Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 08:48

Exode 23 : 25 – 33 et Exode 24 : 7 – 8.

 

L’alliance est un contrat, une convenance entre deux ou plusieurs personnes. Elle contient des closes. Dans chaque alliance, il existe des droits et devoirs que chaque partie devra respecter. Et l’objet de notre alliance avec Dieu reste le service .Pour réaliser ses desseins, Dieu se sert des hommes disposés à travailler pour lui. L’alliance de service est une alliance de sang, inviolable, irrévocable et une obligation non négociable. Le sang d’Abel a parlé à cause de son offrande. Mais celui de Jésus parle et rappelle à Dieu ses obligations. Nous devons jouir des closes de cette alliance de service. Nous pouvons épingler 6 bénéfices, avantages indiscutables, les droits qui sont attachés au service.

1. La bénédiction Lorsque Dieu dit qu’il bénira nos eaux et nos pains, cela renvoie à la bénédiction matérielle. Il est de responsabilité de Dieu de nous bénir. La bénédiction est un revêtement surnaturel et divin qui nous fait réussir et prospérer. Elle est un équipement, une force, une onction, une puissance qui nous fait avancer. Elle n’est pas une chose matérielle, car elle est spirituelle. La bénédiction d’Adam et Eve était spirituelle. Notre difficulté réside dans le fait que nous nous attachons à ce qui est visible et matériel. Esaü a préféré le visible tandis que Jacob s’occupait du spirituel. Ce dont nous avons besoin, c’est d’être équipés spirituellement. Puisque ceux qui travaillent dans ce monde sont payés, il en est de même pour ceux dans le service divin. Ils reçoivent leur récompense. L’équipement spirituel rend les choses faciles et obéissantes vis-à-vis de l’homme. La bénédiction de Dieu influence tout dans la vie d’un homme: ses enfants, ses affaires, etc. Avoir la bénédiction est une chose et savoir l’activer en est une autre. Toute les fois que Dieu bénit un homme, il reçoit le revêtement d’en haut. Mais comment activer les bénédictions ? La bible nous démontre que Dieu avait bénit Abraham jusqu’à ce qu’il rencontra Melchisédech pour déclencher cette bénédiction. Aujourd’hui notre Melchisédech, c’est Jésus-Christ. Pour nous bénir, Jésus prit la chair. La parole nous renseigne que ce que nous lierons sur la terre sera lié dans le ciel ; et ce que nous délierons sur la terre sera délié dans le ciel. La bible nous dit encore que c’est le supérieur qui bénit l’inférieur. Et dans le cadre du service, Dieu se sert du pasteur pour bénir le peuple de Dieu afin de déclencher les bénédictions. Les écritures nous montrent encore que nous étions crées dans le monde invisible. Et pour nous procréer, Dieu s’est servi des parents charnels. Dieu avait béni Isaac, mais Abraham devrait déclarer pour déclencher cette bénédiction. De même pour Jacob. Il fallait la déclaration d’Isaac. Dieu bénit 12 tribus d’Israël. C’est grâce aux déclarations de Jacob que ces bénédictions furent déclenchées Genèse 49. La bénédiction est aussi la capacité de recevoir des idées d’en haut qui nous créeront des opportunités. Lorsque la bénédiction nous identifie, elle nous tire vers le haut. Le passage de Deutéronome 8 : 12 – 18 nous révèle les effets de la bénédiction. Toutes les bénédictions déclarées sur nous nous précèdent dans le futur. Et la confirmation de l’alliance se fait par le résultat que donne la bénédiction. Ce qui nous donnera du plaisir à servir Dieu. Derrière chaque chose, il existe la capacité surnaturelle divine qui œuvre pour confirmer son alliance parce que la bénédiction activée produit les effets. Abraham, Isaac et Jacob ont vécu des effets à cause de l’alliance avec Dieu.

Somme toute, nous sommes en alliance avec Dieu dans le cadre de service. Et la bénédiction constitue la première obligation de Dieu dans cette alliance. Cette bénédiction est spirituelle et activée par un supérieur. Elle s’attache à nous et produit des effets pour confirmer l’alliance.

 

L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 23:25
 Le passage de Psaumes 127 nous apprend que les enfants sont comme des flèches entre les mains du guerrier. La flèche ne va pas d’elle-même. C’est le guerrier qui détermine sa direction. Quand Dieu oint un père, il lui donne les enfants pour héritage. Et par conséquent, il lui dote le pouvoir d’orientation et de direction sur eux. Le père a le pouvoir de veiller sur la destinée de ses enfants. Le rôle d’une flèche est d’être lancée vers une cible. Elles ne doivent pas être gardées dans le carquois, de même que les enfants. Nous sommes lancés comme des flèches par le pasteur responsable pour atteindre la cible. Et ce but ne sera pas possible par la force humaine, mais par une puissance surnaturelle .Dieu est fidèle à l’alliance et nous sommes les fils de l’alliance. Ce passage fait allusion d’une part aux conquêtes que nos ennemis veulent exercer sur nous, d’autre part à l’action de Dieu pour nous faire avancer. Car c’est Dieu qui bâtit. L’Eglise est une famille et c’est Dieu qui la garantit. Il existe toujours un responsable dans chaque famille. De même pour une Eglise. Le pasteur est le responsable qui a reçu des fils de la part de Dieu. A cause de cette qualité, il a le pouvoir spirituel de les orienter. Au jour de la contestation, les enfants (les flèches) pourront parler devant les ennemis. C’est pourquoi il est bon aux enfants de Dieu d’accéder au poste de commandement, au niveau de contrôle, à des dimensions supérieures pour répondre à un problème lorsque le besoin viendrait à se faire sentir. David avait déclaré la parole et Salomon fut devenu roi parce qu’il fut dirigé au trône par son père, contrairement à Adonija, un autre fils de David. Il s’était dirigé lui-même. Il fut désavoué et tué. Dans Genèse 49, il est montré qu avant de mourir, Jacob avait parlé prophétiquement pour diriger et lancer chacune des tribus d’Israël dans son héritage. Nous ne devons pas être toujours des personnes qui reçoivent des faveurs, mais des personnes des sources de faveurs. Il n’est pas normal que le guerrier aille plus loin que les flèches. Elles doivent, par contre, aller plus loin que lui lorsqu’elles sont lancées. Il y a des niveaux (politique, managérial, économique, décisionnel, etc.) atteints par les fils (les fidèles de l’Eglise) que le pasteur ne peut pas arriver. Il le sera par ses fils.
Partager cet article
Repost0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 15:09
Car ainsi parle l'Éternel des armées: Après cela, viendra la gloire! Il m'a envoyé vers les nations qui vous ont dépouillés; Car celui qui vous touche, touche la prunelle de son œil. Zacharie 2:8 

J’ai pris l’avion récemment et pendant que j’étais à des milliers de kilomètre là-haut dans le ciel, je réalisais encore plus la présence de la main protectrice de Dieu sur nos vies. Car chaque jour que nous vivons, nous frôlons la mort de près et de plusieurs manières,  mais nous ne pouvons nous rendre compte de cela, car nous voyons avec des yeux physiques ; Dieu seul sait combien l’ennemi réclame l’âme de tout un chacun de nous.
Si cela dépendait de l’ennemi, personne ne vivrait une seconde, il hait le monde et encore plus les enfants de Dieu ; il désire que tous meurent et que personne ne puisse voir Dieu, car ses plans ne sont que des plans de malheur et de mort pour nous tous.
Dieu veille sur nous, ses projets pour nous sont pour notre paix et notre bonheur.
Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance. Jérémie 29:11 

Jour et nuit, notre Dieu nous garde, ses anges campent autour de ceux qui LE craignent, déjouant tous les plans de l’ennemi contre nos vies.
IL nous garde vraiment, c’est LUI qui permet qu’un avion qui décolle puisse atterrir avec tous ses passagers vivants; IL garde notre départ et notre arrivé; c’est LUI qui permet à ce que nous sortions et que nous entrions à la maison intacts pendant que d’autres sortent et se retrouvent après à la morgue. C’est encore LUI, qui nous permet de dormir la nuit et de nous réveiller au petit matin. Sa miséricorde est pour tous, sa bonté est infinie et son amour est inconditionnel.

Nos ennemis cogitent des plans pour nous faire mal, mais notre Dieu, déjoue ses plans et nous fait grâce, car nous sommes ses bien-aimés. IL calme les rages et les nuages de nos vies et Il nous donne sa paix comme personne ne peut nous la donner ici bas, ni ailleurs.

De grâce, soyons reconnaissant envers ce Dieu si bon, bénissons Le, tous les jours, ne vivons pas comme si c’est par nos propres forces que nous sommes encore en vie. Personne ne peut acheter son souffle de vie même pour une seconde, ni le donner à un  autre, seul Dieu a ce pouvoir.

IL se soucie du plus petit parmi nous, IL a de la compassion pour le plus faible d’entre nous, IL connait la personne la plus minimisée sur cette terre. Il apporte son amour à tous, sans exception. IL aime nos ennemis, il a beaucoup d’amour et de compassion pour l’orgueilleux malgré qu’il hait l’orgueil.
Sa main protectrice couvre nos vies. Avec LUI, nous savons que nous n’avons rien à craindre, que nous pouvons être rassurés, car toute arme forgée contre nous, sera sans effet. Toute arme forgée contre toi sera sans effet; Et toute langue qui s'élèvera en justice contre toi, Tu la condamneras. Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel, Tel est le salut qui leur viendra de moi, Dit l'Éternel. Esaïe 54:17 

Dieu veille aussi à ce que nous empruntions de bonnes voies dans nos vies, pour cela IL utilise tous les moyens possibles pour nous orienter, à nous d’être attentifs à sa voix et de nous laisser conduire avec confiance par LUI.

IL veille sur nous !



L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 15:51

ACTES 11:19-26

 

Vivre une vie chrétienne véritable, tel est  le cri  que le Saint Esprit  adresse à chaque membre de notre assemblée. Lors de notre premier message, nous avons appris que la Parole de Dieu est le fondement d’une vie chrétienne véritable. Ensuite, deuxième message, nous avons appris que le chrétien doit se séparer du monde et mener une vie qui plaît au Seigneur.

 

 Rappel des faits historiques

Le récit que venons de lire est un témoignage extraordinaire du progrès de l’Évangile en Asie. L’Évangile est la manifestation d’une puissance de Dieu à laquelle rien ne peut résister. Là où l’Évangile est annoncé, l’Esprit de  Dieu agit, les vies changent et les âmes passent des ténèbres à l’admirable lumière.  Pour que l’Évangile soit annoncé, Dieu a besoin des hommes et des femmes qui ouvrent leurs bouches et parlent. C’est avec raison que l’apôtre Paul déclare : « comment entendront-ils parler de lui, sans prédicateurs? »(Rm10.14c)

Les disciples de Jérusalem étaient confortables dans leur église. Ils étaient au temple tous les jours louant Dieu et partageant des témoignages de ce que l’Esprit faisait au milieu d’eux.

Lorsque l’église ne bouge pas, le Seigneur utilise  parfois des moyens forts pour la bousculer. Dans le cas présent, c’est la persécution sous Hérode qui entraînera la diaspora. Ce sont les disciples qui fuyaient  la mort, qui avaient perdu leurs résidences, leurs mobiliers et allaient vers des villes jugées sécuritaires comme leurs habits. Quoiqu’ayant perdu des biens de ce monde, ils se sont rendus compte, qu’ils avaient une richesse que le peuple des villes sécuritaires n’avaient pas : Jésus. Très vite, ils ont formé un grand mouvement d’évangélisation.

II  Sept colonnes d’une vie chrétienne véritable

Analysons ce texte pour  dégager la qualité de vie d’un véritable chrétien. En gardant le symbole de la maison que Jésus a utilisé dans Luc 6.46-49, évoquons sept vérités qui constituent le fondement de vie d’un chrétien dynamique. J’appellerai ces vérités colonnes.

1-   La bonne nouvelle (v20)

La vie chrétienne commence par l’écoute de la bonne nouvelle de Jésus que la Bible appelle Évangile. Les disciples arrivés dans les provinces de Chypre, Phénicie et Antioche racontaient une histoire fascinante de l’homme de Galilée, Jésus de Nazareth; qu’il y a quelques années, en Palestine était né un enfant nommé Jésus de Nazareth. Il avait une double identité, il était Dieu et homme. Il affirmait qu’il était venu dans le monde pour sauver les pécheurs. Il a vécu une vie exempte de tout péché. Il a fini sa vie en sacrifice sur la croix conformément à ce qui était dit de lui dans l’AT.  Son sang a accompli la justice de Dieu pour justifier quiconque croit en lui. Ce Jésus a changé notre vie car nous avons cru en lui.

2-    La conversion (v21)

Ce témoignage était accompagné d’une activité invisible du Saint-Esprit qui conduit les auditeurs à une  réponse radicale qui marquera leur vie à jamais deuxième. Cette expérience est double. Elle s’appelle : la repentance et la conversion

Ø La repentance

Ce mot ne fait pas partie de notre langage quotidien. Il signifie se détourner de notre  mauvaise manière de vivre qui a offensé Dieu. Lorsqu’il y a repentance, il y a des grandes décisions dans notre vie : renoncer à des voies qui déshonorent le Seigneur, rompre avec une certaine manière de faire et de dire, quitter certaines fréquentations, se débarrasser des objets comme les gens d’Éphèse ont fait : 

« 18 Beaucoup de ceux qui étaient devenus croyants venaient avouer et déclarer publiquement les pratiques auxquelles ils s'étaient livrés. 19 Et beaucoup de ceux qui avaient exercé la magie apportèrent leurs livres de sorcellerie, les mirent en tas et les firent brûler aux yeux de tous. Leur valeur fut estimée à cinquante mille pièces d'argent » ( Ac 19.18-19)

 Cette expérience est marquée par la confession pour demander pardon à Dieu pour chaque offense de notre vie.

Ø La Conversion

La conversion est la sœur jumelle de la repentance. Cette double expérience s’appelle la nouvelle naissance. Elle se fait une fois dans la vie d’une personne. C’est le Saint-Esprit qui vient répandre la vie de Dieu dans nos cœurs et faire de nous les enfants de Dieu.

Quiconque est né de  Dieu reçoit la nouvelle vie et se consacre à marcher sous sa direction.  Jésus devient notre Seigneur et sa parole servira à jamais de guide, de nourriture et lumière dans notre vie.

 

3-   Les vies transformées (v23a)

La bonne  nouvelle du réveil à Antioche est arrivée aux oreilles des apôtres  à Jérusalem. Ils se sont réjouis glorifiant Dieu et  ont envoyé une délégation formée de Barnabas et de Paul. Le v23 atteste que lorsqu’ils ont arrivés, ils étaient frappés par la grâce de Dieu. Le mot grâce a le sens de la beauté pour souligner la transformation de vie. Lorsqu’il y a une  repentance sincère et conversion véritable, les témoins constatent immédiatement la transformation de vie. C’est d’abord une transformation de cœur qui apporte une transformation extérieure. La  conduite change, le langage change, le caractère change etc. Il n’y a que l’Évangile qui peut produire un tel changement.

4-   S’attacher avec persévérance à la vie de la communauté  (v23c)

Ces nouveaux disciples s’attachent à la nouvelle famille qui s’appelle église. Ils y trouvent des frères et des sœurs dans la foi. La Bible affirme qu’ils persévèrent pour souligner la notion  de volonté et d’effort. C'est-à-dire qu’ils veulent toujours participer aux réunions de prière, d’étude biblique, à la sainte –cène, aux offrandes et aux dîmes. Ces sont les ingrédients qui contribuent à former des chrétiens stables dans la foi , ceux qui font face aux intempéries sans s’écrouler.

5-   Vivre en communion avec les autres (v26)

Le v 26 dit : «Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l'Église » Le NT utilise plusieurs termes pour désigner l’Église mais le symbole qui m’intéresse ce matin est celui de la famille. L’église est la famille de Dieu. Quiconque est né de nouveau a sa place dans cette famille qui est formé des hommes et des femmes de diverses couleurs, langues, âges, nations, expérience dans la vie. Ils sont tous frères et sœurs.

Ils sont appelés à se connaître et à s’unir par un lien d’amour.

 

6-   L’obéissance

 

L’obéissance à la Parole de Dieu est le point de départ d’une vie chrétienne véritable. Elle est le secret de la vie des hommes et des femmes qui font de belles expériences avec Dieu. Très tôt l’apôtre Paul l’a ainsi compris ; sur le chemin de Damas

lorsqu’il entend la voix du Jésus, il lui pose cette question : «  Seigneur que veux-tu que je fasse? »Ac 9.5f) Toute sa vie sera  caractérisée  par le souci d’écouter et de faire  la volonté   du Seigneur. Lorsqu’il entend la voix du Seigneur, il revoit ses plans, il change ses calculs  et agit même si cela est dur. L’obéissance est la clé des grandes bénédictions, des victoires et des succès dans la marche avec Dieu. Souvenez-vous de l’interpellation de Jésus à ses disciples;« pourquoi m’appelez–vous Seigneur, Seigneur! et ne faites–vous pas ce que je dis

(Lc 6.46)

   7- Devenir les  disciples

Ces hommes et ces femmes nés de nouveau deviennent des disciples. Ce titre signifie un élève qui suit l’enseignement d’un maître. Le disciple est caractérisé par :

Ø S’attacher  à un maître;

Ø Écouter son enseignement;

Ø Mettre en pratique ce qu’il apprend

Tout cela dans le but de ressembler à son maître. Ces nouveaux-nés dans la foi agissaient comme Jésus au point que les gens de la ville ont été frappés par cette ressemblance  des disciples au maître jusqu’à carrément leur donner  le sobriquet ‘chrétien’ ce qui signifie « agir comme christ ».

Je vous mets au défi d’agir comme  Christ  dans son obéissance, dans sa fidélité, dans son amour, dans son service, dans sa soumission et dans son esprit de sacrifice.

 

Conclusion

 

L’analyse de ce passage d’Actes 11 nous a permis de découvrir sept  colonnes d’une vie chrétienne véritable. Je vous encourage d’établir votre vie chrétienne sur des colonnes solides que nous avons évoqué :

Ø L’Évangile ;

Ø La repentance et la conversion;

Ø Se laisser transformer par l’activité du Saint Esprit et celle de la Parole de Dieu;

Ø S’attacher à la communauté;

Ø Participer aux activités de l’église pour grandir dans la foi;

Ø Obéir à la Parole;

Ø Être un disciple accompli

Que le Seigneur aide chacun de nous ce matin à revenir vers lui et à établir sa vie sur des fondements sûrs comme le roc en nous de tenir bon et d’aller loin dans notre marche avec Dieu.

Amen


L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 15:58
1Corinthiens 2 : 7-10 ; Esaïe 11 : 1-2

Il n’y a pas de succès sans sagesse, et il n’y a pas non plus de sagesse sans le Saint-Esprit qui en est le fournisseur. D’où nous devons nous connecter au Saint-Esprit afin d’acquérir la sagesse divine et réussir dans nos entreprises.

Selon le dictionnaire, la sagesse est le fait de posséder une expertise donnée afin de proposer des solutions, alors que le succès est le fait d’accomplir correctement quelque chose. Mais selon Dieu, la sagesse est une capacité surnaturelle que Dieu nous donne et qui nous permet de voir, de comprendre, de saisir les choses au-delà de nos cinq sens. Elle nous permet en fait de percer le monde spirituel. Par contre le succès est l’accomplissement de son but, de sa destinée. Il n’y a pas de succès sans sagesse. Les deux sont intimement liés. Il n’y a pas non plus de sagesse sans le Saint-Esprit qui en est le fournisseur.

Par-dessus toutes choses, nous devons avoir la sagesse divine afin de résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans notre vie. Mais bien plus, la sagesse nous a été prédestinée par Dieu pour notre succès, notre gloire dans la mesure où elle seule peut nous permettre de connaître « des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment ». Des choses que Dieu nous révèle par son Esprit. Il n’y a pas de sagesse sans le Saint-Esprit. Pharaon eut un songe mais fut incapable de l’interpréter. Il était élevé en dignité mais il n’avait pas de sagesse pour sortir de ses problèmes. L’information seule ne suffit pas pour faire avancer, il faut proposer des solutions. Et la sagesse divine est là pour résoudre les problèmes et proposer des solutions. La bible dit que sans le Saint-Esprit nous ne pouvons rien car c’est lui le fournisseur de la sagesse divine.

D’où notre esprit doit être éveillé pour recevoir la sagesse divine. Celle-ci est extraordinaire et est obtenue dans la prière et par le Saint-Esprit. Le rôle du Saint-Esprit est d’aiguiser notre esprit afin de faire fonctionner la sagesse divine en nous. Connectons-nous donc au Saint-Esprit. Nous recevons les bonnes choses de Dieu lorsque notre esprit est aiguisé et éveillé. Le ciel continue à émettre. C’est nous qui sommes hors périmètre et partant ne recevons rien de Dieu. Entrons dans le réseau du Saint-Esprit, un réseau du succès et de l’avancement. C’est grâce à la sagesse divine que Joseph avait accédé au trône en Egypte.

La bible dit : « Puis un rameau sortira du tronc d’Isaï, et un rejeton naîtra de ses racines ». Pour nous sauver. Un rejeton est sans force, mais il perce. Jésus est notre rejeton. Il nous a sauvés parce que le Saint-Esprit, Esprit de sagesse et d’intelligence, Esprit de conseil et de force, Esprit de connaissance et de crainte de Dieu, reposait sur lui.

Il est donc important de nous connecter au Saint-Esprit afin d’acquérir la sagesse divine car c’est elle qui nous conduira au succès et qui fera la différence dans notre vie.


L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 03:35
Genèse 1 : 1, 8-14, 25 ; Genèse 4 : 1-2 ; Genèse 5 : 1-6

Dieu est vivant et ses desseins sont dignes de confiance. Pourquoi ? Parce qu' il ne se trompe jamais. Quand il planifie c’est qu’il a déjà tout achevé, accompli. Ce qu’il dit, c’est ce qu’il accomplit. Il tient à ses promesses. Crois seulement et tu verras…

La bible dit qu’au commencement Dieu créa les cieux et la terre. Avant le commencement, Dieu. Toutes choses existent par lui et il existe par lui-même. Avant les cieux et la terre, Dieu existait déjà. Les problèmes ont commencé aux cieux avec la rébellion du diable. Mais avant que les problèmes ne viennent, Dieu existait déjà. C’est dire que le chômage, la maladie, les difficultés sont venus en retard. C’est pourquoi nous devons marcher avec assurance parce que notre Dieu a les solutions à tous les problèmes. Dieu fait toutes choses pour un but, il a créé chacun de nous pour un but, un but précis. S’il t’a créé africain et congolais, ce n’est pas un fait du hasard mais pour un but donné.

Avant de créer l’homme, Dieu planifie : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de a mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre… ». Il créa l’homme et la femme, et les bénit en libérant sur eux sa parole : « Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et assujettissez-la… » Alors que tu dors, Dieu siège, prend des décisions sur ta vie. Il a déjà décidé que tes études, ton travail, tes affaires, ta vie, aillent de l’avant. Tous les problèmes viennent en retard parce que Dieu a déjà décidé. C’était là la volonté de Dieu, ce qu’il voulait pour l’homme. Dieu voulait en effet que l’homme aille de l’avant, qu’il domine sur la terre, qu’il la remplisse parce qu’au départ il n’y avait qu’Adam et Eve. Adam et Eve seuls ne pouvaient pas dominer la terre, il fallait qu’il y ait beaucoup de gens. Ils devaient faire beaucoup d’enfants pour qu’ils remplissent la terre.

Mais il y a un problème. La bible dit qu’Adam connut Eve, sa femme, et elle conçut et enfanta Caïn. Elle enfanta encore son frère Abel. Mais après quelque temps, Caïn, par jalousie, tua son frère et fut condamné par Dieu à l’errance. Et pourtant il était prévu qu’Adam et Eve remplissent par leur descendance la terre. Dieu avait en effet promis à Eve que l’humanité sera bénie à travers sa descendance. Là, elle venait de perdre ses deux enfants, elle s’était dit : c’est fini pour moi ! Il est vrai que Dieu t’a promis des choses mais jusque-là rien ne va dans ta vie. Tu as commencé une affaire mais celle-ci ne marche pas, tu as eu un premier enfant mais cet enfant est décédé. Et pourtant Dieu t’a déjà béni. Il t’a dit que tes enfants iront très loin, ils deviendront de grands hommes et que dans le monde des affaires, on parlera de toi. Est-ce qu’aujourd’hui les choses marchent ? Chacun de nous a des promesses reçues de Dieu mais nous vivons, hélas, le contraire de ce que Dieu nous a dit. Eve avait un problème : elle avait perdu ses deux fils, elle était déçu et pouvait se dire que Dieu lui avait menti.

Une bonne nouvelle cependant : ce n’est pas la fin, ce que tu as perdu, n’est pas comparable à ce qui t’attend. Ton Dieu est vivant et il fait tout pour un but, il n’abandonne jamais son alliance. Il respecte toujours les clauses de son alliance. Il nous arrive de fois de nous décourager, d’être tenté d’abandonner, de baisser les bras. N’abandonne pas parce que ton Dieu est vivant. La bible dit : « Adam connut encore sa femme ; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m’a donné un autre fils à la place d’Abel, que Caïn a tué » (Genèse 4 : 25). Oui, Adam connut encore sa femme… Dieu va te donner une nouvelle chance. Si hier tu as essayé et tu as échoué, cette fois-ci essaie encore car Dieu est vivant et il va te donner une nouvelle chance. Il va t’accorder une nouvelle opportunité, un nouveau succès comme il l’a fait pour Eve. Tu es un enfant de Dieu, c’est pourquoi il ne peut pas t’abandonner. Comme il a déjà libéré sa parole, cela suffit. Quand la parole sort, elle crée, elle contrôle même les circonstances. Rien ne peut prendre la parole au dépourvu. Quand Dieu libère sa parole, accroche-toi à elle car elle seule est la vérité. Tout ce que les autres peuvent dire n’est que mensonges, faussetés. Accroche-toi à la vérité. Ce qu’il t’a dit, c’est cela la vérité, et elle s’accomplira.

Eve appela son fils du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m’a donné un autre fils à la place d’Abel… Qu’as-tu perdu ? Un emploi ? Dieu va te donner un emploi meilleur que celui-là. Pour nous enfants de Dieu, ce qui nous arrive, c’est pour notre bien. N’est-ce pas que la bible dit que toues choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qu’il a choisis selon son plan merveilleux. Ce qui nous arrive, ne surprend pas Dieu.

En donnant l’histoire de la postérité d’Adam (Genèse 5 : 1-6), la bible ne mentionne pas cette fois-ci Caïn et Abel. C’est comme si Dieu a recommencé cette histoire en la faisant débuter par Seth (Genèse 5 : 3). Oui, Dieu va écrire une nouvelle page de ton histoire. Dieu est bon, il nous fait oublier les souffrances du passé, il nous fait oublier ce que nous avons enduré dans le passé. Dieu sait qu’il avait béni Adam et Eve en libérant sa parole. Puisqu’il est fidèle, il ne se repent pas, il ne change pas. Ce qu’il a dit, c’est ce qu’il accomplira. Il avait dit à Eve que l’humanité sera bénie à travers sa descendance. Mais elle a perdu Caïn et Abel. Que faire ? Il s’est dit : Je recommence l’histoire. Oui, il va écrire une nouvelle page de ton histoire. Peut-être qu’on se moque de toi dans ta famille, ton quartier parce que tu n’as rien ou que tu donnes l’air de ne rien valoir. Mais Dieu accorde une nouvelle chance à ses enfants. On ne parlera plus de cette femme stérile, de cet homme qui était pauvre, de cet homme maladif, mais de cette femme qui a beaucoup d’enfants, de cet homme riche, de cet homme qui a une santé de fer… Les choses négatives vont passer et on ne parlera que des choses positives. Une nouvelle saison a commencé pour ta vie.

La bénédiction est pour toi. L’ennemi vient pour détruire, dérober mais Dieu vient pour donner aux siens la vie, la vie en abondance. Il faut que le monde sache que ton Dieu est vivant. Sur la croix Christ a dit : « Tout est accompli ». En Christ il y a tout, il y a notre provision. Et ce Christ là est en nous. Nous devons savoir que quand Dieu siège dans son conseil et décide pour nous, le diable n’est pas content. C’est ainsi qu’il vient pour nous déranger. Il amène en nous l’impatience, le découragement et le doute (Genèse 3 : 1). Nous devons faire attention ! Devant les problèmes, nous devons savoir que la parole a déjà été libérée, elle qui contrôle tout. N’oublie pas ce que Dieu t’a dit car c’est cela qui va changer ta vie. Quand Dieu libère la parole, il y a des effets qui s’en suivent. Sache que la parole a déjà produit des effets et sois patient. Tiens bon en dépit de la pression. Ote en toi le doute. Comme Caleb, accroche-toi à la parole et sois positif. S’il y en a qui voit l’impossibilité, toi, vois la possibilité. Parce que c’est Dieu qui a parlé, l’impossibilité ne doit plus faire partie de ton langage.

Les desseins de Dieu sont dignes de confiance. Ne doute pas de ce qu’il a arrêté pour toi car c’est cela qui s’accomplira. Il connaît les projets qu’il a formés sur toi, des projets de bonheur et non de malheur afin de te donner un avenir et de l’espérance. L’espérance est une attente fervente. Crois seulement et tu verras. La bible dit de Dieu qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.


L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 15:18
Genèse 38 : 1-2, 6-1, 13-19

C’est lorsque nous prenons conscience de notre identité en tant que fils de l’alliance et fils de Juda que nous allons expérimenter ce que Dieu avait prévu pour nous.

L’alliance de bénédiction procède du rapport de l’homme avec Dieu. Eu égard aux rapports de force, de puissance et de grandeur, nous ne sommes rien vis-à-vis de Dieu. Mais ce Dieu grand et puissant vient s’allier à l’homme, un produit de sa création. Dans cette alliance, il n’attend rien de l’homme et ce qu’il dit à son sujet, c’est ce qui s’accomplit sans que ce dernier ne fournisse aucun effort. Toi aussi, tu es fils d’Abraham et donc participant de l’alliance, ce que Dieu a dit te concernant, s’accomplira en dépit de tout. Ta part, c’est de prendre conscience de ton état de fils de l’alliance et de rechercher la présence du Dieu de l’alliance. Il n’y a pas plus grande bénédiction que sa présence. Là où Dieu est, les choses s’arrangent d’elles-mêmes. Et la chose essentielle qui amène cette présence, c’est la louange et l’adoration. C’est lorsque nous prenons conscience de toutes ces choses que nous allons expérimenter ce que Dieu a prévu pour nous.

Dans notre texte il est question de l’histoire de Juda, l’un de douze fils de Jacob. Lorsque Léa déçu et humiliée, après s’être battue avec sa sœur Rachel pour un mari qui ne l’aimait pas, donna naissance à son quatrième fils, elle s’était dit : cette fois-ci, je louerai l’Eternel. C’est pourquoi, dit la bible, elle lui donna le nom de Juda. Juda signifie donc « louange de l’Eternel ». Mais, à observer la vie de Juda, il n’y a aucune mesure entre la grande bénédiction qui reposait sur lui et ce qu’avait été sa vie au point qu’on est en droit de se demander : était-il conscient de ce que Dieu avait fait dans sa vie, de la bénédiction qui était liée à son nom ? Les problèmes qu’il avait rencontrés dans sa vie nous poussent à penser qu’il n’avait pas eu le temps de réaliser cela, qu’il était loin de la louange et de l’adoration qui devraient pourtant être son style de vie. Si aujourd’hui nous nous réclamons fils de Juda, c’est parce que la bénédiction qui reposait sur lui était grande et que nous voulons hériter d’elle. Mais Juda est mort sans l’avoir expérimentée alors que tous les fils de l’alliance qui s’étaient reconnus comme fils de Juda avaient expérimenté de grandes choses dans leur vie.

Il va s’éloigner de ses frères et s’allier à une Cananéenne avec laquelle il aura trois fils. Le premier, puisque méchant, fut tué par Dieu. Le second, Onan, refusa de donner la postérité à son frère et fut aussi tué par Dieu. Par peur de voir mourir son troisième fils, il refusa malignement de le donner à Tamar, sa belle-fille. Ainsi, il commença à vivre dans l’hypocrisie jusqu’au jour où il va coucher, sans le savoir, avec sa belle fille déguisée en prostituée. Il était tombé si bas parce qu’il s’était éloigné de Dieu. Il avait consommé en cachette son acte oubliant que celui qui voit dans les ténèbres les plus noires l’avait vu. Peut-être que les hommes ne l’avaient pas vu mais il y avait un œil qui l’avait vu.

Nous sommes le sanctuaire de Dieu, le lieu où il vient manifester sa présence. Nous devons nous comporter en tant que tels et non comme Juda. Dieu le tout puissant a voulu habiter en nous. Ce qui est un privilège et un mystère. Dieu veut faire de grandes choses avec nous, c’est pourquoi nous devons de tout cœur et chaque jour, désirer sa présence. Il cherche ceux qui le louent en esprit et en vérité. La louange convient à Dieu et non aux hommes. Et nous ne devons pas le louer seulement quand il nous donne quelque chose mais avant même d’avoir reçu parce qu’il est celui qui promet et qui réalise. Nous devons commencer à le louer dès que nous avons sa parole car elle ne rate jamais.

Juda portait un grand nom sans en être conscient. Il était loin de la louange et il a fait la honte. Mais toi, reconnais ton identité. Car dans ce royaume, nous devons nous reconnaître, être conscients de ce que nous sommes avant de bénéficier de ce que Dieu a prévu pour nous. Dans cette alliance Dieu nous veut dans l’abondance mais à condition de nous reconnaître ce que nous sommes, de connaître ses voies et de vivre conformément à elles.

Quelle que soit ta situation, reconnais ton identité en tant que fils de Juda et participant de l’alliance de Dieu avec Abraham. Commence à le louer et à l’adorer seulement, loue-le et adore-le tous les jours, et tu verras ta vie changer.

L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2008 5 14 /11 /novembre /2008 14:16
Luc 1 : 34-38 ; 2 : 6-7, 52

Nous avons tout intérêt à entrer en intimité profonde avec le Saint-Esprit car c’est lui l’agent du ciel qui prend les choses d’en haut et les injecte en nous.

Lorsque l’homme avait péché, son esprit s’était éteint au point qu’il ne pouvait plus communiquer avec Dieu. Et, le Saint-Esprit est venu pour réconcilier l’esprit de l’homme avec l’Esprit de Dieu, rétablir la connexion entre l’esprit de l’homme et l’Esprit de Dieu. Lorsque nous recevons Jésus comme Seigneur et Sauveur, le Saint-Esprit vient dans notre vie réveiller notre esprit et le mettre en communication avec l’Esprit de Dieu. Il met sur nous un sceau par lequel nous sommes identifiés en tant qu’enfants de Dieu. Ainsi nous devenons enfants de Dieu ayant droit à certains privilèges.

Quand l’ange apparut à Marie pour lui annoncer qu’elle avait trouvé grâce devant Dieu, qu’elle sera enceinte et qu’elle enfantera un fils à qui elle donnera le nom de Jésus, celle-ci répondit : « Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme ? » Mais l’ange la rassura : « Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre… » Le Saint-Esprit nous est donné non seulement pour chasser les démons et parler en langue mais afin que nous puissions porter de grossesses. Il prend les choses d’en haut et les injecte en nous. Ainsi, nous devenons enceintes, nous concevons, nous portons la grossesse de tout ce dont nous avons besoin.

Marie ne savait pas que c’était le jour de sa visitation. Elle s’est réveillée comme d’habitude mais tout à coup l’ange lui apparut. Notre Dieu est un Dieu de « Tout à coup », celui qui intervient quand on l’attend le moins et ce, selon son bon vouloir. Il ne demande conseil à personne pour se manifester en nous, seule sa parole suffit parce qu’elle est « oui et amen ! » L’ange lui dit : tu seras grosse et tu enfanteras. Qu’on le veuille ou pas, de la grossesse que tu portes, sortira un enfant, car ce qui vient de Dieu n’échoue jamais. Il y a un temps pour toute chose dans la vie, il y a un temps pour concevoir et il y a un temps pour accoucher, pour enfanter. Tu commenceras et tu achèveras tout projet conçu sous l’inspiration du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit nous amène non seulement au temps de conception mais aussi au temps d’accouchement. Car ce qui vient de Dieu ne peut échouer, ne peut être bloqué. Avec le Saint-Esprit, « fini l’échec ! »

Quand le temps où Marie devait accoucher arriva, celle-ci donna naissance à Jésus. Et de celui-ci la bible dit qu’il croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes. Ce qui a été conçu du Saint-Esprit est obligé de croître. Sous l’inspiration du Saint-Esprit, tu commenceras et tu achèveras, et ce que tu achèveras croîtra et sera vu de tous.

Le Saint-Esprit, c’est l’agent du ciel. La bible dit qu’il sonde tout même les profondeurs de Dieu. Il prend les choses d’en haut et les injecte en nous. D’où nous devons chercher à entrer dans une intimité profonde avec lui. Il faut qu’il contrôle tous les domaines de notre vie. C’est à ce prix que nous accomplirons des exploits avec lui.

L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 19:45
Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12:2 

Comme le corps peut faire l’objet d’une intoxication alimentaire du fait qu’il aurait consommé des toxines ou du poison, de même, notre esprit peut aussi être  exposé à une intoxication alimentaire mais spirituelle, par rapport à tout ce que nous lui donnons comme nourriture spirituelle.

J’avais déjà traité le sujet de
l’alimentation spirituelle dans l’une de mes exhortations de la semaine, où j’avais donné des conseilles pour pouvoir s’alimenter convenablement de manière spirituelle, afin bien sur de permettre à notre esprit d’être nourrir convenablement, mais aussi pour éviter d’être intoxiqués spirituellement si nous nous nourrissons des choses qui peuvent empoisonner notre esprit.

Il est important de se nourrir convenablement spirituellement au travers des bonnes habitudes spirituelles telles que la prière, la méditation de la parole, la louange et tout ce qui nous édifierait spirituellement.
Il y a plusieurs parmi nous qui au lieu des bonnes habitudes spirituelles, ont des mauvaises habitudes charnelles,  ils passent leurs temps à faire des choses qui ne sont pas avantageuses pour leurs esprits.

Aujourd’hui, l’ennemi a tellement de moyens pour intoxiquer nos esprits qu’il nous faut être très vigilants ; il veut que nous soyons de plus en plus proches du péché et loin de Dieu. Parmi ces moyens, nous pouvons citer la télé, où assez de choses sont diffusées dont plusieurs n’ont que d’utilité à nous rééduquer spirituellement afin que notre nature de saint soit corrompue. Certains chrétiens n’ont plus par exemple, de problème à voir des scènes dénudées à la télé ou ailleurs, ce qui intoxique leurs esprits.
Plusieurs parmi nous, ont tellement été intoxiqués spirituellement qu’ils ont maintenant baissé la teneur de leur filtre, des choses qu’ils n’approuveraient pas avant, sont maintenant dans leurs seins.

Les mauvaises compagnies, les causeries païennes, la télé, l’Internet et certains endroits, peuvent nous communiquer du poison pour notre esprit, nous façonner à nouveau, mais pas à l’avantage de l’Esprit de Dieu, plutôt pour nous ramener à notre ancienne nature. Sachez que notre esprit est toujours influencé par ce que nous lui faisons voir, entendre ou vivre.
Si nous nous habituons aux choses spirituellement bonnes, notre esprit est édifié, fortifié et proche de Dieu, mais si nous faisons le contraire, il devient vulnérable et à la moindre tentation nous tombons sans faire aucun effort.
Notre Seigneur Jésus nous a plusieurs fois recommandé dans sa parole, de veiller. Veiller, c’est faire attention, être sur ses gardes et faire un bon tri en fonction de tout ce qui nous est proposé, afin que nous ne tolérions des choses qui pourraient nous intoxiquer spirituellement.

La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste ….. à se préserver des souillures du monde. Jacques 1:27 

Ne laissons pas le monde nous fait à son image, car plus nous avançons, plus la perversion grandit dans ce monde et de plus en plus de personnes sont emportées par le vent de la séduction et du péché, les chrétiens deviendront un peu plus open (ouverts, libérales) à certaines choses du monde, d’autres vivront comme si la foi consistait seulement en paroles.

Veillons sur notre esprit, il est sensible et fragile à tout autour de nous.

L’intoxication alimentaire peut avoir des effets secondaires ou  tuer, de même aussi l’intoxication spirituellement peut influencer négativement notre esprit ou nous conduire à la mort spirituelle.

Tout n’est pas forcement bon pour notre esprit, sachons-le ! Une image, un son, une vidéo, un endroit, une mauvaise compagnie peut l’affecté spirituellement !

L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL
Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 16:14
Aggée 2 : 5 ; Jean 21 : 15-17

L’amour est ce qui atteste que nous sommes en alliance avec Dieu, et cet amour doit se manifester au travers de nos actes. C’est même ce qui doit motiver notre service dans le cadre de l’alliance et nos actes dans nos relations avec les autres.

Dieu est un Dieu fidèle et son alliance avec nous est une alliance de fidélité. C’est pourquoi il nous dit : « Ne craignez pas ». D’après les recherches théologiques, l’expression « Ne crains point » revient 365 fois dans la bible comme pour dire que chaque jour, Dieu dit à chacun de nous : « Ne crains point » Même si rien ne va, il est hors de question pour nous de craindre car nous sommes en alliance avec un Dieu qui nous aime, qui se porte garant de notre sécurité, qui connaît toutes choses. Il te dit encore : ne promène pas des regards inquiets, je te soutiens par ma droite triomphante…

Jésus éprouve Pierre, un fils de l’alliance, pour jauger le niveau de son amour. Pourquoi ? Parce que l’amour est le signe de l’alliance et le motif valable pour le vrai service dans le cadre de l’alliance. Dans l’alliance, tout doit se faire avec amour. Sans amour, les cinq piliers de l’alliance ne sauront tenir. En matière d’amour, Dieu est notre modèle. Dès le commencement, parce qu’il est un Dieu d’amour, il a placé Adam et Eve dans le jardin des délices. Mais par leur désobéissance, ils en furent chassés, et les conséquences de leur acte furent néfastes pour leur descendance. Mais la bible dit que Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que ceux qui croient en lui aient la vie, la vie en abondance. C’est par amour pour nous que Jésus est mort sur la croix.

L’amour est donc le signe de notre alliance avec Dieu. Voyez Abraham, Dieu l’appelle, conclut une alliance avec lui et lui donne un fils qu’il lui réclame en sacrifice quelque temps après ; par amour pour Dieu, il accepte de sacrifier sur l’autel Isaac, son unique. Joseph, un fils de l’alliance, une fois devenu premier Ministre en Egypte, a pardonné à ses frères qui l’avaient pourtant vendu. Il n’a pas rendu le mal pour le mal. Dans la vie chrétienne, il faut que l’amour pour Dieu et pour notre prochain transparaisse au travers de nos actes. Jésus dit à ses disciples : « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jean 13 : 34-35). Voilà le commandement auquel doivent s’en tenir les fils de l’alliance. La vie chrétienne est une vie d’amour. As-tu de l’amour en toi ? Est-ce que l’offrande que tu donnes est l’expression de ton amour pour Dieu ? Comme à l’Eglise d’Ephèse Dieu te dit qu’il connaît tes œuvres, ton travail mais ce qu’il a contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour (Apocalypse 2 : 2-5). As-tu encore de l’amour vis-à-vis de ce Dieu-là ?

L’amour est le signe distinctif des fils de l’alliance. L’amour doit être visible dans ta vie. Il faut que tu aies de l’amour en toi de peur de sécher ou de t’exposer à certaines maladies. Les fils de l’alliance doivent s’illustrer par l’amour. La bible dit qu’au temps de la fin l’amour de plusieurs se refroidira. Que cela ne soit pas ainsi pour toi. Au contraire, ton amour doit décupler. L’amour doit dominer notre vie mais avant tout nous devons être en mesure de pardonner. Car l’amour dont il est question, ici, est un amour plein de vertus, un amour riche comme nous le présente l’apôtre Paul dans le premier Epître aux Corinthiens (1Corinthiens 13 : 4-7).

Dieu veut que ton amour ne se limite pas seulement à l’amour-fileo ou amour-amitié mais qu’il aille jusqu’à l’amour- agapao, un amour profond allant jusqu’au sacrifice. L’amour de l’homme est limité alors que l’amour de Dieu est illimité. Il est celui qui, par amour, vient à notre secours pour nous tirer de notre pauvreté, de notre misère, de notre maladie, de notre médiocrité… L’apôtre Paul dit aux Ephésiens : « Je demande que vous soyez enracinés et solidement établis dans l’amour et que, avec tous les membres du peuple de Dieu, vous soyez capables de comprendre combien l’amour du Christ est large et long, haut et profond ». L’amour est notre vocation, notre appel en tant que fils de l’alliance. Nous devons nous connecter à ce Dieu d’amour afin qu’il nous communique cet amour à même de nous rendre capables de l’aimer véritablement ainsi que notre prochain, mais avant tout nous devons nous pardonner les uns et les autres.

Dans l’Eglise primitive, c’est lorsque ceux qui avaient cru venaient confesser et déclarer ce qu’ils avaient fait que la parole de Dieu croissait en puissance et en force (Actes 19 : 18-20). Nous avons aussi besoin que la parole de Dieu se manifeste puissamment au milieu de nous, mais avant tout nous devons nous pardonner les uns et les autres.

L’amour est le signe distinctif des fils de l’alliance. Et cet amour, pour Dieu et pour les hommes, doit être visible au travers de nos actes. Là où il y a l’amour, c’est là où Dieu est et où il répand sa puissance et sa bénédiction.


L'APOTRE DE REVEIL L.G. PENIEL

Partager cet article
Repost0

L'apotre De Reveil Lg. Peniel

  • : Le blog de APOTRE DE REVEIL L.G.PENIEL
  • : C'EST UN CADRE DES REFLEXIONS OU NOUS PARLONS DU PATRIOTISME ET DU CHRISTIANISME,L'EVANGILE ET LA POLITIQUE,DES MESSAGES TRES CONSTRUCTIFS QUI NOUS POUSSENT A CHANGER NOS VISIONS.
  • Contact

Les Reflexions Edifiantes