description détaillée de la forme de vie qui y sera manifestée serait abusive et inutile.


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 00:04

Apocalypse 20:7-15

Dans ce passage, nous sommes dans la dernière partie de l'histoire de notre monde sous sa forme actuelle.
Deux derniers événements restent à se produire :
· L’ultime grande bataille inspirée par Satan, contre le royaume de Dieu et contre la souveraineté du Seigneur Jésus-Christ.
· Le jugement dernier

Quand les mille ans seront accomplis 

La fin du millénium est étonnante. Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. Apocalypse 20:7
Il faut…que Satan soit relâché de sa prison…pour un peu de temps.
Même bref, ce temps peut nous paraître encore trop long. Pourquoi "faut-il" que Satan soit relâché et délié, libre à nouveau d'accomplir son œuvre malfaisante. Apoc. 20.3, 7-9
Nous devons reconnaître qu'il y a des choses cachées que Dieu dans sa sagesse n'a pas trouvé bon de nous révéler, soit parce que nous ne les comprendrions pas, soit parce que nous ne pouvons pas
porter le poids de certaines révélations.
Un jour nous connaîtrons comme nous avons été connus, lorsque ce qui est parfait sera venu. Mais pour l'instant nous marchons par la foi dans un Dieu digne de confiance.
Ce "Il faut" nous fait comprendre qu'il y a un passage obligé pour le monde qui ne supportera plus le règne du Seigneur Jésus-Christ.
Satan sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer.
Satan est un être irrémédiablement corrompu, qui depuis sa révolte contre Dieu, s'efforce par tous les moyens de détruire l'œuvre de Dieu et d'empêcher l'accomplissement des desseins divins.
La séduction est son arme préférée et elle est redoutable. Il a séduit Ève par sa ruse. Il a tenté le Seigneur Jésus lui-même. Il voudrait entraîner les élus dans la confusion et le mensonge. Ses moyens de séduction sont nombreux et variés. Eph.4.14…
Une parole de l'apôtre Paul peut nous éclairer. 2 Thessaloniciens 2. 10

Les séductions de l’iniquité entraînent ceux qui n'aiment pas la vérité. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

Le péché exerce son pouvoir sur ceux qui ne sont pas soumis volontairement à Christ. Or pendant le millénium, le Seigneur règnera sur les nations avec une verge de fer, c'est à dire une autorité absolue à laquelle toute créature sera obligée de se soumettre.
Aussi lorsque Satan réapparaîtra, le monde sera prêt à le suivre pour se révolter contre le Roi divin.
Dans sa ruse dans ses moyens de séduction, Satan fera certainement miroiter aux yeux des hommes les avantages qu'ils pourront retirer de leur liberté retrouvée…
Nous avons deux exemples frappants du genre de séduction que le diable utilise : Genèse 3 et Matthieu 4…

Il met en évidence des arguments flatteurs, mais il a bien soin de cacher les inconvénients. C'est un menteur.
De plus toute créature est placée nécessairement devant la possibilité de choisir librement de servir le Seigneur ou non, en toute connaissance de cause. Les anges eux-mêmes se sont trouvés devant un choix.
Le retour de Satan est l'occasion donné au monde, qui a vécu cette longue période sous l'autorité incontestable de Christ, de se décider librement pour ou contre Dieu, comme toutes les créatures, humaines et célestes, qui ont été avant eux, placées devant ce choix.
La tentation, sous toutes ses formes, fait partie des épreuves nécessaires au libre choix de chacun, ainsi qu'à l'affermissement et au perfectionnement des enfants de Dieu.

Gog et Magog. L'ennemi du Nord. Ézéchiel 37 - 38 - 39

N'oublions pas que les auteurs des écrits bibliques sont en général d'origine juive et que leur description des événements se situe en fonction de la situation géographique d'Israël par rapport aux autre nations.

. Ez.37 annonce prophétiquement le règne messianique à partir du pays d'Israël et de son peuple.
. Ez. 38 et 39 annonce une invasion par des nations qui ne supportent pas l'idée de voir le peuple de Dieu vivre en paix et dans la prospérité.

Des pensées monteront dans ton cœur…38.4.10 -39.2

Cependant, Dieu n'est pas absent des projets des peuples, même lorsqu'ils sont inspirés par de mauvais sentiments : 

Dieu a tout fait pour un but, même le méchant pour le jour du malheur". Prov.16.4

Apoc.20.9
Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée.

Il semble important de rapprocher ce passage de la prophétie de Zacharie 14:2-4

Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem; La ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées; La moitié de la ville ira en captivité, Mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville.
L’Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, Comme il combat au jour de la bataille.
Ses pieds se poseront en ce jour sur la montagne des oliviers, Qui est vis-à-vis de Jérusalem, du côté de l’orient; La montagne des oliviers se fendra par le milieu, à l’orient et à l’occident, Et il se formera une très grande vallée: Une moitié de la montagne reculera vers le septentrion, Et une moitié vers le midi.

Apoc.20.9 ... un feu descendit du ciel, et les dévora.
Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. 

Le diable est un être irrémédiablement corrompu et voué au châtiment éternel.
Après cette démonstration de la puissance et de la souveraineté du Seigneur, dans l'accomplissement de ses desseins, la terre et les cieux actuels disparaîtront (2 Pierre 3:10) pour faire place à une nouvelle création, un royaume qui ne sera jamais détruit. (20.11; 21.1).


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 14:21

Jésus revient sur la Terre

. Dès le début de la nouvelle vision céleste de l’apôtre, les choses sont précisées :
Jésus se présente comme le Seigneur de gloire, le souverain qui vient en triomphateur, mettre fin au règne de l’abomination.

. C’est le moment où le royaume du méchant va être détruit et tous ceux qui l’ont servi vont être jugés, foulés dans la cuve de la colère ardente du Dieu tout-puissant, dont le Fils est l’exécuteur.

. C’est l’heure de l’avant dernier combat, de la victoire des saints fidèles qui suivent leur Maître et Seigneur, dans la pureté et la splendeur de sa gloire. Nous sommes confondus en face de cette réalité : nos imperfections du temps présent et la situation qui sera nôtre au jour de l’avènement du Seigneur Jésus-Christ, quand Il viendra en ce jour là pour être glorifié dans ses saints.

. C’est aussi le moment où la victoire du Seigneur, sur toute la puissance des ténèbres et de son prince, sera pleinement manifestée. Satan ne pourra plus donner le change comme il essaie de le faire aujourd’hui.
La bête et le faux prophète sont renvoyés d’où ils viennent : l’abîme, une prison. 1 Pierre 3.19 – Apoc.20.7

. C’est enfin le jour où après les souffrances et les épreuves de toutes sortes, les élus, les rachetés de l’Agneau vont entrer d’une manière manifeste en possession du royaume qui leur a été promis et préparé. Matthieu 25.34

Il vient donc maintenant sur la terre, avec ses saints. Zacharie 14.5 – Apoc.5.10

C’est la deuxième phase de l’avènement du Seigneur Jésus :
Dans un premier temps, il reviendra sur les nuées pour le rassemblement de ses élus. 1 Thess.4.16/17 et Matthieu 24.31
Puis, après les noces de l’Agneau dans le ciel, il viendra sur la terre avec ses rachetés pour y régner Zacharie 14.4 – Apoc.5.10 - Et tous le verront et ceux qui l’ont percé. Apoc.1.7 – Matthieu 24.30
Voir les études : Le retour de Jésus-Christ

Nous avons vu au chapitre 16 qu'une puissance de mensonge et de séduction a envahit la terre entière, pour entraîner les habitants de la terre dans un ultime combat contre Dieu et contre son Oint.. 16.12/15 - Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon. 16.16
La première action du Seigneur, à ce moment là, sera donc de mettre fin au royaume de l’antéchrist, à l’issue d’une bataille gigantesque et décisive, contre les armées des nations réunies contre l’Agneau, sous l’égide de la bête et du faux prophète. 19.17/20
Après cette victoire et l’élimination des deux instruments de Satan, le diable ayant été lui-même emprisonné pour mille ans, Jésus va établir sur la terre le règne de Dieu :
· Il proclame Jérusalem comme capitale de son royaume et la nation d’Israël comme phare des nations. Zacharie 14.8/11 – Esaïe 65.19
· Il établit ses élus comme gouverneurs, ils règneront avec lui. Apoc.5.9/10 – 2O.4/5 – Luc 19.16/18
La condition des élus ressuscités sera semblable à celle de Christ ressuscité, apparaissant à ses disciples entre sa résurrection et son ascension.
(Retenons un avertissement important : Apoc. 20.6 : Avoir part à la première résurrection)

Le Seigneur de gloire

· Celui dont les yeux sont comme une flamme de feu, celui qui sonde les profondeurs du cœur et des reins, la réalité de nos sentiments et de nos forces…Apoc.2.18
· Celui a qui appartient le règne et l’autorité sur les rois et les puissants de la terre. Sa tête est couronnée de tous les diadèmes.
· Son nom personnel dans ses relations avec le Père est secret, Apoc.19.12, il est merveilleux et dépasse toute connaissance humaine. Juges 13.18 – Genèse 32.29
· Ses noms révélés indiquent sa majesté et son autorité : La Parole de Dieu, le Roi des rois, le Seigneur des seigneurs.
· Un vêtement teint de sang, révèle qu’il est l’exécuteur des jugement divins. Celui qui foule au pressoir, sans l’aide de personne. Esaïe 53.1/3 – Apoc.14.20
· La Parole de Dieu qui sauve est aussi celle qui juge. Jean 12.48

Il vient avec ses saints  : L’Eglise fidèle, l’épouse de l’Agneau est avec lui.
· Elle est reine . Psaume 45.10
· Elle partage son règne et sa gloire. Apocalypse 19.14
· Cantique des cantiques. 6.10
· Elle juge avec son souverain Maître. 1 Cor.6.3

Les armées qui sont dans le ciel le suivent

Non seulement l’armée de ses rachetés vêtus de fin lin blanc et pur,(Apoc.2.26/27) mais aussi :
· les anges des cieux. Matthieu 13.41 – Apoc12.7
· Les saints de l’ancienne alliance. Daniel 7.18,22 – Zacharie 14.5
· Les martyrs. Apoc.19.8

Un règne de mile ans : Le millénium


Le millénium, c'est le royaume de Christ sur la terre durant un temps fixé par Dieu, pendant lequel il va manifester au monde entier, sur toute la surface de la terre, son royaume sous l'autorité de son Fils, le Seigneur Jésus-Christ.

Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. Après cela, il faut qu’il soit délié pour un peu de temps.
Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.
Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection.
Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. Apocalypse 20:2 à 7 

Entre la fin du royaume de l'antéchrist et la fin du monde, du jugement dernier et de la nouvelle création, il y aura sur cette terre un temps où le Christ règnera avec ses rachetés.
Voici ce que sera ce règne ou les caractéristiques du millénium.
· Satan est lié et empêché de séduire les nations. Apoc. 20.1-3
· Un jugement détermine quels seront les sujets du royaume (Apoc. 4 - cf. Mt. 25.31-34).
· Ceux qui ont eu part à la 1re résurrection (les "juges" et les martyrs de la tribulation) règnent avec le Seigneur.
Apoc. 20.4, 6; 2.26-27; Da 7.27 (cf. 1 Cor. 6.2-3).
· La paix enfin est établie ici-bas. Esaïe 2.2-4; 9.5-6 avec la justice et l’égalité (11.1-9).
· La présence du Seigneur est glorieusement manifestée (Es.11.10 - 24.21/23).
· Les sujets du royaume connaissent une grande longévité et une immense prospérité (Es. 65.18-25).
· Le Seigneur gouverne avec une verge de fer: il ne tolère plus le mal et le pécheur invétéré meurt, frappé de malédiction (Es.11.4; 65.20).
· Les Juifs convertis deviennent les missionnaires de la terre entière (Es.66.18-20).

Combien de temps le millénium durera-t-il ?

Mille ans, un nombre six fois répété dans l'Apocalypse, désigne le temps où le Christ va régner sur cette terre avant sa disparitions définitive. 20.2,3,4,5,6,7
Il est certainement imprudent de donner à ces mille ans la durée du temps tel que nous le calculons.
La signification symbolique du chiffre mille dans la Bible correspond à "beaucoup", un grand nombre = mille milliers le servaient et dix mille millions se tenaient en sa présence. Daniel 7.10
Ces mille ans sont une période déterminée par Celui aux yeux de qui un jour est comme mille ans et mille ans sont comme un jour, comme le jour d’hier quand il n’est plus.
Il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. 2 Pierre 3:8
Nous nous contentons de savoir que le temps pendant lequel notre Seigneur Jésus-Christ régnera sur la terre, sera un règne glorieux, de paix, de justice : Le règne de Dieu parmi les hommes.


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 08:48

Le jugement d'une capitale.

Apocalypse  17 et 18 : 

BABYLONE : Un nom qui est synonyme de confusion (Babel), de souillure, d'adultère spirituel.
Ici, il s'agit d'un système politico-religieux, une institution édifiée en religion universelle associée au pouvoir politique et économique du royaume de l'antéchrist décrit au chapitre 13, dont elle est le support et l'agent séducteur(recruteur).
Elle séduit les nations, les chefs politiques et militaires, les puissances économiques qui en tirent leur prospérité.

La première Babylone fut édifiée par Nimrod, un descendant de Caïn : Bab-II ce qui veut dire "porte des cieux". Les hommes voulaient en faire une citadelle religieuse où l'homme serait déifié = monterait jusqu'au ciel et prendrait la place de Dieu en se faisant un nom éternel. Mais Dieu intervint et Bab-II devint "Bal-Al" ce qui veut dire "confusion".

En montrant la collusion entre la Babylone de l'Apocalypse et les rois et les puissants de la terre se livrant avec elle à la débauche, l'apôtre Jean dénonce ici le principe spirituel qui est une constante de "la Babylone de tous les temps", à savoir la collusion du pouvoir politique et du pouvoir religieux.

Le roi Nébucadnetsar, voulut lui aussi s'ériger en Dieu en contemplant sa réalisation grandiose : la Babylone des Chaldéens. Daniel, Chapitre .2, 3 et 4

D'autres empires, ont au cours des siècles voulut déifier leurs souverains : César et l'empire romain, entre autres.
Plus près de nous, des rois et des dictateurs se sont comporté en souverains despotes à la limite de la déification.
Donc, le principe spirituel représenté par "Babylone" subsiste à travers l'histoire des hommes et ressurgit à des moments cruciaux où l'on place sur un trône comme souverain suprême un homme au travers duquel est incarné le pouvoir spirituel ou politique et parfois les deux.

Une grande prostituée assise sur des grandes eaux.

Cette organisation exerce son pouvoir spirituel incontestable sur "des peuples, des foules, des nations et des langues", leur imposant sa philosophie religieuse corrompue.
L'heure approche où un système syncrétique, à la fois mystique et agnostique rencontrera l'adhésion de tous. Une sorte d'amalgame d'idéologies et de concepts spirituels, qui se présentera sous la forme d'une religion universelle sans contrainte qui remportera tous les suffrages…Apoc.13.11 à 17.
La Babylone de l'apocalypse est présenté comme "la supra anti-église", qui veut prendre la place de la vraie église, l'épouse de l'agneau, la ville sainte, la Jérusalem céleste.
Babylone, la grande prostituée, la mère des impudiques et des abominations de la terre, apparaît sous l'aspect d'une ville flattant l'orgueil de l'antéchrist :
· la grande ville. Apoc. 18.10,18,21
· la ville puissante, 18.10
· la ville opulente, monopole du commerce et de la finance internationale. 18.3,7,9/19
· La ville corrompue ou règne la débauche. 18.3,5
· La ville où Satan à son trône, où les démons se plaisent.18.2
C'est la ville qui réunit en son sein de nombreux pouvoirs occultes
· Un pouvoir de séduction. Apoc.18.23
· Un pouvoir de corruption. Apoc.17.2
· Un pouvoir satanique. Apoc. 17.3
· L'apothéose de l'abomination. "la mère des prostituées" 17.4/5
· Un pouvoir de persécution. La plus grande persécutrice de l'histoire du christianisme.17.6
· Un pouvoir politique universel (elle est assise sur les grandes eaux, elle règne sur les nations). Apoc.17.9/13
· Un pouvoir économique. 18.9/19
· La capitale du monde. Apoc.17.18

La Babylone de l’Apocalypse est le symbole de tout système politico-religieux, qui est établi à un moment ou un autre de l’histoire du monde et sa fin est aussi mystérieuse que son apparition :.
· Son jugement est soudain et définitif. 18.10
· La révolte incompréhensible des dix royaumes. 17.16
· La destruction terrible et totale décidée par Dieu lui-même. .17.17
· L'anéantissement, jusqu'au souvenir…18.26

Réflexions

· Le jugement de Dieu s'exerce à un moment où le péché n'est plus supportable. 18.5
· Les avertissements de Dieu sont à prendre en considération. 18.4
· Ses jugements sont justes. Ils réjouissent les justes et glorifient Dieu.18.20 et 19.1/10

Apocalypse 19:1-20:6

Après ces terribles visions des jugements de Dieu, l'apôtre Jean va se tourner avec soulagement vers d’autres révélations qui vont le remplir d’espérance. (Oui décidément ce petit livre qu’il a dû avaler a été amer à ses entrailles.)
Il entend alors les éclats d'une manifestation de triomphe, d’adoration, d’acclamation, d’acquiescement et de louanges envers le Dieu saint, juste et véritable, remplit le ciel et déjà une vision glorieuse est préparée pour l’apôtre : Et je vis le ciel ouvert… 19.11 

Une apparition glorieuse se dresse devant Jean :

Celui qui s’appelle fidèle et véritable, dont le nom est « la Parole de Dieu », qui est le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, le Fils de Dieu, arrive majestueux , pour le temps des échéances divines.

Apoc. 19:11-16

Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.
Ses yeux étaient comme une flamme de feu; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même; et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.

Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur.
De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.
Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs.


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 08:36

La manifestation de la colère de Dieu

Apocalypse 15 et 16 
Ces deux chapitres révèlent les fléaux qui vont venir sur un monde d’impie et de pécheurs. Nous aurions tort, a cause d’un sentimentalisme tout à fait humain, de mésestimer les avertissements de Dieu et de vouloir ignorer que notre Dieu est aussi un feu dévorant, entre les mains duquel il est terrible de tomber.
Le fait que Dieu dans sa patience, laisse du temps pour se repentir, ne veut surtout pas dire qu’il laisse le péché impuni. Toute la Bible nous affirme le contraire.
Le salut de Dieu est trop grand et trop sublime, pour que les hommes le méprise impunément.
Lectures : Jude 5 à 11,15 – 2 Pierre 2.5 et 3.7;  2 Thess. 1:6-10
 
Une grande vision, Un signe grand et admirable.
Sept anges, qui tiennent sept fléaux. Il leur a été donné le pouvoir d’exécuter ses fléaux. Ils se tiennent dans le ciel, prêt a accomplir les ordres divins.

Les anges sont des esprits au service de Dieu. Il leur donne ses ordres et ils les exécutent rapidement. Il est question de l’ange qui vient vers Daniel d’un vol rapide. Ils ne différent pas dans l’obéissance à Dieu. Ils sont puissants en force nous dit le psalmiste.

Ces fléaux sont les derniers, car par eux s’accomplit la colère de Dieu. S’accomplir, c’est à dire qui arrive au point final.

Les signes de Dieu sont autant de manifestations de sa puissance et de sa gloire, afin d’avertir de façon évidente ceux à qui ils veut faire entendre et comprendre ses paroles.

Jean voit une mer de verre, mêlée de feu.
Dans les prophéties, la mer représente en général les nations, les peuples de la terre, toujours agités, en mouvement.
Le fait que l'apôtre voit cette mer mêlée de feu, c'est à dire subissant les jugements divins. Apoc 15.4
Les vainqueurs debout sur la mer signifie ceux qui ont triomphé par leur foi en Christ et leur fidélité. Ce sont les réchappés des nations, Ils chantent en l’honneur de Dieu et proclament sa souveraineté et son règne.
Après cette vision, Jean regarde à nouveau et voit dans le ciel "le temple du tabernacle du témoignage" ouvert.
Déjà au chapitre 11:19, il est question du temple de Dieu ouvert, dans le ciel, avec l'arche d'alliance qui apparaît dans son temple.
L'arche d'alliance est appelée "l'arche du témoignage" placée dans le lieu très saint du Tabernacle où Dieu et Moïse se rencontraient.

Exode 25:22 C’est là que je me rencontrerai avec toi; du haut du propitiatoire, entre les deux chérubins placés sur l’arche du témoignage, je te donnerai tous mes ordres pour les enfants d’Israël.

Si l'on se reporte à la signification de l'arche d'alliance dans l'Ancien Testament, elle était le symbole de la présence de Dieu et renfermait les tables de la loi, de la manne et la verge d'Aaron, un ensemble de choses qui représentent : La Parole de Dieu, le Pain du ciel, Le Sacerdoce. Trois éléments de la nature de Christ.
Le temple est ouvert, le lieu très saint où Dieu a sa demeure se révèle, où l'Eternel siège sur son trône. C'est là que sa gloire et sa puissance se manifestent dans leur plénitude. 15.8
Il est significatif que c'est de ce lieu glorieux que sortent les sept anges tenant les sept coupes de la colère de Dieu. C'est une décision terrible que Dieu a prise en fonction de sa propre volonté, après que tout appel vers un monde impie ait échoué.

Sept coupes pleines de la colère de Dieu

Remarquons leur nombre : 7, le nombre de la perfection de Dieu. Sa colère est sainte et juste, exempte de toute impatience, malveillance ou méchanceté. Nous avons du mal à le comprendre, nous qui sommes si prompts à nous enflammer « d’une sainte colère » !
Des coupes pleines…Nous avons là l’image du temps qu’il a fallu pour que le vase de Dieu déborde et aussi de l’ampleur de l’iniquité du monde. Il est dit de Sodome et Gomorrhe, que leur péché est énorme et que le cri contre elles avait atteint le ciel. Genèse 18.20 et 19.13
Les sept fléaux sont décrit au chapitre 16:1-21

· Un ulcère malin et douloureux qui frappent les hommes,
· La mer entièrement empoisonnée
· Les eaux de la terre corrompues, un jugement comme une réponse à la persécution du monde incrédule et méchant contre les chrétiens.
· Le soleil devient l’ennemi des hommes impies et blasphémateurs,
· Le royaume de la bête livré aux tourments et a la confusion des ténèbres, réservés au diable et à ses anges.
· Une puissance de mensonge et de séduction envahit la terre entière, qui fait perdre aux hommes tout reste de bons sens et d’intelligence
. Les humains sont entièrement livrés aux maléfices, à l’occultiste et au spiritisme. Sous le contrôle complet des esprits démoniaques, ils vont se laisser entraîner vers un ultime combat contre Dieu et contre son Oint.. vts 12/15

A ce moment de la révélation, le Seigneur donne une parole à la fois d'avertissement et d'encouragement :

Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte! Apocalypse 16:15 

La septième coupe renferme un jugement qui va atteindre toute la terre en même temps par un bouleversement cosmique unique dans l'histoire du monde :

Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre, un aussi grand tremblement. 16:18
Et toutes les îles s’enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvées.  16:20
Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand. 16:21

Ce bouleversement correspond au jugement divin sur une ville mystérieuse : Babylone la grande prostituée 16.19


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 08:11

Apocalypse 13

La septième trompette a retenti, l’Église a été enlevée avec son Seigneur, les noces de l’Agneau se déroulent dans le ciel.
C’est le moment où le dragon va étendre son règne de ténèbres sur tous les habitants de la terre, sur tous les peuples et toutes les nations, car plus rien ne le retient ( 2 Thess. 2./7)

Une bête monte de la mer … Apoc.13.1

Jean reçoit des visions étonnantes et terrifiantes, dans lesquelles nous retrouvons les descriptions des visions du prophète Daniel.
Dieu emploie des métaphores dont le symbolisme parle avec insistance de la monstruosité de ces royaumes despotiques qui vont s’appesantir sur un monde privé de tout repaire.
Le royaume, ou les royaumes successifs de l’ère de la bête, le dragon rouge, est présenté comme l’apothéose de l’intelligence (le léopard, un félin), de la force (l’ours, la force brutale), mais aussi d’un pouvoir totalitaire (le lion, un roi) blasphémateur, qui s’élève contre Dieu, se déifiant lui-même. 2 Thess.2.3/4
Plusieurs personnages puissants vont se succéder à la tête de ce royaume, jusqu’à ce que paraisse celui qui va le mieux personnifier la pensée du dragon, de Satan, et le mieux représenter : L’homme du péché, l’impie …qui vient avec la puissance de Satan. (2 Thess.2.9) et avec son autorité. Apoc.13.4
C’est l’Antéchrist, de Anté = avant et christ = oint, un personnage suscité par le diable, qui va s’élever contre tout ce qui est Dieu, qui veut prendre la place de Dieu et se fera adorer. A travers lui, le monde adorera Satan, à qui cet homme du péché est asservi. Il est sa créature. Comparer avec Matthieu 4.8/9. 
Les Écritures nous obligent à être lucides quand à l’avenir de notre société. Nous ressentons bien que la tendance générale actuelle est le regroupement de toutes les nations sous une seule autorité politique, économique et militaire, qui pourrait assurer la paix et une prospérité durables.
Ce chapitre 13 nous révèle une mystérieuse association :
Le pouvoir politico-militaire d’une dictature implacable et la séduction d’un pouvoir politico-religieux. (Il est opportun de noter, que bon nombre de despotes politiques ont jugé bon de s’associer le pouvoir religieux, afin de mieux séduire leurs peuples.)

Une seconde bête monte de la terre.

Au pouvoir politico-militaire, pour mieux l’asseoir, un deuxième personnage est associé. Il personnifie l’autorité religieuse.
Il a l’apparence d’un agneau, mais il parle comme un dragon : déguisés en brebis, les faux prophètes véhiculent des doctrines de démons.
Malgré son apparente incrédulité, l’être humain garde au fond de lui- même une sensibilité spirituelle et un attrait pour le religieux et le surnaturel, c’est pourquoi le dragon va susciter l’homme de la séduction religieuse, qui va entraîner les habitant de la terre à une totale soumission.
La puissance miraculeuse, le pouvoir de miracles mensongers, va grandement contribuer à affermir l’autorité du dictateur. (2 Thess. 2.9/10 et Apoc. 13.13/14)
Remarquons l’expression qui revient dans ce chapitre « Il lui fut donné… » Satan est l’instigateur de ce royaume terrifiant. Il impose sans retenue son pouvoir despotique et diabolique, mélange de ruse, de force et cruauté, à un monde qui n’a plus de protection, car il a rejeté Dieu. (13.8)
666…Un nombre mystérieux. C’est un nombre d’homme, le chiffre de la sagesse inachevée, imparfaite, qui n’arrive pas à la perfection dans sa finalité. C’est le nombre de l’être humain irrégénéré, sous l’influence de l’esprit qui gouverne ce monde de ténèbres. Eph.2.1/2
(Voir l'étude complète : L'antéchrist)

Apocalypse 14

Trois visions révèlent trois situations précédant la description des fléaux par lesquels la colère de Dieu s’accomplit. (Apoc15.1)
1 – La vision des 144 000
C’est le rappel du nombres d’hommes de chacune des 12 tribus d’Israël, cités au chapitre 7.
Ce sont des Israélites choisis par Dieu, marqués de son sceau, entièrement soumis à sa volonté, consacrés au service de l’Agneau. Apoc 14.4 (Comme les 12 premiers disciples, qui suivent leur maître partout où il va.)
Leur qualité spirituelle et morale est exceptionnelle.
Ils sont qualifiés de « prémices » (premiers fruits d’une moisson) avant la récolte finale. Le fait qu’ils font partie des 12 tribus, signifie qu’ils préfigurent l’avenir de tout Israël, selon Romains.11.12,26
Ils sont montrés à Jean sur la montagne de Sion : Jérusalem.
Ils chantent un cantique céleste, inconnu aux autres. Ils reçoivent un secours divin.
Ce sont les rachetés de la terre,, comme en opposition aux « habitants de la terre » qui ont accepté le sceau de la bête sur leur front.
Alors que tous les autres sont au service de la bête, eux ils servent Dieu et l’Agneau. Ce sont les témoins du royaume de Dieu.
2 – La vision de trois proclamations solennelles. 14:6-13
a) L’Évangile éternel annoncé à tous les habitants de la terre.
Dieu ne renonce jamais, il ne se lasse jamais d’appeler les hommes à la repentance. Avant chacun de ses jugements, il donne toujours une occasion au pécheur pour qu’il se repente.
b) Un jugement irrémédiable qui va s’accomplir sur une ville mystérieuse qui semble à la foi religieuse et impudique. Cela rappelle les époques pendant lesquelles Israël se tournait vers les idoles et les abominations des nations. Alors les jugements de Dieu étaient terribles.
c) L’annonce d’un jugement éternel, pour ceux qui ne se repentent pas…Si quelqu’un…
Un tourment dans le feu et le soufre, qui monte aux siècles des siècles, dont le souvenir et le spectacle demeure.
Apoc.14.12/13 Ouvre une parenthèse avec des paroles d’encouragement et d’avertissement à ceux qui persévèrent dans l’obéissance envers Dieu et dans la foi au Seigneur Jésus.
Une réalité qu’il est bon de garder à l’esprit : Ceux qui meurent dans le Seigneur vont avec le Seigneur. Philippiens 1.23
Ils entrent dans le repos et l’attente de la résurrection. 1 Thess.3.13. C’est une attestation solennelle du Saint-Esprit.
 
3 – La vision de la moisson et des vendanges 14:17-20
Cette vision nous remet en mémoire les avertissements du Seigneur Jésus lui-même, lorsque qu’il parle
- de ceux qui ressuscitent pour la vie éternelle et d’autres pour le jugement. Jean 5.28/29
- de l’ivraie et du blé. Matthieu 13.30 et 13.36/43

Certains entreront dans la joie de leur maître, moissonnés pour le ciel. Les autres seront jetés dans l’étang ardent de feu et de soufre préparé pour le diable et ses anges. Matt.25.41
Cependant dans notre texte, Apoc.14.17 à 20, il est surtout question de cette moisson pour l’enlèvement des élus du Seigneur sur les nuées, tandis que le monde restant sur la terre subira les affres des jugements divins annoncés dans l’Apocalypse .


L'APOTRE DE REVEIL LG. PENIEL

Partager cet article
Repost0

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes